Siège de Syrte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir bataille de Syrte.
Siège de Syrte
Description de cette image, également commentée ci-après
Progrès des combats lors du siège de Syrte
Informations générales
Date -
(1 mois et 5 jours)
Lieu Syrte, Libye
Issue Victoire du CNT
Belligérants
Flag of Libya (1951-1969).svg Conseil national de transition
Drapeau de l'OTAN OTAN[1]
Flag of Libya (1977-2011).svg Jamahiriya arabe libyenne
Commandants
Flag of Libya.svg Hamid Hassy
Flag of Libya.svg Mustafa Bendardaf[2]
Flag of Libya.svg Essam Baghhar
Flag of Libya.svg Touhami Zayani[3]
Flag of Libya.svg Mohamed Leith[4]
Flag of Libya.svg Yunus al Abdali[5]
Drapeau de l'OTAN Charles Bouchard
Flag of Libya (1977-2011).svg Mouammar Kadhafi
Flag of Libya (1977-2011).svg Moatassem Kadhafi
Flag of Libya (1977-2011).svg Abou Bakr Younès Jaber
Flag of Libya (1977-2011).svg Mansour Dao White flag icon.svg
Flag of Libya (1977-2011).svg Abdel Rahman Abdel Hamid White flag icon.svg[6]
Forces en présence
Flag of Libya (1951-1969).svg
12000 rebelles[7]
Drapeau de l'OTAN OTAN
Flag of Libya (1977-2011).svg
1000[7] à 5000 hommes[8]
Pertes
Flag of Libya.svg
258 morts
1954 blessés
Flag of Libya (1977-2011).svg
Nombres inconnus de morts
200 blessés[11]
150 capturés
800 civils morts (CNT)[9]
2151 civils morts (loyaliste)[10]

Guerre civile libyenne

Batailles

1re Benghazi · El Beïda · Derna · 1re Tripoli · Misrata · 1re Zaouïa · Djebel Nefoussa (1re Dehiba · 2e Dehiba · Gharyan) · 1re Brega · 1re Ras Lanouf · 1re Ben Jawad · 2e Ras Lanouf · 2e Brega · 1re Ajdabiya · 2e Benghazi · 2e Ajdabiya · 1re golfe de Syrte · 3e Brega · Al Jawf · Front de Misrata (Zliten · Tawarga · 2e Zaouïa · 4e Brega · Fezzan · Birak) · 5e Brega · 3e Zaouïa · 2e Tripoli · 2e Sebha · 2e golfe de Syrte (Syrte) · Offensive de Bani Walid (Tarhounah - Bani Walid)


Intervention militaire de l’OTAN · Opération Ellamy (Royaume-Uni) · Opération Harmattan (France) · Opération Odyssey Dawn (États-Unis) · Opération Mobile (Canada)
Coordonnées 31° 12′ 19″ nord, 16° 35′ 20″ est

Géolocalisation sur la carte : Libye

(Voir situation sur carte : Libye)
Siège de Syrte

Le siège de Syrte est un conflit militaire de la guerre civile libyenne menée par les forces rebelles depuis le , dans le but de prendre le contrôle de la ville de Syrte.

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la chute de Tripoli aux mains du CNT, des pourparlers auraient lieu entre les rebelles et les tribus locales, afin d'obtenir une reddition pacifique de Syrte[12],[13]. Dans la nuit du 25 au 26 août, des bombardiers britanniques de l'OTAN ont pris pour cible le quartier général des forces Kadhafistes dans la ville ; ces frappes aériennes se sont poursuivies dans la journée du 26 août[14]. Selon les rebelles, Ben Giauad également bombardée la veille, serait tombée le 28 août, permettant à ces derniers de se rapprocher encore de Syrte dont ils ne seraient plus qu'à 100 km, tandis les troupes venant de Misrata seraient elles, à 30 km de la ville[15].

Le 29 août au soir, les insurgés bivouaquant à Nofilia et Umr Gandil, envoient des unités de reconnaissance jusqu'à la Vallée Rouge (ou Wadi al Hammar), relief légèrement escarpé, tenu par les kadhafistes, et constituant la dernière barrière naturelle avant Syrte dont elle distante d'environ 70 km[16]. Finalement, la vallée tombe sous leur contrôle le 8 septembre, ouvrant ainsi la route de Syrte par l'est sans obstacle majeur[17].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 15 septembre, les forces du CNT (celles venant notamment de Misrata) pénètrent dans la ville[18], mais rencontrent pendant plusieurs jours une résistance opiniâtre, voire désespérée, de la part des troupes embusquées et lourdement armées de Moatassem Kadhafi, fils du colonel en fuite. L'OTAN annonce le 29 septembre avoir effectué 150 sorties aérienne et traité plus de 50 objectifs sur la seule semaine passée, mais la rébellion ne parvient toujours pas à prendre position au centre ville[19].

Le 20 septembre, les forces rebelles atteignent l'Est de Syrte, ce qui met la ville en état de siège[20].

Le , après avoir progressé au sein de la cité, malgré des combats intenses et meurtriers, les rebelles prennent le contrôle de l'université de la ville, ainsi que du centre de conférence Ouagadougou, deux points stratégiques majeurs tenus jusqu'ici par les forces khadafistes[21].

Le , la ville tombe définitivement sous le contrôle de la rébellion après l'assaut final contre les dernières poches de résistance. L'ancien dictateur libyen, cherchant à fuir sa ville natale dans laquelle il s'était retranché après sa chute, est tué le jour même après l'attaque de son convoi[22]. Le même jour, un commandant militaire du CNT annonce que ses hommes ont retrouvé le cadavre de Moatassem Kadhafi, ainsi que celui du ministre de la défense Abou Bakr Younès Jaber[23].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nato takes control of enforcing Libya no-fly zone », Dawn.com,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.timesofmalta.com/articles/view/20110906/world/libyan-troops-advance-on-sirte-in-heavy-fighting.383601
  3. http://blogs.aljazeera.net/liveblog/libya-sep-27-2011-1615
  4. http://www.rtl.be/info/monde/international/831511/mouatassim-un-des-fils-kadhafi-retrouve-mort-a-syrte
  5. http://www.lepoint.fr/monde/libye-le-cnt-annonce-la-prise-de-syrte-20-10-2011-1386854_24.php
  6. http://www.timeslive.co.za/world/2011/10/09/gaddafi-nephew-arrested-in-sirte
  7. a et b https://www.independent.co.uk/news/world/africa/gaddafis-wife-and-children-flee-to-algeria-2345851.html
  8. http://www.wfmz.com/news/McCain-arrives-in-Libya-as-rival-forces-battle-for-control/-/121458/1752968/-/o01jrv/-/
  9. https://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/africaandindianocean/libya/8739349/Libya-Over-800-killed-in-battle-for-Gaddafis-home-town-of-Sirte.html
  10. http://www.rte.ie/news/2011/0922/libya.html
  11. http://www.icrc.org/eng/resources/documents/news-release/2011/lybia-news-2011-01-10.htm
  12. Article de L'express du 23 août 2011
  13. Article de Romandie News du 24 août 2011
  14. Article de L'Express du 26 août 2011
  15. Article AFP du 28 août 2011
  16. Article de l'AFP du 29 août 2011
  17. « Libye : les combattants du CNT s'approchent de Syrte » - Article du Monde du 8 septembre 2011
  18. Libye : les rebelles entrent dans Syrte -Article de Cyberpresse du 15 septembre 2011
  19. Syrte et Bani Walid résistent aux offensives des forces du CNT, Le Monde, 29/09/11
  20. Libya live Blog
  21. Libye : les rebelles prennent le contrôle de l'université de Syrte - Le monde avec AFP - article du 9 octobre 2011
  22. Mouammar Kadhafi est mort, Syrte est libérée - la croix - Article du
  23. Mouatassim, un des fils Kadhafi, retrouvé mort à Syrte, RTL, 20 octobre 2011