Fernando Viola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fernando Viola
Image illustrative de l’article Fernando Viola
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance
Lieu Torrazza Piemonte (Italie Drapeau : Italie)
Décès (à 49 ans)
Lieu Rome (Italie)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 19711986
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Italie Juventus
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1971-1975Drapeau : Italie Juventus52 (9)[1]
1972-1973Drapeau : Italie Mantoue (prêt)36 (2)
1975-1976Drapeau : Italie Cagliari28 (3)
1976-1977Drapeau : Italie Lazio19 (2)
1977-1978Drapeau : Italie Bologne18 (1)
1978-1982Drapeau : Italie Lazio102 (10)
1982-1984Drapeau : Italie Genoa41 (1)
1984-1985Drapeau : Italie Barletta32 (3)
1985-1986Drapeau : Italie Subiaco
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Fernando Viola (né le à Torrazza Piemonte dans la province de Turin et mort le à Rome) est un joueur de football italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé Nando[2], Viola a évolué durant la plupart de sa carrière pour la Lazio, pendant cinq saisons (trois en Serie A et deux en Serie B).

Formé par la Juventus FC où il a joué trois saisons (avec entre cette période un prêt à Mantova) sans avoir pu s'imposer en tant que titulaire (il y joue son premier match le lors d'un large succès contre Marsa en C3 6-0), il est également passé par le Cagliari Calcio pour une saison avant d'être acquis par la Lazio où il reste jusqu'en 1982 (avec une parenthèse d'une saison au Bologne Football Club en 1977).

Il fut impliqué dans le scandale des paris truqués du Totonero en 1980 avec d'autres joueurs tels que Paolo Rossi, Lionello Manfredonia ou encore Bruno Giordano. La Lazio fut rétrogradée en serie B et Viola y resta encore deux saisons.

Il retrouve la Serie A à l'été 1982 avec le Genoa Cricket and Football Club, avec qui il évolue durant deux saisons, dont la deuxième qui voit le club descendre en D2.

Il termine sa carrière à l'Associazione Sportiva Dilettantistica Barletta, club de Serie C1, puis en 1985/1986, il évolue dans son dernier club, l'ASC Subiaco.

Il meurt à Rome à presque 50 ans, victime d'un accident de la route dans le quartier des Parioli, au volant de son scooter[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Juventus

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Fernando Viola sur Myjuve.it
  2. (it) « I soprannomi dei giocatori », juworld.net (consulté le 13 juillet 2011)
  3. (it) Giorgio Lo Giudice, « Tragico incidente: muore Viola Era il «nobile» piemontese di una Lazio povera ma amata », La Gazzetta dello Sport, (consulté le 11 novembre 2008), p. 7