Taz (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tazs)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe ethnique image illustrant la Sibérie
Cet article est une ébauche concernant un groupe ethnique et la Sibérie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le peuple taz. Pour la langue taze, voir Taz (langue).
Tazs
Populations significatives par région
Population totale 274 (2010)[1]
Autres
Langues Taz
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de répartition

Les Taz forment un petit groupe ethnique depuis le XIXe siècle issu d'unions entre des Oudéguéïs, des Nanaïs et des Jurchens. Ils vivent dans le kraï du Primorie et parlent le russe. La langue taze, dialecte chinois enrichi de mots indigènes, n'est plus employée.

Cette classification repose sur le travail que Leopold von Schrenck a effectué lors de son voyage dans le bassin de l'Amour entre 1854 et 1856 : il définit les Taz comme les indigènes qui ont assimilé la culture chinoise et qui parlent le chinois. Sa classification a ensuite été utilisée dans le cadre des recensements en Russie[2].

Au sein des Oudéguéis, ils auraient fait partie du sous-groupe des Namunkas qui habitaient dans le Sud près de la côte de la mer du Japon et de la Fuchin, un affluent de l'Oussouri[2].

En 1938, les Taz ont été regroupés dans le village de Mikhaylovka (ru)[3]. En 2002, ce village comptait 71 Taz pour 150 habitants[4].

Références[modifier | modifier le code]