Ulu Dağ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Uludağ)
Aller à : navigation, rechercher
Uludağ
Vue de l'Uludağ.
Vue de l'Uludağ.
Géographie
Altitude 2 543 m, Kartaltepe[1]
Coordonnées 40° 04′ 10″ N 29° 13′ 17″ E / 40.069444, 29.22138940° 04′ 10″ Nord 29° 13′ 17″ Est / 40.069444, 29.221389
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Marmara
Province Bursa
Ascension
Voie la plus facile Par la station de ski d'Uludağ.

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Uludağ

Le mont Ulu Dağ (également appelé en turc Keşiş Dağı, « montagne des moines », en grec Όλυμπος της Βιθυνίας, et en français Olympe de Bithynie) est la plus haute montagne de l'Ouest de la Turquie (2 543 m d'altitude). Son nom signifie « montagne haute » (en turc, ulu veut dire haut ou élevé et dağ, montagne). Il se situe à environ 30 kilomètres au sud de la ville de Bursa et marque la frontière de la province du même nom. Elle consiste en une longue formation d'environ 15 km de long par 3 km de large. Son sommet le plus élevé se nomme Kartaltepe (littéralement « la colline de l'aigle »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité, l'Ulu Dağ était appelé Olympe de Mysie[2]. Sous l'Empire romain, le nom Olympe de Bithynie s'imposa et c'est l'appellation que continuent à utiliser les populations hellénophones de l'Orient méditerranéen.

À partir des VIe et VIIe siècles, la montagne fut occupée par de nombreux moines chrétiens qui étaient établis soit dans de grands monastères, soit dans des cellules isolées. Antoine le Jeune[Qui ?] y vécut en ascète quelques années. Entre 727 et 843, la montagne monastique de Bithynie fut le principal foyer de résistance aux empereurs iconoclastes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le mont Ulu Dağ est réputé en Turquie comme centre de ski en hiver et comme lieu de camping et de trekking en été. Depuis Bursa, on y accède par deux téléphériques, un premier amenant environ à 1 200 m d'altitude, puis un second à 1 600 m d'altitude.

La richesse de sa flore et de sa faune est également reconnue et l'ont fait classer comme parc national. On peut notamment y admirer des gypaètes barbus et des vautours.

Culture[modifier | modifier le code]

Uludağ est également le nom d'une sorte de limonade, qui existe sous forme gazeuse (en turc gazoz) ou non.

L'université de Bursa s'appelle Uludağ Universitesi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Suzanne Amigues, Recherches sur les plantes : À l’origine de la botanique, Belin,‎ , 414 p. (ISBN 978-2-7011-4996-7)