Tourisme responsable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le tourisme responsable, ou tourisme éthique, est un terme qui s'oppose au tourisme de masse englobant plusieurs formes de pratiques de tourisme alternatif. L'objectif du tourisme responsable est de préserver les ressources naturelles du territoire tout en améliorant les conditions de vie des communautés qui y résident.

Définition[modifier | modifier le code]

Tourisme

Le tourisme responsable implique l'idée que les différents acteurs ont une certaine responsabilité dans le type de tourisme qu'il développe. "Il regroupe l'ensemble des pratiques touristiques engagées, qu'elles soient vertes, solidaires, éthiques, sociales etc.. Il vise à trouver des voies d'améliorations pour les trois grands piliers de l'activité touristique que sont l'environnement, l'économique et le social. Si le terme peut paraître moralisateur, il n'est là que pour aider à faire évoluer en positif ce qui est parfois déjà là en germe"[1].

Le tourisme responsable fait souvent référence au tourisme dans les pays du Tiers Monde ou dans les pays en voie de développement car ceux-ci sont ceux qui concentrent la majeure partie du patrimoine environnemental de la planète et bien souvent aussi les populations en difficultés.[réf. nécessaire]

Importance économique[modifier | modifier le code]

Le tourisme est la première industrie mondiale, plus de 800 millions de voyageurs internationaux. Les conséquences d'un tourisme de masse incontrôlé peuvent être dévastatrices, aussi bien pour l'environnement que pour le milieu humain. Dans le cadre du tourisme responsable il s'agit de mettre en avant un pays, une culture, des hommes et des femmes qui n'ont aujourd'hui plus les moyens de faire face à la dure réalité de tous les jours et pour qui les revenus du tourisme peuvent être une véritable source supplémentaire de moyens pour exister. De nombreux opérateurs proposent ce genre de voyage. Certains pour en faire une pure opération marketing, d'autres, des précurseurs à l'origine de ce type de tourisme se sont unis, pour la plupart des associations de voyages de plus de dix ans d'existence. L'A.T.E.S regroupe ces associations.[réf. nécessaire]

Les acteurs du tourisme responsable[modifier | modifier le code]

Les acteurs du tourisme responsable sont nombreux et ont un rôle crucial dans le développement du tourisme responsable. Les acteurs majeurs sont d'une part les gouvernements, d'autre part les ONG qui diffusent des pratiques de tourisme responsable et réalisent des études sur le sujet, et enfin, les communautés locales qui bénéficient directement des retombées économiques du tourisme et peuvent ainsi améliorer leurs infrastructures et créer des emplois pour la population locale.[réf. nécessaire]

Les chartes[modifier | modifier le code]

Plusieurs chartes existent pour définir les axes d'action du tourisme responsable, notamment Le Code mondial d’éthique du tourisme[2] de l'Organisation mondiale du tourisme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Affiche du festival Icare du tourisme responsable de Brive la Gaillarde
Festival Icare du tourisme responsable, Brive la gaillarde

Références[modifier | modifier le code]

  1. 10 ans de tourisme durable., Voyageons-autrement.com, dl 2018 (ISBN 9791069921559, OCLC 1041189157, lire en ligne)
  2. « Le Code mondial d’éthique du tourisme | Éthique, culture et responsabilité sociale », sur ethics.unwto.org (consulté le 20 novembre 2019)