Sapin de Nordmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abies nordmanniana

Le sapin de Nordmann, ou sapin du Caucase (Abies nordmanniana), parfois appelé sapin de Crimée, est un arbre de la famille des Pinacées originaire du Caucase. Il s'agit d'une espèce sciaphile.

Son épithète spécifique réfère à Alexander von Nordmann, botaniste suédophone finlandais, sujet de l'Empire russe, qui découvrit cet arbre dans le Caucase (dans l'actuelle Géorgie) alors qu'il enseignait l'histoire naturelle à Odessa, aujourd'hui en Ukraine.

Description[modifier | modifier le code]

Rameaux et aiguilles

Le sapin de Nordmann est un grand arbre, au tronc droit et aux branches basses très étalées, pouvant atteindre plus de 60 mètres de haut à l'état naturel. Le diamètre du tronc peut atteindre 2 mètres. En culture, il ne dépasse généralement pas les 30 mètres de haut. Sa croissance est très lente. Son écorce est gris brun et lisse. Elle se ride sur les arbres âgés.

C'est une espèce très proche du sapin pectiné (Abies alba), dont elle ne diffère que par quelques caractères secondaires :

  • Les feuilles en forme d'aiguilles plates, vert foncé, brillantes, également marquées par deux bandes claires de stomates sur leur face inférieure, sont un peu plus longues (2 à 3,5 cm de long pour 2 mm de large). Ces aiguilles ont leur extrémité tronquée.
  • La forme arrondie des rameaux due à la disposition des aiguilles,
  • Les cônes cylindriques, brun-rougeâtres, ont 10 à 20 cm de long sur 4 à 5 cm de diamètre, mais sont plus arrondis. Comme ceux du sapin pectiné, ils sont érigés et se désintègrent à maturité sur l'arbre en libérant les graines ailées, celles-ci étant également un peu plus grosses.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire des régions tempérées d'Asie occidentale : région du Caucase : Géorgie, Russie (Ciscaucasie), Arménie, ainsi qu'au sud et au nord de la mer Noire : Turquie, Crimée.

Le sapin de Nordmann croît dans des forêts de montagne à des altitudes comprises entre 1000 et 2000 mètres, sous un climat de type continental relativement humide (précipitations annuelles supérieures à 1000 mm). Il supporte les sols calcaires, ainsi que la sécheresse.

Il a été introduit en Europe au milieu du XIXe siècle. C'est Alexander von Nordmann qui en fit parvenir les premières graines en 1838[réf. nécessaire].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Sapin de Nordmann utilisé comme arbre de Noël
  • Essence de reboisement employée pour sa rusticité : moindre sensibilité aux gelées printanières du fait de son développement tardif, résistance à la sécheresse.
  • Arbre d'ornement apprécié dans les parcs publics et les grands jardins pour son port plus décoratif que celui du sapin pectiné.
  • Cette espèce est très utilisée de nos jours en Europe pour la production de sapins de Noël[1] : contrairement à l'épicéa, le sapin de Nordmann garde longtemps ses aiguilles dans la chaleur des logements. En outre celles-ci sont moins piquantes. Il est cependant moins odorant, ce qui peut être considéré comme un défaut.
  • Bois : son bois blanc, relativement noueux, est utilisé dans le domaine de la construction ainsi que pour la production de pâte à papier.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Abies nordmanniana subsp. bornmuelleriana au nord-est de la Turquie
  • Abies nordmanniana (Steven) Spach subsp. equi-trojani (Asch. & Sint. ex Boiss.) Coode & Cullen. (synonymes : Abies bornmuelleriana Mattf., Abies equi-trojani (Asch. & Sint. ex Boiss.), le sapin de Turquie, originaire des côtes de la mer Noire en Turquie. Il se distingue par ses rameaux glabres.
  • Abies nordmanniana (Steven) Spach subsp. nordmanniana, le sapin du Caucase, aux rameaux pubescents.

Espèces voisines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En Géorgie, les racines peu connues du sapin de Noël », sur Franceinfo, (consulté le 21 décembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :