Le Sorceleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Sorceleur
Auteur Andrzej Sapkowski
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Genre Fantasy
Version originale
Langue Polonais
Titre Wiedźmin
Éditeur SuperNOWA
Date de parution 19862013
Version française
Éditeur Bragelonne
Lieu de parution Paris

Le Sorceleur (en polonais : Wiedźmin) est une série littéraire polonaise de fantasy écrite par Andrzej Sapkowski et publiée entre 1986 (la nouvelle Le Sorceleur) et 2013 (le roman La Saison des orages). Inspirée des univers classiques de la fantasy avec des ajouts issus de la mythologie slave et de l'histoire polonaise, elle se compose de quinze nouvelles et de six romans qui retracent essentiellement la vie et les aventures du sorceleur Geralt de Riv. Les sorceleurs sont des tueurs de monstres, entraînés physiquement dès leur plus jeune âge et ayant subi des mutations génétiques leur conférant des capacités surnaturelles.

Son adaptation en jeu vidéo, intitulée The Witcher (2007) et ses deux suites ont contribué à sa notoriété.

En France, la série a d’abord été éditée par la maison d’édition Bragelonne, puis rééditée par sa filiale Milady.

La saga du Sorceleur[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Geralt de Riv.
  • Le Sorceleur (Wiedźmin, 1990), contient cinq nouvelles : Le Sorceleur[1], Un grain de vérité, Le Moindre Mal, Une question de prix et La Route d'où l'on ne revient pas. Non publié en français sous cette forme.
  • L'Épée de la providence (Miecz przeznaczenia, SuperNOWA, 1992), contient six nouvelles : Les Limites du possible, Éclat de glace, Le Feu éternel, Une once d'abnégation, L'Épée de la providence et Quelque chose en plus. Version française parue chez Bragelonne en  ; rééd. Milady,
  • Le Dernier Vœu (Ostatnie życzenie, SuperNOWA, 1993), contient les nouvelles du premier recueil (sans La Route d'où l'on ne revient pas) plus trois nouvelles complémentaires, dont une découpée en plusieurs sections, formant des intermèdes entre les autres nouvelles : La Voix de la raison, Le Bout du monde et Le Dernier Vœu. Version française parue chez Bragelonne en 2003 ; rééd. Pocket, 2005 puis Bragelonne janvier 2008[2] et Milady, [3]
  • Quelque chose s'achève, quelque chose commence (Coś się kończy, coś się zaczyna, SuperNOWA , 2000) : contient huit nouvelles, dont seulement deux concernent l'univers du sorceleur : La Route d'où l'on ne revient pas (traduit en français par les Éditions Bragelonne) et Quelque chose s'achève, quelque chose commence (non traduit de manière professionnelle en français).

Romans[modifier | modifier le code]

Saga consacrée à Geralt de Riv et Ciri, l’enfant-surprise.
  1. Le Sang des elfes (Krew elfów, SuperNOWA, 1994). Version française parue chez Bragelonne en  ; rééd. Milady, .
  2. Le Temps du mépris (Czas pogardy, SuperNOWA, 1995). Version française parue chez Bragelonne en  ; rééd. Milady, .
  3. Le Baptême du feu (Chrzest ognia, SuperNOWA, 1996). Version française parue chez Bragelonne en  ; rééd. Milady, .
  4. La Tour de l'hirondelle (Wieża Jaskółki, SuperNOWA, 1997). Version française parue chez Bragelonne en  ; rééd. Milady, .
  5. La Dame du lac (Pani Jeziora, SuperNOWA, 1999). Version française parue chez Bragelonne en  ; rééd. Milady, .
Roman indépendant
  • La Saison des orages (Sezon burz, SuperNOWA, 2013). Version française parue chez Milady en .
    Un roman qui ne fait pas partie de la saga principale et qui raconte une aventure du sorceleur prenant place au milieu des aventures du recueil Le Dernier vœu (après la rencontre entre Geralt et Yennefer mais avant le désenvoûtement de la fille de Foltest).

Édition intégrale française en trois volumes[modifier | modifier le code]

  • Le Sorceleur : Les Origines, paru et préfacé chez Bragelonne, le et une réédition le , regroupant les deux recueils de nouvelles Le Dernier Vœu et L'Épée de la providence ainsi que le dernier roman La Saison des orages.
  • Le Sorceleur : Le Lionceau de Cintra, paru et préfacé chez Bragelonne, le , regroupant les trois premiers tomes dits de La Saga du Sorceleur, c'est-à-dire Le Sang des elfes, Le Temps du mépris et Le Baptême du feu ainsi que la nouvelle inédite La Route sans retour.
  • Le Sorceleur : Zireael, paru et préfacé chez Bragelonne, le , regroupant les deux derniers tomes concluant La Saga du Sorceleur : La Tour de l'Hirondelle et La Dame du Lac.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Jeux[modifier | modifier le code]

Parmi les adaptations en jeux vidéo, le studio CD Projekt publie trois opus dont la renommée et le succès critique contribuent à promouvoir internationalement les livres : The Witcher (2007), The Witcher 2: Assassins of Kings (2011) et surtout The Witcher 3: Wild Hunt (2015). CD Projekt prévoit de réaliser un quatrième jeu The Witcher, mais qui ne verra pas le jour avant quelques années et probablement sans le héros principal Geralt de Riv[4].

Télévision[modifier | modifier le code]

Une première adaptation est proposée à la télévision polonaise en 2001 : Wiedźmin (Le Sorceleur en français), réalisée par Marek Brodzki avec Michał Żebrowski dans le rôle de Geralt, se base sur l'intrigue de la série littéraire. Une série télévisée de 13 épisodes reprenant la même équipe technique est diffusée l'année suivante, et jette le discrédit sur le film, l'opinion générale considérant que celui-ci n'est qu'une version raccourcie de la série[5].

Au milieu des années 2010, le succès international du troisième volet des jeux remet dans la lumière un projet de série télévisée basée sur les livres, qui avait reçu en une subvention de l'Institut Polonais du Film. C'est le studio Platige Image, déjà responsable de toutes les cinématiques et de certaines bandes-annonces des jeux de CD Projekt Red, qui mène l'initiative, en co-production avec Netflix. Le lien avec les jeux polonais s'arrête cependant là ; la série télévisée vise à adapter la série de livres et n'a aucun lien scénaristique avec les jeux[6],[7]. La production de cette série intitulée The Witcher est lancée à l'automne 2018. La première saison est disponible sur Netflix le . Une deuxième saison est prévue pour début 2021.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Publiée pour la première fois en 1986 dans le magazine polonais Fantastyka à l'occasion d'un concours organisé par le magazine.
  2. « Le Sorceleur », sur bragelonne.fr (consulté le 3 avril 2017)
  3. « Andrzej Sapkowski », sur milady.fr (consulté le 3 avril 2017)
  4. https://www.numerama.com/pop-culture/610829-cd-projekt-red-promet-un-nouveau-jeu-the-witcher.html
  5. (en) Wesley Copeland, « There Was a Witcher Movie and Series in 2001 », sur IGN, .
  6. (en) Katarzyna Grynienko, « Netflix and Platige Image Produce Series Based on The Witcher », sur filmneweurope.com, .
  7. Uther, « Netflix et Platige produiront une série The Witcher », sur JeuxOnLine, .

Liens externes[modifier | modifier le code]