Danse yapaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La danse yapaise regroupe un ensemble de pratiques gestuelles pratiquées sur les Îles Yap dans les États fédérés de Micronésie. Les danseurs sont alignés en une ou deux files et sont positionnés assis ou debout selon le type de danse. Elles se pratiquent traditionnellement sur le malal ou malaal, un terrain entouré de monnaies de pierre, destiné à différentes activités dont la danse. Les chefs, adossés à des pierres dédiées, y reçoivent des cadeaux, assistent à des fêtes ou à des réunions rassemblant les chefs de différents villages et les prêtres dotés de capacités magiques devant donner suite à leurs demandes : déclencher la guerre, lancer des sorts de caste et voir sur de grandes distances. Dans la culture yapaise, la danse participe de la formation morale des yapais. Elle est pratiquée pour honorer les esprits ou des visiteurs, dans le cadre de compétitions, etc.[1],[2],[3]. Elle est un élément majeur des célébrations du Yap day.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Junko Konishi, « The relationship between the evaluations of dance performance and the social system in Yap, Micronesia », dans Barry Craig, B. Kernot, Christopher Anderson, Art and Performance in Oceania, Honolulu, University of Hawaï, , 324 p. (ISBN 0-8248-2283-8, lire en ligne), p. 7-14
  2. (en) Adam Thompson, An Inventory of the Stone Money Banks on the island of Yap : the 7 registered sites, S.l., Yap HPO, , 46 p. (lire en ligne).
  3. (en) C. Jason Throop, « 'Becoming Beautiful in the Dance': On the Formation of Ethical Modalities of Being in Yap, Federated States of Micronesi », Oceania, vol. 79, no 2,‎ , p. 179-201