Eurydice (épouse de Philippe III)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eurydice (homonymie).


Eurydice est l'épouse de Philippe III, dit Arrhidée, roi de Macédoine de -323 à 317 av. J.-C..

Née entre -337 et -336/335 est la fille d'Amyntas IV et de Cynané, fille de Philippe II de Macédoine. Elle se nomme en réalité Adéa et sa mère l'élève dans une ambiance de guerres civiles.

En -322 Cynané n'hésite pas à lever une troupe et à passer en Asie et fait épouser à sa fille, sous la pression des soldats macédoniens et avec l'accord de Perdiccas, à Philippe III qui est épileptique et faible d'esprit. Cynané est tuée, mais Adéa qui se fait nommer désormais « Eurydice », le nom de la mère de Philippe II, est très ambitieuse et elle fait proclamer Cassandre comme régent au printemps 317 avec l'intention de récupérer pour elle-même le pouvoir royal.

Elle lève une armée et s'oppose à celle conduite par Olympias qui voit en elle une menace pour l'accession au trône de son petit-fils Alexandre IV. Olympias fait alors assassiner Philippe III en septembre -317. Eurydice est faite prisonnière. Après quelques jours de détention, Olympias lui ordonne de se suicider et Eurydice se pend avec sa ceinture. Cassandre lui assure des funérailles royales dans la nécropole d'Aigéai avec Philippe ΙII et sa mère Cynanè. Le couple royal n'avait pas eu de descendance.

Source[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Le Bohec. « Les reines de Macédoine de la mort d'Alexandre à celle de Persée ». Dans: Cahiers du Centre Gustave Glotz, 4, 1993. p. 229-245.