Siège d'Ancône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège d'Ancône
Informations générales
Date 5 - 30 mai 1815
Lieu Ancône
Issue Victoire anglo-autrichienne
Belligérants
Drapeau du Royaume de Naples Royaume de Naples Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Forces en présence
1 500 hommes 2 300 hommes
Pertes
500 morts ou blessés
1 000 prisonniers
faibles

Guerre napolitaine

Batailles

Campagne de Belgique de 1815
Ligny · Quatre-Bras · Waterloo · Wavre


Campagne de France de 1815
Maubeuge · Huningue · La Souffel · Vélizy · Rocquencourt · Sèvres · Issy


Guerre napolitaine
Panaro · Ferrare · Occhiobello · Carpi · Casaglia · Ronco · Cesenatico · Pesaro · Scapezzano · Tolentino · Ancône · Castel di Sangro · San Germano · Gaète


Guerre de Vendée et Chouannerie de 1815

Les Échaubrognes · L'Aiguillon · Aizenay · Sainte-Anne-d'Auray · Cossé · Saint-Gilles-sur-Vie · Redon · Les Mathes · Muzillac · Rocheservière · Thouars · Auray · Châteauneuf-du-Faou · Guérande · Fort-la-Latte
Coordonnées 43° 37′ 00″ nord, 13° 31′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Siège d'Ancône

Le siège d'Ancône se déroula pendant la guerre napolitaine. Il se déroule du 5 mai au 30 mai 1815, quelques jours après la Bataille de Tolendino du 3 mai 1815. Le siège d'Ancône est l'une des dernières batailles en Italie pendant les Guerres Napolitaines.

La ville de Ancona sera la dernière des plus grands villes italienne à capituler. la bataille oppose les forces de Napoléon et l'alliance Anglo-Autrichienne pendant les Cent Jours. Les Anglo-Autrichiens cherchaient à défaire les forces de Napoleon et, après, à rejeter les Français vers l'Italie de l'Est, en visant à l'élimination de la monarchie de Murat mise en place par Bonaparte et à encercler les États du Pape.

Bataille[modifier | modifier le code]

Après la bataille de Tolentino, une force autrichienne de 2,300 soldats mise en place par le General Major autrichien assiège Ancône, défendue par une garnison de l'armée de Napoléon de 1 500 soldats à partir du 5 mai 1815.

Cette garnison provenait de la brigade de Carascossa, qui avait refusé d'affronter à Césano les troupes autrichiennes de Neipperg, permettant ainsi la défaite de Murat à Tolentino.

Les Français perdaient 500 hommes du fait du bombardement Anglo-Autrichien avant de capituler le 30 mai.