Jour du souvenir acadien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le 13 décembre de chaque année est le Jour du souvenir acadien. Il commémore le naufrage du Violet et du Duke William, ayant eu lieu respectivement le 12 et le , durant la déportation des Acadiens. Il commémore également celui du Ruby, survenu quelques jours plus tard. Ces trois navires avaient comme passager des Acadiens de l'île Saint-Jean, l'actuelle Île-du-Prince-Édouard. Ce fut le jour de la Déportation où le plus d'Acadiens moururent.

En 2000, le généalogiste Stephen White propose que le 13 décembre, jour du naufrage du Duke William, soit reconnu comme le Jour du souvenir acadien[1]. La première célébration a lieu en 2004 à la chapelle de l'Université de Moncton, au Nouveau-Brunswick[1]. La première commémoration à l'Île-du-Prince-Édouard a lieu en 2008 à Port-la-Joye, à l'occasion du 250e anniversaire de la déportation[1]. Il est de mise de porter un brassard noir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Pour que perdure le choix des Acadiens pour leur «Jour du Souvenir» à eux », La Petite souvenance, no 23,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Earle Lockerby, « The Deportation of the Acadians from Ile St.-Jean, 1758 », Acadiensis, vol. XXVII, no 2,‎ (lire en ligne).