Swing (danse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les danses swing sont à l'origine des danses dansées sur du swing : le swing en tant que musique est un courant du jazz dont le côté ternaire (en 12/8) donne un côté rebondissant (swing signifie "balancer"). Un ensemble de danses solo ou en couples (notamment le Charleston) vont alors naître. Pratiqué sur les musiques jazz des little et big bands à partir de la fin des années 1920, les danses swing se caractérisent avant tout par une énergie débordante et un brin de folie. De manière plus technique, le swing en danse de couple est caractérisé par un guidage du corps face à face, en parallèle (pas de contrepoids ou de guidage avec les bras). Beaucoup de danses swing incluent un "bounce" qui est une sorte de rebond dans le sol, qui colle particulièrement au côté "swing" de la musique.

Historique[modifier | modifier le code]

Les origines de la danse swing remontent aux années 1920, avec le Charleston. Cette danse qui se pratiquait au départ par binôme se modifia au fil du temps. Les gens commencèrent à danser en couples comme en valse. À cette époque très endiablée, la danse se pratiquait sur les rythmes rapides des little bands, à l'instar de la band de Duke Ellington.

En 1927, George Snowden, danseur au Savoy Ballroom (New York), baptisa en réponse à un reporter cette danse "Lindy hop", en référence à Charles Lindbergh (surnommé « Lindy ») qui accomplit la traversée de l’Atlantique (le Big Hop). Encore aujourd’hui, c'est ce style de swing qui est le plus dansé en Amérique. Au même moment, dans les universités américaines, les étudiants transformèrent le charleston en danse bouffonne : la même que dansent les fameux Popeye et Goofy. C’est la naissance du Collegiate Shag.

Vers la fin des années 1930, Dean Collins se forma en Lindy Hop à New York et rentra chez lui en Californie, son style particulier fit ensuite évoluer le swing dans une version très particulière qui prendra le nom de "swing de la côte Ouest des États-Unis)" : le West Coast Swing. Par ailleurs, le Lindy Hop fut peu après simplifié pour faciliter son enseignement en évoluant vers le Jitterbug.

Dans les années 1940, dans l’île de Balboa, le charleston prit une autre tangente. À cause du manque d’espace et de la rapidité de la musique, les danseurs se rapprochèrent progressivement, jusqu’à se tenir tout à fait collés, en esquissant des pas plus avancés. Ainsi apparut le balboa.

En 1945, la victoire des Alliés exporta le « swing » (Jitterbug) en Europe et notamment en France, avec deux foyers particuliers Paris et Lyon. Avec l'arrivée de la guitare électrique et du rock 'n' roll, différents courants de danse naquirent alors, avec notamment le bebop et le rock 'n' roll. Le rock, caractérisé par le « rock-step » fit perdre les "attributs swing" de la danse à cause du guidage avec les bras nécessaire sur les deux premiers temps du pas de base. Ces danses étaient souvent acrobatiques et c'est en 1968 que des Lyonnais décidèrent de se focaliser sur cet aspect du rock, en créant le rock acrobatique (donc issu du swing sans être une danse swing en elle-même).

Le swing tomba alors en désuétude dans les années 1970, disparaissant presque complètement. Il fallut attendre les années 1990 avant que de jeunes enthousiastes découvrent de vieilles vidéos et tentent de reproduire ce qu’ils y voyaient. Une danse plus simpliste, éloignée de sa forme originale, résulta de ces expériences: on la nomma East Coast Swing.

De nos jours, on incorpore des notions de danses plus modernes (comme le hip-hop, le jazz moderne ou le West Coast Swing) au swing de Frankie Manning et de plusieurs autres danseurs de la première vague qui ont contribué à le ramener plus près de ses origines.

Etiquette[modifier | modifier le code]

Il existe dans les danses swing une étiquette tacite appliquée aux danses sociales. Le WSDC a clarifié cette étiquette dans un document officiel[1]. S'il n'a pas de valeur universelle, on peut noter les règes des base suivantes :

Etiquette générale des danses swing[modifier | modifier le code]

  • Dansez pour le fun (cf. slogan : "Dance to express, not to impress", "dansez pour vous exprimer, pas pour impressionner")
  • Invitez tout le monde quel que soit son niveau
  • Invitez les gens que vous ne connaissez pas

Durant la danse, avec les autres danseurs[modifier | modifier le code]

Tant que faire se peut :

  • Laissez de la place aux autres danseurs
  • Evitez les collisions même si vous n'en êtes pas responsables (voire anticipez les déplacements des autres danseurs)
  • Faites attention autres danseurs en adaptant et maîtrisant vos jeux de jambes

Durant la danse, avec votre partenaire[modifier | modifier le code]

  • Le confort de votre partenaire doit être votre première préoccupation
  • Adaptez-vous au niveau de votre partenaire s'il est plus faible que le votre (cf. point précédent)
  • Pour les danseurs "leaders" débutants :
    • N'ayez pas l'impression d'être limité par votre répertoire de passes. (les followers ne le ressentent pas car elles dansent avec beaucoup d'autres danseurs).
    • Ne retentez pas plus d'une fois une passe/variation que vous auriez raté
  • Ayez des expressions faciales positives (notamment le sourire)
  • Adaptez-vous aux erreurs de votre partenaire, sans le faire remarquer.
  • N'hésitez pas à complimenter votre partenaire si l'occasion se présente
  • Un partenaire avec un trop mauvais niveau ne doit pas être une raison pour refuser ou arrêter une danse, sauf si cela peut conduire à des situations dangereuses pour l'un des deux danseurs.
  • Ne corrigez pas votre partenaire durant la danse
  • Remerciez votre partenaire à la fin de la danse

Comportement inapproprié[modifier | modifier le code]

  • Tout comportement ou geste inapproprié doit être signalé et devrait conduire instantanément à l'arrêt de la danse.
  • Lors de l'arrêt d'une danse :
    • Indiquer poliment les raisons de sa décision (ex: le geste que tu viens de faire était inapproprié/m'indispose, je ne me sens plus à l'aise, je vais devoir arrêter cette danse)
    • Se retirer de la piste de danse
    • Avertir instantanément l'organisateur de la soirée.
  • si vous avez blessé physiquement une personne (pas uniquement votre partenaire), même si vous ne vous estimez pas responsable, vous devez évacuer la personne blessée hors de la piste de danse, et rester à ses soins le temps de son rétablissement ou de sa prise en charge par du personnel médical
  • Si vous remarquez une personne en détresse, cessez votre danse pour prendre soin d'elle
  • Pour les garçons, notamment lors de danses en position fermée/rapprochée, si vous perdez involontairement la maîtrise d'une certaine zone de votre corps, sachez que cela arrive. Que ce n'est pas grave du tout, mais que cela doit conduire instantanément à vous détacher de votre partenaire et à arrêter la danse avec une phrase d'excuses. Une phrase comme "je vous prie de m'excuser, je crois que j'ai involontairement perdu mon sang froid" dite avec le sourire peut être suffisamment explicite. Conseil : en cas de doute, préparez cette phrase en amont.
  • Pour les filles, si vous sentez que votre partenaire apprécie involontairement trop sa danse et que cela vous indispose, arrêtez la danse (cf. point précédent).

Règles d'hygiène[modifier | modifier le code]

  • De par la proximité, l'activité physique et l'atmosphère parfois confinée, les règles d'hygiène sont particulièrement importantes à suivre
  • Soyez propres, notamment au niveau des mains, de l'haleine et de votre odeur corporelle. Mettez impérativement du déodorant.
  • Si vous dansez pour la première fois en soirée, n'hésitez pas à demander si c'est OK pour votre haleine et votre odeur corporelle : ce sont des éléments que l'on NE peut PAS ressentir soi-même.
  • En cas de sudation excessive, utiliser des déodorants antitranspirants (potentiellement ailleurs que sous les aisselles), une serviette voire des maillots de corps étanches.
  • Par défaut, changer votre T-shirt dès qu'il est mouillé de transpiration

Règles diverses[modifier | modifier le code]

  • Faites attention aux bijoux (notamment aux bagues trop saillantes qui peuvent être très désagréables, surtout si elles sont retournées, et boucles d'oreilles trop volumineuses qui peuvent être arrachées)
  • pour les danses ou le follower tourne beaucoup, évitez les longues tresses (qui peuvent devenir de véritables fouets)
  • si vous vous installez quelque part, assurez-vous de laisser la zone propre en partant

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) World Swing Dance Council, « Social Etiquette for Swing Dancers », sur worldsdc.com (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]