Leu roumain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Roumanie image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant la Roumanie et l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Leu roumain
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Appellation locale leu
Code ISO 4217 RON
Sous-unité ban (1/100)
Taux de conversion 1 EUR ~ 4,5 RON[1]
Chronologie de la monnaie
Précédent Para des principautés roumaines (jusqu'en 1867 en Moldavie et Valachie);
Couronne austro-hongroise (jusqu'en 1918 en Transylvanie et Bucovine).

Le leu roumain, lei au pluriel, qui signifie littéralement en français lion (code ISO 4217 RON, acronyme de romanian new leu), est l'unité monétaire de la Roumanie depuis la réforme monétaire du .

Il a remplacé le leu roumain (code ISO 4217 ROL, acronyme de romanian leu) au taux de 1 RON = 10 000 ROL.

Monnaie d'1,3 Para des principautés roumaines de Moldavie et Valachie avec les armes des deux états.
Billet austro-hongrois de cent couronnes (una sută coroane en roumain - dernière mention dans les langues de l'Empire en bas du billet).
Billet roumain de 5 Lei de 1966 figurant le port de Constanța

Histoire du leu roumain[modifier | modifier le code]

Le mot leu signifie lion - ce serait le nom donné à des pièces néerlandaises (les talers), marquées d'un lion et qui circulaient dans certaines des provinces roumaines au Moyen Âge.

Le « leu » est né au , après la promulgation de la nouvelle loi monétaire par le prince Carol Ier de Roumanie (de la famille Hohenzollern-Sigmaringen). Il pesait 5 grammes d'argent. La Roumanie étant encore vassale de l'Empire ottoman, ce dernier a protesté contre cette marque d'indépendance et le gouvernement roumain n'a d'abord émis que le « ban », sous-division du leu (1, 2, 5, 10 et 50 « bani », en cuivre, produites à Birmingham). En 1868, le prince ordonne l'émission symbolique de 200 pièces de 20 « lei », en or, frappées de l'inscription « Carol, roi des roumains », suivie de nouvelles protestations de la part des ottomans turcs et aussi de la part de l'Autriche-Hongrie (qui occupait la Transylvanie) et de la Russie (qui occupait la Bessarabie, actuellement en partie République de Moldavie). Mais le est créée à Bucarest la Monnaie d'État, qui la même année frappe les monnaies de 1 « leu » d'argent et de 20 « lei » d'or. Les monnaies du roi Carol Ier vont être dessinées par des graveurs célèbres de l'époque (1867-1910), allemands et français (Kullrich, Scharff, Paulin Tasset). Garanti en or et argent, le « leu » roumain est resté une monnaie européenne stable jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Les premiers billets de banque en « lei » ont été émis par la Banque nationale de Roumanie (BNR) entre 1877-1881. Le siège actuel de la BNR a été construit entre 1884-1889 selon les plans des architectes français Albert Galleron et Joseph Cassien-Bernard.

Un leu est divisé en 100 bani (singulier : ban), bani qui n'étaient plus guère utilisés avant la réforme monétaire du lorsque la Banque nationale de Roumanie (BNR) a décidé d'enlever quatre zéros afin de donner naissance au Nouveau leu roumain (leu nou). En effet, depuis la chute du régime communiste, en décembre 1989, les prix avaient été multipliés par 2 400 et la BNR émettait des coupures de un million de lei (environ 27 euros). L'inflation après avoir atteint des sommets en 1993 est enfin ramenée à moins de 10 % (9,3 % en 2004). Désormais la plus grosse coupure est de 500 lei (153 € environ)[2] et l'inflation annuelle en juillet 2007 est à 3,8 %.

Après la relative stabilité qui avait suivi l'entrée dans l'UE le , les suites de la crise financière mondiale et la corruption endémique des oligarques ont fait subir au cours du leu des variations assez importantes. L'inflation annuelle, en avril 2012, était de 1,80 %[3]. En mai 2014, elle était de 1,21 %[4] et en juillet 2014, l'inflation annuelle était de 0,95 %[3].

Le passage à l'euro n'est prévu que pour l'année 2018 ou 2019, selon le président roumain Traian Băsescu[5]. Les nouveaux billets sont identiques aux anciens, à l'exception des quatre zéros enlevés et les nouvelles coupures ont la même taille que les billets en euros, afin de faciliter la future transition.

La nouvelle monnaie a été officiellement mise en circulation dans la nuit du à minuit par un retrait d'argent, devant les caméras par le président roumain Traian Băsescu, le Premier ministre Călin Popescu-Tăriceanu et par ledit gouverneur.

Taux de change[modifier | modifier le code]

Billet roumain de 500 Lei de 1991 (équivalent du précédent) figurant le sculpteur Constantin Brâncuși

Le 2 février 2016, le cours de change est de[6] :

  • 1 EUR = 4,5098 RON ;
  • 1 USD = 4,1344 RON ;
  • 1 GBP = 5,9527 RON.

Pièces de monnaie roumaines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pièces de monnaie roumaines.

Billets de banque roumains[modifier | modifier le code]

Billets de banque roumains en cours en 2017
Face (recto) Valeur Dos (verso) Description
1 leu. Romania, 2005 a.jpg 1 leu 1 leu. Romania, 2005 b.jpg Dimension: 120 × 62 mm - vert prédominant
Végétal: la gentiane. Figure l'historien Nicolae Iorga et au verso l'aigle stylisé byzantin de la Principauté de Valachie et la basilique de Curtea de Argeș sa première capitale.
5 lei. Romania, 2005 a.jpg 5 lei 5 lei. Romania, 2005 b.jpg Dimension: 127 × 67 mm - violet prédominant
Végétal: la pivoine. Figure le compositeur George Enescu et au verso l'Athénée roumain et la musique classique.
10 lei. Romania, 2008 a.jpg 10 lei 10 lei. Romania, 2008 b.jpg Dimension: 133 × 72 mm - rose prédominant
Végétal: la renoncule. Figure le peintre Nicolae Grigorescu et au verso un fragment de l'un de ses tableaux à thème bucolique et une villa rurale.
50 lei. Romania, 2005 a.jpg 50 lei 50 lei. Romania, 2005 b.jpg Dimension: 140 × 77 mm - jaune prédominant
Végétal: l'edelweiss. Figure l'ingénieur et pionnier de l'aviation Aurel Vlaicu et au verso l'un de ses avions et la tête d'un aigle royal.
100 lei. Romania, 2005 a.jpg 100 lei 100 lei. Romania, 2005 b.jpg Dimension: 147 × 82 mm - bleu prédominant
Végétal: la pensée sauvage. Figure le dramaturge, polémiste, humoriste et écrivain Ion Luca Caragiale et au verso l'une de ses statues et le théâtre national de Bucarest.
200 lei. Romania, 2006 a.jpg 200 lei 200 lei. Romania, 2006 b.jpg Dimension: 150 × 82 mm - orange prédominant
Végétal: le coquelicot. Figure le philosophe et écrivain Lucian Blaga et au verso la figurine proto-historique du « penseur de Hamangia » et un moulin à eau.
500 lei. Romania, 2005 a.jpg 500 lei 500 lei. Romania, 2005 b.jpg Dimension: 153 × 82 mm - gris prédominant
Végétal: le tilleul. Figure le poète Mihai Eminescu et au verso une page du quotidien „Timpul” et la bibliothèque universitaire de Iași.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :