Kreidler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kreidler Europe Motor GmbH
logo de Kreidler

Création 1889
Disparition 1982
Fondateurs Anton Kreidler
Forme juridique Gesellschaft mit beschränkter Haftung (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Stuttgart
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Site web www.kreidler.com

Kreidler est un constructeur allemand de motocyclettes fondé en 1889 par Anton Kreidler à Stuttgart[1] sous le nom de Kreidlers Metall- und Drahtwerke (Métaux et fabrique de fils métalliques Kreidler). En 1950, la firme a commencé à fabriquer des deux-roues avec le modèle K50[1] et en 1959, un tiers des motos en Allemagne sont des Kreidler.

La marque a un passé prestigieux dans le sport motocycliste, notamment grâce au Kreidler Florett. Elle a à son actif 72 victoires en Grand Prix moto et huit titres de champion du monde pilotes en 50 cm3.

La compagnie cesse ses activités en 1982 et la marque sera vendue à Garelli, un fabricant italien de deux-roues, qui continuera à produire des Kreidler jusqu'en 1988. La marque est ensuite devenue la propriété de Prophete, un constructeur allemand. En 2007, la Kreidler Europe Motor GmbH sera fondée[1].

Aujourd'hui, elle produit encore des cyclomoteurs, scooters et motos de 125cc déstinés au marché Européen.

Depuis 2017: A cause des normes Anti-pollution Euro4, les modèles 50cc de la marque Kreidler ne sont plus vendus en France.

Titres de champion du monde pilotes dans la catégorie 50 cm3[modifier | modifier le code]

Jan de Vries et Henk van Kessel à Assen en 1971.

Liste des modèles Kreidler[modifier | modifier le code]

Kreidler Mustang de 1980
  • K 50
  • K 51
  • K 52 Amazone
  • J 50, J 51
  • R 50 (Roller)
  • Mustang, Mustang Cross, Mustang 80
  • Florett 80, GT, TM, LF, RS, RM, RMC, RMC-S, RMC-B, RMC-BG, Super
  • MP 1/2
Divers cyclomoteurs
  • Flory MF 12/22/23
  • Florett
  • Van veen
125 cm3
  • Enduro
  • Supermoto

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) History - Site de la marque (inaccessible)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]