Pince ampèremétrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’électricité
Cet article est une ébauche concernant l’électricité.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pince ampèremétrique, modèle doté de connecteurs le rendant utilisable comme multimètre.

Une pince ampèremétrique est un instrument de mesure de l'intensité du courant électrique dans un fil.

Histoire[modifier | modifier le code]

La pince ampèremétrique a été inventée dans les années 1930 par Chauvin-Arnoux[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

La pince ampèremétrique est constituée d'une pince entre les mâchoires desquelles on fait passer le conducteur traversé par le courant dont on souhaite mesurer l'intensité.

Attention : Faire une mesure sur un câble électrique (composé de plusieurs fils) donnera, la plupart du temps, une mesure de courant nulle quel que soit le courant qui circule dans chacun des fils du câble[3].

Le principal intérêt de la pince ampèremétrique est l'absence de contact physique et d'ouverture du circuit nécessaire pour y insérer un ampèremètre classique.

Cet instrument peut indiquer rapidement si un fil électrique est utilisé par un ou plusieurs appareils électriques. Par contre, la détection d'absence de courant, n'indique PAS que la ligne est hors tension, mais simplement qu'elle n'est PAS utilisée à l'instant de la mesure. Lors de travaux il est donc nécessaire d'utiliser un vérificateur d'absence de tension, pour s'assurer que la ligne est hors tension, avant d'y toucher et pouvoir travailler en sécurité.

Types de capteurs[modifier | modifier le code]

Il existe deux types de capteurs pour les pinces ampèremétriques :

  1. Les capteurs utilisant l'induction électromagnétique, selon le même principe qu'un transformateur électrique, ne peuvent mesurer que des courants alternatifs. La pince ampèremétrique remplit alors les fonctions d'un ampèremètre associé à un transformateur de courant.
  2. Les capteurs de courant à effet Hall peuvent mesurer les courants électriques qu'ils soient continus ou alternatifs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Montagné, Histoire des moyens de télécommunication, de l'Antiquité à la Seconde Guerre mondiale, du sifflet préhistorique à la télévision : Les hommes, les idées, Bagneux, Montagné, , 471 p. (ISBN 2-9505255-2-0), p. 447.
  2. « Chauvin-Arnoux : Le milliampère à portée de main », L'Usine nouvelle, no 2541,‎ (lire en ligne).
  3. La mesure d'un courant non nul peut indiquer que le câble ne contient pas le fil de protection et qu'il y a un défaut (retour par la Terre).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]