Transport des Acadiens durant le Grand Dérangement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gravure de Myles Birket Foster représentant les bateaux de la déportation des Acadiens, illustrant le poème Evangéline (1866).

Après avoir été enfermés dans les forts britanniques, les Acadiens furent expulsés de l'Acadie sur des bateaux.

État et affrètement des bateaux[modifier | modifier le code]

Une croyance veut que les bateaux utilisés soient délabrés mais, selon un rapport de 1758, tous les bateaux utilisé à l'île Saint-Jean étaient en bon état et certains ont été utilisés pendant plusieurs années par la suite[1].

Conditions de vie à bord des bateaux[modifier | modifier le code]

Le gouverneur de la Nouvelle-Écosse, Charles Lawrence, décide en 1755 de mettre deux fois plus de prisonniers sur les bateaux que leur charge habituelle, soit un passager par tonneau[1]. Les bateaux, indispensables à la déportation, sont pour la plupart loués à une compagnie de la Nouvelle-Angleterre et réaménagés pour l'occasion[2]. Les capitaines étant payés au nombre de déportés arrivés à destination, ils ont tendance à surcharger les embarcations[2]. La promiscuité, la noirceur, le manque de nourriture et l'humidité causent la mort de nombreux prisonniers alors que la plupart des bateaux n'ont pas de chirurgiens[2].

Dans le cas particulier de la déportation de l'île Saint-Jean, le plan prévoyait toutefois de placer 3 890 passagers dans divers bateaux totalisant une capacité de 4 354 tonneaux, soit un ratio de 0,89 passager par tonneau, comparativement aux 2 passagers par tonneau selon Charles Lawrence[1]. Le nombre de déportés ayant été plus bas que prévu, et même en tenant compte du transfert de passagers du Parnassus à d'autres navires, l'historien Earle Lockerby arrive à une moyenne réelle de moins de 0,8 passager par tonneau[1]. Ce ratio est en fait relativement bon par comparaison avec celui de paquebots de l'époque[1]. La croyance selon laquelle les prisonniers de l'île Saint-Jean furent entassés comme ceux de la Nouvelle-Écosse provient d'une exagération des faits ; c'est l'un des mythes acadiens[1].

Naufrages[modifier | modifier le code]

Les bateaux[modifier | modifier le code]

Déportations de 1755[modifier | modifier le code]

Déportation de l'île Saint-Jean (1758)[modifier | modifier le code]

Liste des bateaux utilisés[modifier | modifier le code]

Nom Capitaine Tonnage Nombre de cannons Lieu de départ Date de départ Lieu d'arrivée ou de naufrage (†) Date d'arrivée ou de naufrage
Aetna[3],[4] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Après le 26 juillet 1758 Miramichi 15 septembre 1758
Miramichi 18 septembre 1758 Forteresse de Louisbourg Après le 24 septembre 1758
Bird[5] ? ? ? Portsmouth 10 février 1759 Le Havre ? 1759
Portsmouth 15 novembre 1758 ou plus tard Cherbourg ? Fin novembre 1758
Boscawen[note 1],[6] David Bigham 95 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Philadelphie ?
Britania[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 septembre 1758 La Rochelle ?
Briton[4],[8] James Wilson 343 8 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye 4 novembre 1758 Forteresse de Louisbourg 14 novembre 1758
Bristol[9],[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 août 1758 Port-la-Joye 17 août 1758
Port-la-Joye 31 août 1758 Forteresse de Louisbourg 4 septembre 1758
Catherine[9],[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 août 1758 Port-la-Joye 17 août 1758
Port-la-Joye 31 août 1758 Forteresse de Louisbourg 4 septembre 1758
Cornwallis, E.D.[6] Andrew Sinclair 130 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Caroline[note 2] ?
Desire[5] ? ? ? Portsmouth 15 novembre 1758 ou plus tard Cherbourg Fin novembre 1758
Dolphin[6] Zebad Forman 80 ? Pigiguit 27 octobre 1755 Annapolis 30 novembre 1755
Dove[6] Samuel Forbes ? ? Mines 13 décembre 1755 Connecticut ?
Dunbar[9],[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 août 1758 Port-la-Joye 17 août 1758
Port-la-Joye 31 août 1758 Forteresse de Louisbourg 4 septembre 1758
Duke of Cumberland[7] Thomas Hurry ? ? Forteresse de Louisbourg Après le 4 septembre 1758 La Rochelle ?
Duke William[4],[5] William Nichols 400 10 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye Avant le 25 novembre 1758 Océan atlantique (†) 13 décembre 1758
« Chaloupe du Duke William »[5] ? ? ? Lieu de naufrage 13 décembre 1758 Penzance Décembre 1758
« Cotre du Duke William »[5] ? ? ? Lieu de naufrage 13 décembre 1758 Land's End Décembre 1758
« Canot du Duke William »[5] ? ? ? Lieu de naufrage 13 décembre 1758 Falmouth Décembre 1758
Edward[6] Ephm. Cook 139 ? Annapolis Royal 8 décembre 1755 Connecticut ?
Elizabeth[6] Nathaniel Mulburry 95 ? Grand-Pré 27 octobre 1755 Annapolis 30 novembre 1755
Endeavor[6] James Nichols 96 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Caroline du Sud ?
Endeavour[6] John Stone 83 ? Canard & Habitants 27 octobre 1755 Williamsburg ?
Experiment[6] Benjamin Stoddart 136 ? Annapolis Royal 8 décembre 1755 New York ?
Hannah[6] Richard Adams 70 ? Grand-Pré Après le 10 octobre 1755 Philadelphie 8 décembre 1755
Helena[6] ? 166 ? Annapolis Royal 8 décembre 1755 Boston 30 novembre 1755
Hind[9],[7],[8] Robert Bond ? 24 Forteresse de Louisbourg 10 août 1758 Port-la-Joye 17 août 1758
Port-la-Joye 31 août 1758 Forteresse de Louisbourg 4 septembre 1758
Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye 4 novembre 1758 Forteresse de Louisbourg 14 novembre 1758
Hopson[6] Edward Whitewood, James Griffin 177 ? Annapolis Royal 8 décembre 1755 Caroline ?
Industry[6] George Goodwin 86 ? Canard & Habitants 27 octobre 1755 Williamsburg ?
John and Samuel[4],[8],[5] William Dobson 239 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye Avant le 25 novembre 1758 Saint-Malo 23 janvier 1759
Jolly Philip[6] Jonathan White 94 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Géorgie ?
Juno[3],[4] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Après le 26 juillet 1758 Miramichi 15 septembre 1758
Miramichi 18 septembre 1758 Forteresse de Louisbourg Après le 24 septembre 1758
Kennington[4] Maximillian Jacobs ? ? Forteresse de Louisbourg 20 octobre 1758 Forteresse de Louisbourg Fin octobre 1758
King of Prussia[9],[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 août 1758 Port-la-Joye 17 août 1758
Port-la-Joye 31 août 1758 Forteresse de Louisbourg 4 septembre 1758
Leynord[6] Thomas Church 88 ? Grand-Pré Après le 6 septembre 1755 Annapolis 30 novembre 1755
Mary[6] Andrew Dunning 90 ? Canards & Habitants 27 octobre 1755 Williamsburg 12 décembre 1755 ou avant
Mary[note 3],[4],[10] ? 92-222 ? ? Forteresse de Louisbourg 18 septembre 1758 ? ?
Port-la-Joye ? ? ?
Mary[note 4],[5] Alexander Donaldson 600 ? Forteresse de Louisbourg 27 septembre 1758 Solent 31 octobre 1758
Mathias[4],[8] Thomas Dobbins 193 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye ? Saint-Malo 23 janvier 1759
Neptune[6] Jonathan Davis, William Ford 95 ? Pigiguit 27 octobre 1755 Williamsburg 17 décembre 1755 ou avant
Neptune[4],[8],[5] John Beaton 234 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye Avant le 25 novembre 1758 Portsmouth 23 décembre 1758
Porthsmouth ? France Avant le 24 janvier 1759
Parnasus[4],[8] William Johnson 425 7 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye 4 novembre 1758 Détroit de Canso (†) 7 novembre 1758
Patience[4],[8] Daniel Stephens 183 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye ? Saint-Malo 23 janvier 1759
Pembroke[6] ? 139 ? Annapolis Royal 8 décembre 1755 Fleuve Saint-Jean[note 5] ?
Prince Frederick[6] Wm. Trattles 170 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Géorgie ?
Prosperous[6] Daniel Bragdon 75 ? Canards & Habitant 27 octobre 1755 Williamsbrug 21 janvier 1756 ou avant
Providence[6] Samuel Barrow ? ? Halifax ? Caroline ?
Race Horse[6] John Banks ? ? Mines 20 décembre 1755 Boston ?
Ranger[6] Francis Peirey 90 ? Pigiguit 27 octobre 1755 Annapolis 30 novembre 1755
Ranger[6] Nathon Monrow ? ? Mines 20 décembre 1755 Williamsburg ?
Restoration[4],[8] Stephenson Haxton 177 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye ? Saint-Malo 23 janvier 1759
Richard and Mary[4],[8] John Moore 252 5 Forteresse de Louisbourg 18 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye 4 novembre 1758 Isle Madame (†) 13 novembre 1758
Richmond[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 septembre 1758 La Rochelle ?
Ruby[4],[5] William Kelly 380 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye Avant le 25 novembre 1758 Pico (†) 22 janvier 1759 ou avant
Santa Catherina[5] ? ? ? Pico 1759 Portsmouth 4 février 1759
Sarah & Molly[6] James Purrenton 70 ? Grand-Pré Après le 10 octobre 1755 Williamsburg 12 décembre 1755 ou avant
Scarborough[4],[10] Jonathon Fellour 95 0 Forteresse de Louisbourg 18 septembre 1758 ? ?
Port-la-Joye ? ? ?
Seaflower[6] Samuel Harris 81 ? Grand-Pré 29 septembre 1755 ou plus tard Boston 1er décembre 1755 ou avant
Sukey[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Fin septembre 1758 Saint-Malo ?
Supply[7],[4],[8] William Wallace 189 3 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye ? Bideford 20 décembre 1758
Bideford ? Saint-Malo 9 mars 1759
Swallow[6] William Hayes ? ? Mines 13 décembre 1755 Boston ?
Swan[6] Ephrum Jones, Jonathan Lovett, Haslum 82 ? Grand-Pré 8 décembre 1755 Philadelphie 23 décembre 1755 ou avant
Tamerlane[note 6],[7],[8] Charles Suttie 215 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye 4 novembre 1758 Forteresse de Louisbourg Novembre 1758
Forteresse de Louisbourg ? Saint-Malo 16 janvier 1759
Three Friends[6] James Carlyle, Thomas Curtis 69 ? Pigiguit 27 octobre 1755 Philadelphie 8 décembre 1755
Three Sisters[7],[5] Christopher Douson 247 6 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye ? Portsmouth ? Le Havre ? 4 ou 5 février 1759 ou avant
Portsmouth 4 ou 5 février 1759 Le Havre Avant le 10 février 1759
Two Brothers[6] James Best 161 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Caroline ?
Two Sisters[6] ? 140 ? Annapolis Royal 8 décembre 1755 Connecticut ?
Violet[7],[5] Benjamin Suggitt 315 7 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758 (†)
Port-la-Joye Avant le 25 novembre 1758 Océan atlantique (†) 12 décembre 1758
Yarmouth[7],[8],[5] Samuel Hurry 375 8 Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
Port-la-Joye Avant le 25 novembre 1758 Saint-Malo 23 janvier 1759
York[7] Hugh Pigot ? ? Forteresse de Louisbourg 13 septembre 1758 Spithead 27 octobre 1758 ou avant
Union[6] Jonathan Crathorne 196 ? Isthme de Chignectou 13 octobre 1755 Philadelphie[note 7] ?
« Une goélette »[9] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 10 août 1758 Port-la-Joye 17 août 1758
« Une goélette »[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
« Un seneau »[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
« Un sloop »[4] ? ? ? Port-la-Joye ? Forteresse de Louisbourg 30 octobre 1758
« Un sloop »[11] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Printemps 1759 Forteresse de Louisbourg ? 30 juin 1759 ?
« Un sloop »[11] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Printemps 1759 Forteresse de Louisbourg ? 30 juin 1759 ?
« Un bateau »[7] ? ? ? Port-la-Joye 31 août 1758 Forteresse de Louisbourg 4 septembre 1758
« Un bateau »[11] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Printemps 1759 Forteresse de Louisbourg ? 30 juin 1759 ?
« Un navire de transport »[7] ? ? ? Forteresse de Louisbourg 14 septembre 1758 Port-la-Joye 3 octobre 1758
« Six navires de transport »[3],[4] ? ? ? Forteresse de Louisbourg Après le 26 juillet 1758 Miramichi 15 septembre 1758
Miramichi 18 septembre 1758 Forteresse de Louisbourg Après le 24 septembre 1758

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il semble qu'un autre navire du nom de Boscawen fut envoyé à Grand-Pré mais fit naufrage avant son arrivée.
  2. Il semble qu'un grand nombre d'Acadiens moururent durant la traversée.
  3. Pourrait être l'un des trois Mary utilisés durant le siège de Louisbourg, dont le tonnage varie de 92 à 222 tonneaux.
  4. À ne pas confondre avec l'autre Mary, ayant embarqué des prisonniers à Port-la-Joye.
  5. Piraté par les prisonniers.
  6. Une source mentionne un navire nommé le Narcissus, ce qui est probablement une confusion avec le Tamerlane.
  7. Il se peut que l’Union fit naufrage.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Earle Lockerby, « The Deportation of the Acadians from Ile St.-Jean, 1758 », Acadiensis, vol. XXVII, no 2,‎ , p. 81-90 (lire en ligne)
  2. a b et c « Les bateaux » [archive du ], sur 1755: L'Histoire et les histoires (consulté le 3 décembre 2012).
  3. a b et c Ronnie-Gilles Leblanc, « Le camp d’Espérance, les réfugiés acadiens de la Miramichi, 1756-1761 », sur Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française (consulté le 24 décembre 2012).
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Lockerby 1998, p. 52-56.
  5. a b c d e f g h i j k l m et n Lockerby 1998, p. 60-66.
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae et af (en)Peter Landry, « Transport Ships of the Acadian Deportation: 1755 », History of Nova Scotia, sur Blupete.com (consulté le 24 décembre 2012).
  7. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Lockerby 1998, p. 49-52.
  8. a b c d e f g h i j k et l Lockerby 1998, p. 57-60.
  9. a b c d e et f Lockerby 1998, p. 48-49.
  10. a et b Lockerby 1998, p. 66-69.
  11. a b et c Lockerby 1998, p. 73-75.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Earle Lockerby, « The Deportation of the Acadians from Ile St.-Jean, 1758 », Acadiensis, vol. XXVII, no 2,‎ (lire en ligne)