Sophie Loubière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loubière.
Sophie Loubière
Description de cette image, également commentée ci-après

Sophie Loubière au festival Quais du polar à Lyon en 2010

Naissance (50 ans)
Nancy, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • L'Enfant aux cailloux

Sophie Loubière née le à Nancy en Lorraine, est une romancière, journaliste et productrice de radio française.

Elle est sociétaire de la SACD et de la Société des gens de lettres (SGDL), et prix SACD Nouveau Talent Radio 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sophie Loubière suit des études au collège et lycée Georges de la Tour à Nancy. Elle se consacre également au piano et compose. À seize ans, elle fait ses premiers pas d'animatrice et de pigiste sur des radios libres nancéiennes, notamment Radio Anthracite ou Rockin'Chair devenue célèbre à Nancy aux côtés de Stéphane Munier et de Jérôme Anthony.

Elle obtient son baccalauréat à l'âge de dix-sept ans et poursuit des études littéraires (Lettres Modernes option Audiovisuel) à la Faculté de Nancy.

À dix-neuf ans, elle est recrutée par Radio France Nancy devenue France Bleu Sud Lorraine et se forme au métier de reporter et à celui d'animatrice. Elle présente un magazine consacré au cinéma et écrit des fictions radiophoniques inspirées de scénarios de films noirs américains des années 1940. Diffusées en direct le dimanche après-midi, ces émissions utilisent des bandes originales de film, et des bruitages d'ambiance. Parallèlement, elle joue au sein de la troupe Le théâtre de la Roële[1][réf. insuffisante], dirigée par Patrick Schoenstein, anime des ateliers de mise en scène, organise des spectacles pour enfants dont elle signe les partitions musicales et les chansons.

En 1993, elle remporte le concours imaginé et promu par Roland Dhordain « Les enfants d'Inter » et est engagée par France Inter sur la grille d'été. Remarquée par Jacques Santamaria, alors directeur des Ateliers de Création de Radio France, elle se voit confier l’écriture de dramatiques lues par le cinéaste Claude Chabrol pour lesquelles elle remporte le prix SACD Nouveau Talent Radio en 1995. Elle commence alors une véritable carrière à la radio.

À la fin des années 1990, Sophie Loubière coécrit deux feuilletons radiophoniques de cent épisodes Le Secret du coffre rouge et cinquante épisodes Le Mystère Mornefange avec l'auteur de bande dessinée Didier Savard[2]. Elle écrit des fictions pour l'émission de Patrick Liegibel[3][réf. insuffisante] consacrée aux dramatiques radiophoniques Nuits noires, Nuits Blanches diffusée sur France Inter. Elle se voit confier par Yves Laplume la direction d'une collection "Les petits polars de Sophie". Elle chronique pour France Culture et y réalise différents portraits de compositeurs, comme Gabriel Yared, Philippe Sarde, Nicola Piovani ou Antoine Duhamel. Elle participe aux émissions thématiques Chemins de la musique et Surpris par la nuit.

Dans Cinéfilms, une émission produite et animée par André Asséo pour France Inter 1996 - 2000, elle chronique des musiques de film.

Sur les ondes de France Inter en 2005, elle participe à l'animation de l'émission consacrée aux médias Inter Media produite par Ivan Levaï. De 2000 à 2005 elle anime sur la grille d'été, Dernier parking avant la plage puis Parking de nuit[4] le vendredi de 21 h à 22 h 2006 - 2010.

Sur France Info elle chronique le dimanche des « polars » de 2006 à 2010.

En 2010, elle décide de se consacrer à son œuvre de romancière : en sort, au Fleuve noir, L'Enfant aux cailloux, un roman noir inspiré par sa propre mère lequel remporte cinq prix littéraires et un beau succès en librairie. Traduit en langue anglaise, The stone boy connaît une carrière internationale: USA, Irlande, Écosse, il est acclamé au Royaume-Uni et salué par la critique[5].

Sophie Loubière a aussi chroniqué pour Canal+, Mezzo, Cuisine.tv, ainsi que pour les magazines Rolling Stone, Synopsis, Ciné Live et Musique Info Hebdo.

L’une de ses dramatiques Compartiment 12 a fait l’objet d’une adaptation théâtrale au Festival Off d’Avignon 1999.

Engagements[modifier | modifier le code]

En 2012, elle est signataire de la lettre de soutien au Front de gauche à l'élection présidentielle[6].

En 2015, elle est signataire de la lettre de Nicolas Hulot aux chefs d’État.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Les gens du show-business ne savent jamais à quelle heure ils vont se coucher, 2002
    Publié dans le recueil Noir scénar, Manitoba, coll. « Le Grand Cabinet noir », 2002
  • La Géométrie de l'invisible, 2004
    Publié dans le recueil Le Dernier Homme, Les Belles Lettres, coll. « Le Cabinet noir », 2004
  • La Réunion suivie de De façon accidentelle et Compartiment 12, 12-21, 2012

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 100 compositeurs de bandes originales de film, MBC, 2002
    Coécrit avec Stéphane Lerouge et Alain Pierron.

Émissions de radio[modifier | modifier le code]

  • France Inter : Parking de nuit, Dernier parking avant la plage, Cinefilms, Musical Ecran, Abricot & pamplemousse, Inter Media, Confidences à la carte, La belle équipe
  • France Info : Info polar, Chroniques

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le théâtre de la Roële
  2. Mathias Pisana, « Sophie Loubière: «Didier Savard avait une dimension dramatique» », sur Le Figaro, (consulté le 14 juillet 2016)
  3. Patrick Liegibel, le Monsieur Dramatiques de France Inter
  4. (fr) [PDF] France Inter, « Dossier de presse de rentrée 2008 », sur radio-france.fr, , p. 24
  5. (en) Marcel Berlins, « The best new crime novels », The Times,‎ (ISSN 0140-0460)
  6. « 100 auteurs de polar votent Mélenchon », sur humanite.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :