Saison 1973-1974 de la Juventus FC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Juventus Football Club
Saison 1973-1974

Généralités
Président Drapeau de l'Italie Giampiero Boniperti
Entraîneur Drapeau de la Tchécoslovaquie Čestmír Vycpálek
Résultats
Championnat 2e
41 points (16V-9N-5D)
50 buts pour, 26 contre
Coupe Demi-finale
(6V-3N-1D)
19 buts pour, 5 contre
Coupe des clubs champions 16e-de-finale
(1V-0N-1D)
3 buts pour, 4 contre
Coupe intercontinentale Finaliste
Meilleur buteur Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi (23)

Championnat :
Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi (16)

Coupe d'Italie :
Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi (7)
Coupe d'Europe :
Drapeau du Brésil José Altafini (1)
Drapeau de l'Italie Antonello Cuccureddu (1)
Drapeau de l'Italie Giuseppe Furino (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1973-1974 de la Juventus Football Club est la soixante-et-onzième de l'histoire du club, créé soixante dix-sept ans plus tôt en 1897.

Le club piémontais prend part ici lors de cette saison à la 72e édition du championnat d'Italie (43e de Serie A), à la 26e édition de la Coupe d'Italie (en italien Coppa Italia), à la 19e édition de la Coupe des clubs champions européens, ainsi qu'à la 14e édition de la Coupe intercontinentale.

Historique[modifier | modifier le code]

Double championne en titre (pour la première fois depuis 12 ans), la Juventus Football Club de Giampiero Boniperti, toujours entraînée sur le banc par le tchécoslovaque Čestmír Vycpálek, entend bien à nouveau marquer son temps en continuant sur sa lancée.

Elle se renforce à nouveau durant son mercato estival avec quelques nouvelles arrivées comme les défenseurs Giorgio Mastropasqua et Alessandro Zagano, mais surtout celle du jeune espoir de 19 ans Claudio Gentile (un des futurs plus grands défenseurs de l'histoire du club, acheté pour la somme de 200 millions de lires[1]). Au milieu de terrain, Fernando Viola retourne au club après un prêt d'une saison tandis que l'attaque est quant à elle renforcée à son tour par les arrivées de Giuliano Musiello, Pieraldo Nemo, ainsi que du jeune espoir formé au club Paolo Rossi.

Vers la fin du mois d'août, la Juve reprend la compétition avec la Coppa Italia.

Dans son groupe 1, les bianconeri terminent leur premier match avec une victoire 3-1 sur les marchigiani d'Ascoli (doublé d'Anastasi et but d'Altafini) le mercredi . Trois jours plus tard, ils écrasent sur un score fleuve 5 buts à zéro le SPAL grâce à un doublé de Cuccureddu et un triplé de Anastasi. Vingt plus tard, c'est au tour du club d'Arezzo de subir la loi bianconera (4 à 0 avec Furino, Anastasi, Altafini et Cuccureddu comme buteurs). Avec enfin quatre succès en autant de matchs, ils terminent haut la main premiers de leur groupe, qualifiés pour le tour final.

Le 12 décembre, la Madama subit sa première défaite de coupe, 2-0 contre Palerme, avant que ne s'ensuive trois nuls consécutifs, jusqu'à la 5e journée et une victoire 3 buts à rien sur la Lazio (à la suite d'un doublé de Bettega et un but de Causio), suivit ensuite d'une dernière victoire, pourtant insuffisante pour qualifier le club pour la finale.

Le nouvel et jeune défenseur Claudio Gentile, futur légend juventina.

Ayant désormais les armes pour s'imposer parmi le haut des meilleures équipes d'Europe, les joueurs juventini retrouvent la Coupe des clubs champions européens après y avoir été finalistes lors de l'édition précédente.

Le 19 septembre, la Vecchia Signora se fait tout d'abord surprendre au Rudolf Harbig Stadion sur le score de deux buts à zéro face au Dynamo Dresde. Deux semaines plus tard pour le match à domicile à Turin, elle parvient à remonter la pente en s'imposant finalement 3 buts à 2 (réalisations de Furino, Altafini et Cuccureddu), insuffisant pour franchir le palier suivant.

La Juve ne parvient donc pas à confirmer les attentes placées en elle après un formidable parcours la saison dernière.

Mais le véritable trophée à défendre cette saison reste la Serie A, débutant cette année à partir du mois d'octobre. Lors de la première journée, la Juventus s'impose par 2-1 au Stadio Comunale sur Foggia (penalty de Cuccureddu et but de Bettega). Après un début de saison dans le ventre mou du classement, alternant résultats bons ou moins bons, la Juve écrase 3-0 le Genoa lors de la 5e journée (avec un doublé de Cuccureddu suivit d'un but de Capello), puis deux semaines plus tard 5 buts à 1 l'Hellas Vérone le 2 décembre (réalisations de Cuccureddu (doublé), Causio, Bet contre son camp et de Bettega). Elle connaît ensuite la deuxième défaite de sa saison lors de la 10e journée (2-1 sur le terrain de Cagliari malgré un but juventino de Altafini), avant d'enchaîner avec trois succès d'affilée.

Pour la première fois depuis 1964, un joueur juventino figure cette saison au classement du Ballon d'or. Pour cette édition 1973 qui a lieu cette année le 25 décembre[2], le gardien Dino Zoff termine sans grande surprise avec 15 votes à la seconde position du classement final.

L'arrière gauche Marchetti, l'attaquant Bettega et le gardien Zoff avant un match du bianconeri au stade communal de Turin à la fin de 1973.

Le 3 février, les zèbres et Foggia, pour la première rencontre des phases retour, ne peuvent pas faire mieux que de se séparer sur un score nul et vierge, avant d'enchaîner avec trois victoires, deux nuls et une défaite. Lors de la 23e journée, pour le derby della Mole, un nouveau nul un but partout contre le Torino (but bianconero de Cuccureddu sur penalty) empêche la Juve de prendre du terrain sur son principal poursuivant, la Lazio, mais ne perdit ensuite plus de matchs jusqu'à la 28e journée (défaite 3-2 à Rome contre la Roma malgré deux buts de Anastasi pour la Juve). La journée suivante, le 12 mai, Anastasi inscrit un triplé qui permet à son club de s'imposer sur le score de 3 buts à 1 sur la Fiorentina à Turin, avant d'en inscrire ensuite un nouveau pour le compte de la dernière journée du championnat lors d'une victoire 3-0 contre le Lanerossi Vicence.

Malgré la meilleure attaque du championnat (50 buts inscrits), la Juventus FC laisse échapper son titre et termine avec ses 16 succès, 9 nuls et 5 défaites à 41 points, à deux points de la Lazio qui remporte là son premier scudetto.

Le 28 novembre a lieu la toute première compétition intercontinentale de l'histoire de la Juve avec la Coupe intercontinentale 1973[3].

Le match est au départ censer opposer les argentins de l'Independiente (vainqueur de la Copa Libertadores 1973) aux néerlandais de l'Ajax (vainqueur de la coupe des clubs champions 1972-73), avant que ces derniers ne soient finalement remplacés par la Juventus (finaliste de la C1) à la suite de leur refus de participer à la compétition, officiellement pour des raisons de budget. Se jouant sur un système de matchs aller-retour, la Vieille Dame refusa également de se rendre en Argentine et négocia avec le club sud-américain d'Avellaneda pour que ne se joue qu'une seule rencontre sur terrain neutre. Elle joue finalement le match contre les Diables rouges à Rome au Stadio Olimpico et perd la rencontre 1-0 en fin de match, Cuccureddu ayant raté un penalty en première période.

À la suite des bons résultats du club, six joueurs bianconeri sont cette année sélectionnés par Ferruccio Valcareggi pour disputer la coupe du monde 1974 en Allemagne de l'Ouest, tous avec l'équipe italienne (qui ne passe finalement pas le premier tour), le gardien de but Dino Zoff, les défenseurs Luciano Spinosi et Francesco Morini, les milieux de terrain Fabio Capello et Franco Causio, ainsi que l'attaquant Pietro Anastasi.

Avec un renouveau offensif de qualité (le sicilien Pietro Anastasi terminant à nouveau meilleur buteur toutes compétitions confondues de la saison bianconera avec 23 buts) et une défense solide, la Juventus, vice-championne nationale pour la 11e fois de son histoire, termine une saison, bien que correcte, sans titre.

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat[modifier | modifier le code]

  • Phase aller
dimanche
1re journée
Juventus 2 - 1 Foggia Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Motta
Cuccureddu But inscrit après 44 minutes 44e (pen.)
Bettega But inscrit après 76 minutes 76e
But inscrit après 13 minutes 13e Pavone
dimanche
2e journée
Naples 2 - 0 Juventus Stadio San Paolo, Naples
15h00
Arbitre : Bernardis
Cané But inscrit après 45 minutes 45e
Clerici But inscrit après 78 minutes 78e (pen.)
dimanche
3e journée
Juventus 3 - 1 Lazio Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Lo Bello
Altafini But inscrit après 50 minutes 50e
Bettega But inscrit après 62 minutes 62e
Cuccureddu But inscrit après 86 minutes 86e
But inscrit après 45 minutes 45e Chinaglia
dimanche
4e journée
Bologne 0 - 0 Juventus Stadio Comunale, Bologne
15h00
Arbitre : Serafino
dimanche
5e journée
Juventus 3 - 0 Genoa Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Torelli
Cuccureddu But inscrit après 10 minutes 10e But inscrit après 30 minutes 30e (pen.)
Capello But inscrit après 86 minutes 86e
dimanche
6e journée
Milan 2 - 2 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h00
Arbitre : Lattanzi
Rivera But inscrit après 21 minutes 21e (pen.) But inscrit après 87 minutes 87e (pen.) But inscrit après 43 minutes 43e But inscrit après 77 minutes 77e Anastasi
dimanche
7e journée
Juventus 5 - 1 Hellas Vérone Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Reggiani
Cuccureddu But inscrit après 25 minutes 25e But inscrit après 26 minutes 26e
Causio But inscrit après 53 minutes 53e
Bet Inscrit contre son camp après 56 minutes 56e (csc)
Bettega But inscrit après 65 minutes 65e
But inscrit après 46 minutes 46e Zaccarelli
dimanche
8e journée
Torino 0 - 1 Juventus Stadio Comunale, Turin
14h30
62 902 spectateurs
Arbitre : Panzino
But inscrit après 74 minutes 74e Cuccureddu
dimanche
9e journée
Juventus 2 - 2 Cesena Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Levrero
Bettega But inscrit après 29 minutes 29e
Anastasi But inscrit après 73 minutes 73e
But inscrit après 13 minutes 13e Brignani
But inscrit après 49 minutes 49e Festa
dimanche
10e journée
Cagliari 2 - 1 Juventus Stadio Sant'Elia, Cagliari
14h30
Arbitre : Angonese
Gori But inscrit après 45 minutes 45e
Riva But inscrit après 85 minutes 85e
But inscrit après 50 minutes 50e Altafini
dimanche
11e journée
Sampdoria 1 - 2 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
14h30
Arbitre : Toselli
Chiarenza But inscrit après 8 minutes 8e But inscrit après 25 minutes 25e But inscrit après 63 minutes 63e Altafini
dimanche
12e journée
Juventus 2 - 0 Inter Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Serafino
Altafini But inscrit après 72 minutes 72e
Cuccureddu But inscrit après 78 minutes 78e (pen.)
dimanche
13e journée
Juventus 2 - 1 Roma Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Menicucci
Capello But inscrit après 42 minutes 42e
Cuccureddu But inscrit après 73 minutes 73e
But inscrit après 66 minutes 66e Orazi
dimanche
14e journée
Fiorentina 2 - 0 Juventus Stadio Comunale, Florence
14h30
Arbitre : Michelotti
Merlo But inscrit après 11 minutes 11e (pen.)
Caso But inscrit après 84 minutes 84e
dimanche
15e journée
Juventus 0 - 0 Lanerossi Vicence Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Gialluisi
  • Phase retour
dimanche
16e journée
Foggia 0 - 0 Juventus Stadio Pino Zaccheria, Foggia
15h00
Arbitre : Lo Bello
dimanche
17e journée
Juventus 4 - 1 Naples Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Ciacci
Capello But inscrit après 7 minutes 7e But inscrit après 51 minutes 51e
Anastasi But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 48 minutes 48e
But inscrit après 76 minutes 76e (pen.) Clerici
dimanche
18e journée
Lazio 3 - 1 Juventus Stadio Olimpico, Rome
15h00
Arbitre : Panzino
Garlaschelli But inscrit après 5 minutes 5e
Chinaglia But inscrit après 27 minutes 27e But inscrit après 66 minutes 66e (pen.)
But inscrit après 55 minutes 55e (pen.) Anastasi
dimanche
19e journée
Juventus 1 - 1 Bologne Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Casarin
Cuccureddu But inscrit après 58 minutes 58e (pen.) But inscrit après 81 minutes 81e (pen.) Savoldi
dimanche
20e journée
Genoa 0 - 1 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
15h30
Arbitre : Gialluisi
But inscrit après 12 minutes 12e Cuccureddu
dimanche
21e journée
Juventus 2 - 0 Milan Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Menegali
Anastasi But inscrit après 46 minutes 46e
Altafini But inscrit après 84 minutes 84e
dimanche
22e journée
Hellas Vérone 0 - 0 Juventus Stadio Marcantonio Bentegodi, Vérone
15h30
Arbitre : Serafino
dimanche
23e journée
Juventus 1 - 1 Torino Stadio Comunale, Turin
15h30
56 986 spectateurs
Arbitre : Motta
Cuccureddu But inscrit après 58 minutes 58e (pen.) But inscrit après 81 minutes 81e Graziani
dimanche
24e journée
Cesena 0 - 2 Juventus Stadio Dino Manuzzi, Cesena
15h30
Arbitre : Lo Bello
But inscrit après 6 minutes 6e Anastasi
But inscrit après 69 minutes 69e Altafini
dimanche
25e journée
Juventus 1 - 1 Cagliari Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Barbaresco
Causio But inscrit après 53 minutes 53e But inscrit après 84 minutes 84e Riva
dimanche
26e journée
Juventus 2 - 0 Sampdoria Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Torelli
Bettega But inscrit après 5 minutes 5e But inscrit après 58 minutes 58e
dimanche
27e journée
Inter 0 - 2 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h30
Arbitre : Michelotti
But inscrit après 32 minutes 32e But inscrit après 54 minutes 54e Bettega
dimanche
28e journée
Roma 3 - 2 Juventus Stadio Olimpico, Rome
16h00
Arbitre : Menicucci
Domenghini But inscrit après 12 minutes 12e
Negrisolo But inscrit après 42 minutes 42e
Prati But inscrit après 74 minutes 74e
But inscrit après 16 minutes 16e But inscrit après 52 minutes 52e Anastasi
dimanche
29e journée
Juventus 3 - 1 Fiorentina Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Lo Bello
Anastasi But inscrit après 9 minutes 9e But inscrit après 78 minutes 78e But inscrit après 86 minutes 86e But inscrit après 83 minutes 83e De Sisti
dimanche
30e journée
Lanerossi Vicence 0 - 3 Juventus Stadio Romeo Menti, Vicence
16h00
Arbitre : Prati
But inscrit après 1 minutes 1re But inscrit après 8 minutes 8e But inscrit après 38 minutes 38e Anastasi

Classement[modifier | modifier le code]

Classement final 1973-1974 Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Lazio 43 30 18 7 5 45 23 +22
1rightarrow.png 2. Juventus 41 30 16 9 5 50 26 +24
3. Naples 36 30 12 12 6 35 28 +7

Résultats en coupe[modifier | modifier le code]

  • Phases de poule
mercredi
1re journée
Juventus 3 - 1 Ascoli Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Gialluisi
Anastasi But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 63 minutes 63e
Altafini But inscrit après 69 minutes 69e
But inscrit après 88 minutes 88e Carnevali
dimanche
2e journée
SPAL 0 - 5 Juventus Stadio Comunale, Ferrare
21h00
Arbitre : Gussoni
But inscrit après 17 minutes 17e But inscrit après 77 minutes 77e (pen.) Cuccureddu
But inscrit après 59 minutes 59e But inscrit après 80 minutes 80e But inscrit après 88 minutes 88e Anastasi
dimanche
5e journée
Juventus 4 - 0 Arezzo Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Trinchieri
Furino But inscrit après 27 minutes 27e
Anastasi But inscrit après 30 minutes 30e
Altafini But inscrit après 52 minutes 52e
Cuccureddu But inscrit après 68 minutes 68e
mercredi
3e journée
Foggia 0 - 1[4] Juventus Stadio Pino Zaccheria, Foggia
Arbitre : Cantelli
Inscrit contre son camp après 42 minutes 42e (csc) Liguori
Classement groupe 1 Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Juventus 8 4 4 0 0 13 1 +12
2. SPAL 6 4 3 0 1 7 8 -1
3. Ascoli 4 4 2 0 2 4 5 -1
  • 2e tour
mercredi
1re journée
Palerme 2 - 0 Juventus Stadio La Favorita, Palerme
14h30
Arbitre : Gussoni
Ballabio But inscrit après 21 minutes 21e
Barbana But inscrit après 87 minutes 87e
dimanche
2e journée
Lazio 0 - 0 Juventus Stadio Olimpico, Rome
14h30
Arbitre : Bernardis
mercredi
3e journée
Juventus 1 - 1 Cesena Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Lattanzi
Spinosi But inscrit après 36 minutes 36e But inscrit après 45 minutes 45e Toschi
mercredi
4e journée
Juventus 1 - 1 Palerme Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Prati
Anastasi But inscrit après 5 minutes 5e But inscrit après 54 minutes 54e Buttini
mercredi
5e journée
Juventus 3 - 0 Lazio Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Lazzaroni
Bettega But inscrit après 1 minutes 1re But inscrit après 55 minutes 55e
Causio But inscrit après 75 minutes 75e
mercredi
6e journée
Cesena 0 - 1 Juventus Stadio Dino Manuzzi, Cesena
16h30
Arbitre : Ciacci
But inscrit après 84 minutes 84e Musiello
Classement groupe B Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Palerme 8 6 3 2 1 8 3 +5
1rightarrow.png 2. Juventus 7 6 2 3 1 6 4 +2
3. Cesena 5 6 1 3 2 5 7 -2

Résultats en coupe des clubs champions[modifier | modifier le code]

  • 16e-de-finale
mercredi
Match aller
Dynamo Dresde 2 - 0 Juventus Rudolf Harbig Stadion, Dresde
21h00
Arbitre : Bucheli
Kreische But inscrit après 29 minutes 29e
Schade But inscrit après 40 minutes 40e
mercredi
Match retour
Juventus 3 - 2 Dynamo Dresde Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Loraux
Furino But inscrit après 9 minutes 9e
Altafini But inscrit après 25 minutes 25e
Cuccureddu But inscrit après 30 minutes 30e
But inscrit après 24 minutes 24e Rau
But inscrit après 75 minutes 75e Sachse

Résultats en coupe intercontinentale[modifier | modifier le code]

mercredi Juventus 0 - 1[5] Independiente Stadio Olimpico, Rome
20h30
22 489 spectateurs
Arbitre : Delcourt
But inscrit après 80 minutes 80e Bochini[6]

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

dimanche Atalanta 0 - 0[7] Juventus
mercredi Juventus 2 - 0 Bulgarie
Buteurs inconnus
dimanche Palerme 2 - 1 Juventus
Buteurs inconnus Buteur inconnu
jeudi Carrarese 0 - 3 Juventus
Buteurs inconnus
jeudi Savone 3 - 3 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
jeudi Lucchese 0 - 4 Juventus
Buteurs inconnus
mercredi Novare 1 - 2 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus
mardi Umbertide score inconnu Juventus

Trophée Ramón de Carranza[modifier | modifier le code]

  • Demi-finale
samedi Athletic Bilbao 1 - 0 Juventus Estadio Ramón de Carranza, Cadix
Morini Inscrit contre son camp après 25 minutes 25e (csc)
  • Match pour la 3e place
dimanche Ajax 2 - 0[8] Juventus Estadio Ramón de Carranza, Cadix
Kleton But inscrit après 7 minutes 7e
Hulshoff But inscrit après 65 minutes 65e

Effectif du club[modifier | modifier le code]

Effectif des joueurs de la Juventus Football Club lors de la saison 1973-1974.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Massimo Piloni
Drapeau de l'Italie Dino Zoff
Défenseurs
Drapeau de l'Italie Claudio Gentile
Drapeau de l'Italie Silvio Longobucco
Drapeau de l'Italie Giorgio Mastropasqua
Drapeau de l'Italie Francesco Morini
Drapeau de l'Italie Sandro Salvadore (C)
Drapeau de l'Italie Luciano Spinosi
Drapeau de l'Italie Alessandro Zagano
Milieux de terrain
Drapeau de l'Italie Antonello Cuccureddu
Drapeau de l'Italie Fabio Capello
Drapeau de l'Italie Franco Causio
Drapeau de l'Italie Giuseppe Furino
Drapeau de l'Italie Domenico Maggiora
Drapeau de l'Italie Gianpietro Marchetti
Drapeau de l'Italie Fernando Viola
Attaquants
Drapeau du Brésil Drapeau de l'Italie José Altafini
Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi
Drapeau de l'Italie Roberto Bettega
Drapeau de l'Italie Giuliano Musiello
Drapeau de l'Italie Pieraldo Nemo
Drapeau de l'Italie Paolo Rossi
Entraîneur
Drapeau de la Tchécoslovaquie Čestmír Vycpálek

Buteurs[modifier | modifier le code]

Voici ici les buteurs de la Juventus Football Club toutes compétitions confondues.

23 buts
16 buts
10 buts
4 buts
3 buts
2 buts
1 but

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Anastasi-Bettega intesa antica. Altafini in tanto... non dispera, L'Unità, 13 août 1973, page 7
  2. (en) « European Footballer of the Year ("Ballon d'Or") 1973 », sur rsssf.com
  3. (it) Osvaldo José Gorgazzi, « Intercontinental Club Cup 1973 », Record Sport Soccer Statistics Foundation, (consulté le 29 septembre 2008)
  4. Rencontre au départ prévue le 9 septembre.
  5. Première rencontre intercontinentale de l'histoire de la Juventus.
  6. Tir de Ricardo Bochini dévié par Antonello Cuccureddu (certaines sources indiquant d'ailleurs ce dernier comme buteur du match contre son camp).
  7. (it) STAGIONE 1973-1974 PARTITE AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  8. (en) Trofeo Ramón de Carranza (Cádiz-Spain) 1955-2008 — rsssf.com

Liens externes[modifier | modifier le code]