Théophile Poilpot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poilpot.

Théophile Poilpot

Description de cette image, également commentée ci-après

Théophile Poilpot photographié par Pierre Petit,
Album 510 Célébrités Contemporaines de la Collection Félix Potin..

Nom de naissance Théophile-François-Henri Poilpot
Naissance
Paris, France
Décès (à 66 ans)
Paris, France
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités Artiste peintre
Maîtres Gustave Boulanger
Jean-Léon Gérôme.
Récompenses Commandeur de la Légion d'honneur
Ordre de Sainte-Anne

Théophile Poilpot[1], né à Paris (5ème) le 20 mars 1848 et mort à Paris (16ème) le 6 février 1915, est un artiste peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gendre du sculpteur Albert-Ernest Carrier-Belleuse, Théophile Poilpot est réputé pour ses panoramas de batailles.

Il envoie ses œuvres au Salon : Un Enfant terrible en 1874[2], Le Tarabouk - Souvenir d'Ager en 1875[3], Le Passeur et Traîneau gallo-romain en 1876[4], Mort de Diogène en 1876[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né « Théophile François Henri Poilpot ».
  2. Salon de 1874
  3. Salon de 1875
  4. Salon de 1876
  5. Salon de 1877

Liens externes[modifier | modifier le code]