Avellaneda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avellaneda (homonymie).
Avellaneda
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Buenos Aires
Département Avellaneda
Maire Jorge Ferraresi, FPV
Code postal B1870
Indicatif téléphonique 011
Démographie
Gentilé avellanedense
Population 328 980 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 34° 39′ 02″ sud, 58° 22′ 56″ ouest
Divers
Fondateur 7 avril 1852
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Avellaneda

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Avellaneda
Liens
Site web http://www.avellaneda-ba.gov.ar

Avellaneda est une commune portuaire argentine, chef-lieu du partido homonyme. La ville se trouve dans la province de Buenos Aires. Sa population est de 328 980 habitants en 2001).

Géographie[modifier | modifier le code]

Avellaneda est une banlieue de l'Aire urbaine du Grand Buenos Aires et est reliée à la ville de Buenos Aires par plusieurs ponts qui surplombent le río Matanza. Limitée à l'est par le río Riachuelo, qui rejoint le Río de la Plata, au nord elle s'arrête au Río de la Plata, à l'ouest elle touche le partido de Lanús et au sud le partido de Quilmes.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, la ville s'appelait Barracas al Sur et reçut son nom actuel en 1904, en l'honneur du président de l'Argentine Nicolás Avellaneda. Elle fut ensuite gouvernée, durant plusieurs décennies, par le célèbre caudillo Alberto Barceló (es), membre du Parti démocrate national (conservateur), qui s'illustra par l'élimination physique de ses adversaires et la corruption [1]. Ami du gouverneur fascisant Manuel Fresco, Barceló devait lui succéder mais les élections furent annulées en raison des fraudes massives.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est aussi une concentration de commerces et de centres industriels, essentiels à l'économie du pays, cela concerne les raffineries de pétrole, la métallurgie, les marchés agricoles, le textile …

Sport[modifier | modifier le code]

La ville abrite deux des plus grands clubs de football argentins : CA Independiente et Racing Club de Avellaneda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barracas Al Sur, La Muerte (biographie d'Alberto Barceló), La Nación, 21 juin 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]