Rainbow Six

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rainbow Six
Auteur Tom Clancy
Genre Roman d'espionnage, techno-thriller
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Rainbow Six
Éditeur Putnam
Lieu de parution New York
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution 1998
ISBN original 0-399-14390-4
Version française
Traducteur Jean Bonnefoy
Éditeur Éditions Albin Michel
Date de parution 1999
Lieu de parution Paris
Nombre de pages 508 et 506 (2 volumes)
ISBN 2-226-11060-7 et 2-226-11061-5
Série Saga Ryan
Chronologie
Précédent Sur ordre L'Ours et le Dragon Suivant

Rainbow Six est un roman d'espionnage, doublé d'un techno-thriller, de l'écrivain américain Tom Clancy, paru en 1998. Il fait partie de la saga Ryan, ayant pour héros Jack Ryan. Y apparaît également le personnage de John Clark, héros de divers autres romans de Clancy.

Résumé[modifier | modifier le code]

John Clark parvient à mettre sur pied une brigade anti-terroriste de l Otan (Rainbow, arc-en-ciel, pour son caractère multinational) basée en Grande-Bretagne, sur la base militaire d'Hereford, et qui a comme mission de porter assistance aux forces policières de plusieurs pays lors de cas de prises d'otages ou encore lorsqu'une intervention « musclée » est nécessaire.

Le groupe 2 de Rainbow, sous le commandement de Domingo Chavez, intervient en Suisse, lors d'une prise d'otage à Berne, pour le baptême du feu de Rainbow. L'opération se solde par un succès, malgré un otage tué avant l'arrivée des forces de Rainbow.

La deuxième mission confiée à Rainbow se situe en Autriche, dans le château d'un milliardaire, et elle est confiée au groupe 2 de Chavez, qui passe à l'action la nuit tombée, lui et ses hommes tuant tous les terroristes.

La troisième action de Rainbow se déroule en Espagne, dans un grand parc de loisirs. Devant l'importance des forces terroristes et du terrain à couvrir, les deux groupes se déploient. Malgré la mort d'un otage, la mission est exécutée sans grandes difficultés.

Presque en même temps, un consortium pharmaceutique dirigé par des écologistes fanatiques prépare un plan visant à distribuer un puissant virus par les conduits d'aération d'un stade lors des prochains Jeux olympiques, virus qui se propagera (selon leurs estimations) rapidement et réduira l'humanité à quelques rares privilégiés qui disposent de l'antidote et qui profiteront de cette apocalypse pour donner une chance à la Terre de se remettre de l'invasion humaine.

Adaptation dans les jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le scénario de ce roman a donné lieu à une série de jeux vidéo intitulée Tom Clancy's Rainbow Six ou simplement Rainbow Six.

La version Windows des jeux sort généralement avant les versions pour consoles, le jeu est ensuite porté sur ces autres plateformes. Plusieurs extensions existent pour chacun des titres.

Notes et références[modifier | modifier le code]