TOSLINK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
TOSLINK / EIAJ optical
Description de cette image, également commentée ci-après
connectique TOSLINK (JIS F05)
Type Connecteur audio numérique optique
Historique de production
Auteur Toshiba
Date de création 1983
Producteur Toshiba
Date de production de 1983 à nos jours

Spécifications
Connexion à chaud Oui
Externe Oui
Signal audio Flux audio numérique.
— Nombre de bits 1
— Débit de 0 à 250 Mb/s
— Protocole AES/EBU
ADAT
S/PDIF
série
Câble Fibre optique
Broches 1
Connecteur JIS F05 (JIS C5974-1993 F05)

TOSLINK est un connecteur optique principalement utilisé dans le domaine audio numérique grand public. Il permet de relier des équipements audio numériques comme les lecteurs MiniDisc, CD, DAT et DVD aux chaînes hi-fi ou amplificateurs audio de salon.

Histoire[modifier | modifier le code]

TOSLINK a été à l'origine créé en 1983 par l'entreprise Toshiba pour connecter ses propres lecteurs CD à ses amplificateurs audio haut de gamme. Cette connectique fut cependant rapidement adoptée par les autres constructeurs de lecteurs CD et enregistreurs DAT.

Technologie[modifier | modifier le code]

Support physique[modifier | modifier le code]

Un câble TOSLINK mâle/mâle (avec protection en plastique).

La fibre optique a été choisie car étant non conductrice, elle ne crée pas de boucle de masse. Si une fibre est par principe insensible aux perturbations électromagnétiques, la transmission étant numérique, et les longueur en jeu faible, elle ne présente aucun avantage par rapport à un simple câble RCA. Elle peut être en plastique peu coûteux de 1 mm de diamètre, en multifibre de qualité supérieure, voir en fibres de verre. Il s'agit plus d'un argument commercial que technique. Si la norme originale donnait un maximum de 10m de distance de transmission, la sensibilité des récepteur permet d'atteindre une distance de 30 m avec une fibre plastique. Preuve de l'aspect marketting, la mise en avant d'un "plaquage or" du connecteur alors qu’aucune connexion électrique n'est en jeu.

Le signal lumineux transitant par la fibre est créé par une simple DEL rouge (et non un laser). L'information numérique est transmise sous forme simple : 1 = diode allumée, 0 = diode éteinte. Il n'y a pas de multiplexage en longueur d'onde pour transmettre les données comme cela est fait dans le domaine des télécommunications.

Protocole de communication[modifier | modifier le code]

Aucun protocole de communication spécifique n'est attribué au TOSLINK.
Initialement, les données circulant sur ce support étaient les données brutes du CD audio. Le lecteur de CD ne faisait que transmettre sur la fibre optique ce qu'il lisait sur le CD, l'amplificateur audio faisant lui-même le décodage, la production du son et l'amplification du son. Ce flux a été progressivement remplacé et à juste titre par le S/PDIF, conçu pour éviter les pertes de qualité et permettant de transférer des formats plus évolués tels que le Dolby Digital et le DTS.

Applications[modifier | modifier le code]

TOSLINK est utilisé pour de nombreux types d'applications aussi bien professionnelles que grand public, impliquant différents types de connecteurs. Cependant, les connecteurs TOSLINK les plus utilisés sont, et de loin, le « EIAJ/JEITA RC-5720 », le « CP-1201 » et le « JIS C5974-1993 F05 ».[réf. souhaitée]

L'utilisation grand public n'a réellement commencé qu'avec les progrès effectués sur la fibre optique (réduction des coûts, réduction de l'atténuation), la DEL (réduction des temps de commutation) et le récepteur optique (meilleure quantification du signal).

Terminologie[modifier | modifier le code]

TOSLINK est enregistré comme marque déposée de Toshiba Corporation. Son nom vient de TOShiba-LINK (LINK : lien).
Les variations possibles du nom sont : TOSlink, TosLink, et TOS-link. Le nom générique pour la norme est « EIAJ optical ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]