Roxane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la Grèce antique image illustrant la Perse antique
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique et la Perse antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Roxanne.
Pietro Antonio Rotari, Alexandre le Grand et Roxane (1756).

Roxane, en grec ancien Ῥωξάνη / Rôxánê, du persan Roshanak ou Roshaniâ « la lumineuse » (v. 345 av. J. C.-310 av. J.-C.), est l'épouse d'Alexandre le Grand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de l'aristocrate bactrien Oxyartès, Roxane est capturée en 327 av. J.-C. par les troupes d'Alexandre au cours de sa conquête de la Sogdiane. Il l'épouse peu après selon le rite perse. En Inde, elle lui donne un premier fils qui ne vivra pas.

Après la mort du conquérant en 323 av. J.-C., elle donne naissance à un fils posthume, Alexandre Aigos. De concert avec Perdiccas, elle fait mourir Stateira, fille de Darius III et seconde épouse d'Alexandre, obstacle à son ambition, et reconnaître son propre fils comme héritier du trône sous le nom d'Alexandre IV.

Elle s'allie ensuite avec la reine-mère Olympias contre Philippe III Arrhidée et Eurydice, puis se place sous la protection de Polyperchon, successeur d'Antipater à la régence de Macédoine. Elle se réfugie avec son fils dans Pydna lors de l'arrivée de Cassandre de Macédoine. Après la prise de cette ville et le meurtre d'Olympias en 317 av. J. C., elle est enfermée à Amphipolis. Cassandre la fait mettre à mort avec son fils en 310 av. J. C..

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le récit Roxane l'Éblouissante, de Joséphine Dedet, retrace son histoire. Paru en France en 2001 chez NiL, puis chez J'ai Lu en poche (2003), nombreuses traductions, notamment en espagnol (éd. El Ateneo), en turc (éd. Everest) et en grec (éd. Livanis, 2015).