Siège du château d'Odani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Siège du château d'Odani
Description de cette image, également commentée ci-après
Stèle commémorative.
Informations générales
Date 1573
Lieu Château d'Odani, province d'Omi
Issue Victoire d'Oda Nobunaga ; destruction du clan Azai
Belligérants
Forces d'Oda NobunagaForces d'Azai Nagamasa
Commandants
Oda NobunagaAzai Nagamasa
Forces en présence
10 0006 000
Coordonnées 35° 27′ 33″ nord, 136° 16′ 37″ est

Le siège du château d'Odani (小谷城の戦い, Odani-jō no Tatakai?) de 1573 est le dernier combat du clan Azai, un des principaux adversaires d'Oda Nobunaga.

Nobunaga s'empare du château d'Odani qu'occupe Azai Nagamasa, qui, laissé sans autre choix, se suicide avec son fils. Sa femme, Oichi, sœur de Nobunaga, et ses trois filles sont confiées à Nobunaga, étant donné qu'elles sont de sa famille. Deux des filles de Nagamasa épouseront plus tard des membres de puissantes familles. Leur évasion du château assiégé est devenu une scène sentimentale assez courante dans l'art japonais traditionnel.

Avant qu'Azai Nagamasa ne commette seppuku, il décide de poser un dernier siège sur le camp principal de Nobunaga ; à la fin, cependant, il échoue et à la place est capturé. Azai sait depuis le début qu'il va perdre cette bataille, aussi avant sa mort, il envoie sa femme et ses filles à Nobunaga afin de leur sauver la vie.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La bataille est mentionnée dans le jeu de samouraï Warriors 2. Il est à noter cependant que dans le jeu, les deux clans Azai et Asakura sont détruits pendant le siège d'Odani quand historiquement, le clan Asakura est détruit l'année suivante au siège du château d'Ichijōdani.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]