Ancien 5e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5e arrondissement de Paris et 5e arrondissement.
Ancien 5e arrondissement de Paris
Ancien 1er arrondissement de Paris Ancien 2e arrondissement de Paris Ancien 3e arrondissement de Paris Ancien 4e arrondissement de Paris Ancien 5e arrondissement de Paris Ancien 6e arrondissement de Paris Ancien 7e arrondissement de Paris Ancien 8e arrondissement de Paris Ancien 9e arrondissement de Paris Ancien 10e arrondissement de Paris Ancien 11e arrondissement de Paris Ancien 12e arrondissement de ParisPlan des anciens arrondissements de Paris.svg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Quartiers Bonne-Nouvelle
Faubourg-Saint-Denis
Montorgueil
Porte-Saint-Martin
Démographie
Population 109 099 hab. (1856)
Densité 50 838 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 19″ nord, 2° 21′ 27″ est
Superficie 2,146 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Ancien 5e arrondissement de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ancien 5e arrondissement de Paris

On désigne par ancien 5e arrondissement de Paris le cinquième des douze arrondissements de Paris créés en 1795 et ayant existé jusqu'en 1860, année de l'agrandissement de Paris et de la réorganisation en vingt arrondissements, par la loi du [1].

Délimitation[modifier | modifier le code]

Le 5e arrondissement, d'une superficie de 215 ha[2], était composé de deux sections contiguës mais non continues, simplement jointes par leurs sommets situé à la porte Saint-Denis. Il était délimité par les murs de la ville au nord et à l'est (limite avec les communes de La Chapelle et La Villette), le 3e arrondissement à l'ouest et les 4e et 6e au sud :

Plan des 12 arrondissements de Paris entre 1795 et 1849 avec les 48 quartiers

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 5e arrondissement, initialement dénommé « cinquième municipalité », est issu du regroupement de quatre des 48 sections créées en 1790 : Bonne-Nouvelle, Faubourg-du-Nord, Bon-Conseil et Bondy.

Quartiers[modifier | modifier le code]

De 1811 à 1849

De 1811 à 1849, le 5e arrondissement était divisé en 4 quartiers :

  1. quartier de Bonne-Nouvelle[note 1]
  2. quartier du Faubourg-Saint-Denis[note 2]
  3. quartier Montorgueil[note 3]
  4. quartier de la Porte-Saint-Martin ou quartier du Faubourg-Saint-Martin[note 4]
De 1850 à 1860

De 1850 à 1860, le 5e arrondissement est divisé en cinq quartiers :

  1. quartier Saint-Sauveur
  2. quartier de Bonne-Nouvelle
  3. quartier Saint-Laurent
  4. quartier du Faubourg-Saint-Martin
  5. quartier de la Douane

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie se situait au 119 faubourg Martin, dans le presbytère de l'église Saint-Laurent, renommée Temple de l'Hymen et de la Fidélité, puis Temple de la Vieillesse à partir de 1798.

Lorsque l'église fut rendue au culte, la municipalité déménagea en 1801 au 30 rue de Bondy (aujourd'hui 44 rue René-Boulanger), propriété d'un certain Blondel. Mais jugée trop petite, la mairie s'installa en 1811 au no 2 de la rue de la Grange-aux-Belles (sur la partie rattachée depuis à la rue de Lancry) qu'elle occupa jusqu'en 1824.

De 1824 à 1832, la municipalité de l'arrondissement occupa un immeuble situé au no 20 de la rue Thévenot, démoli lors du prolongement de la rue Réaumur, puis vint à nouveau s'installer dans la rue de Bondy, dans un édifice loué sur l'actuel 26 rue René-Boulanger.

Sur l'emplacement d'une caserne créée en 1819 et incendiée en 1848, on construisit un édifice au 72-76 de la rue du Faubourg-Saint-Martin pour y accueillir dès 1850 la mairie de l'arrondissement. L'immeuble devint en 1860 celui du nouveau 10e arrondissement.

Maires du 5e arrondissement[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
de 1795 à 1860[3]
Période Identité
1795 M. Comynet
1799 Charles-Paul Guébert
1800 Jean-Pierre de La Fresnaye[note 5]
1801 Louis-Victor Moreau[note 6],[4]
1808 Louis-Denis Péan de Saint-Gilles[note 7],[4]
1815 Charles Athanase Walckenaer[5]
1816 Antoine-Joseph Hutteau-d'Origny
1826 François Jousselin
1830 Éléonor Germer Bourgeois[note 8],[6]
1834 Louis Pierre d'Hubert[note 9],[7]
1840 M. Griolet
1843 Antoine Vée[note 10],[9],[10]
1849 Charles Lecomte[11],[12]
1851 M. Delore père

Démographie[modifier | modifier le code]

1793 1800 1806 1816 1821 1831
- 41 489 - 56 871 - 67 756
1836 1841 1846 1851 1856 -
82 234 84 831 96 628 97 208 109 099 -
Sources : Lazare[2] - Almanach national, Almanach impérial, Almanach royal

Évolution[modifier | modifier le code]

En 1860, les quartiers Bonne Nouvelle et Bon Conseil ont été intégrés au nouveau 2e arrondissement et les quartiers Faubourg Saint-Denis et Porte Saint-Martin, au 10e.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « section Bonne-Nouvelle » avant 1811.
  2. « Section du Faubourg-du-Nord » après 1793.
  3. « section Mauconseil » de 1790 à septembre 1792, puis « Section de Bon-Conseil ».
  4. « Section de Bondy » avant 1811.
  5. Nomination par un arrêté collectif du 18 ventôse an VIII (9 mars 1800)[4].
  6. (1757-1816), marchand de fers. Nommé ensuite dans le 9e.
  7. Notaire
  8. (1780-1834), juge au tribunal de commerce.
  9. Louis-Pierre-Melchior-Gaspard-Balthazar d'Hubert (1780-1848), aussi député de 1839 à 1842.
  10. (1796-1872)[8]

Références[modifier | modifier le code]

  1. no 7072 — Loi sur l'extension des limites de Paris, Bulletin des lois de la République française, t. XIV, XIe série, no 738, p. 747–751, reproduit sur Google Livres.
  2. a et b Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, Paris, Maisonneuve et Laroze, , II éd., 796 p. (ISBN 2-7068-1668-6), p. 103–104
  3. Almanach national.
  4. a, b et c Nicolas Viton de Saint-Allais, La France législative, ministérielle, judiciaire et administrative, sous les quatre dynasties, t. I, Paris, P. Didot l'aîné, (lire en ligne), p. 321.
  5. Ordonnance du 27 mars 1816 du roi Louis XVIII sur la nomination des maires et adjoints des douze arrondissements de Paris jusqu'en 1821.
  6. Ordonnance de Louis-Philippe, roi des Français, du 15 septembre 1830, in Journal des débats politiques et littéraires, 20 septembre 1830.
  7. Ordonnance du Roi du 24 janvier 1838, in Journal des débats politiques et littéraires, 26 janvier 1838.
  8. Accueillir ou soigner ? L'hôpital et ses alternatives du Moyen Âge à nos jours, Yannick Marec, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2007
  9. Ordonnance du Roi du 23 décembre 1843, in Journal des débats politiques et littéraires, 25 décembre 1843.
  10. Ordonnance royale du 22 décembre 1846 portant nomination des maires et adjoints des douze arrondissements de Paris.
  11. Notice biographique sur le site de l'Assemblée nationale
  12. Décret du 3 juillet 1849, in Bulletin officiel du Ministère de l'intérieur, 1849.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Plans parcellaires des Archives de Paris (1810-1836)
  • Almanach royal
  • Plan de la ville de Paris, par Xavier Girard (1843)

Articles connexes[modifier | modifier le code]