Tourisme de guerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourisme (homonymie).
image illustrant le domaine militaire image illustrant le tourisme
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et le tourisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le tourisme de guerre est une forme de tourisme qui a pour destination des zones de guerre en cours. Il consiste à visiter des lieux à haut risque ou des vestiges de batailles dans des pays où les ministères des Affaires étrangères conseillent de ne pas se rendre (à titre d'exemples, en 2014 : l'Irak, l'Afghanistan, la Libye, la Syrie ou la République centrafricaine).

Il est parfois considéré comme du voyeurisme dépourvu de toute éthique[1], relevant du tourisme-réalité voire du tourisme noir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tristan Savin, « Tourisme voyeur en zone de guerre », L'Express,‎ (lire en ligne)