Livre de Jersey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1/12 de chelin de Jersey datant de 1913.

La livre de Jersey est, avec la livre sterling, l'unité monétaire principale du bailliage de Jersey. Jusqu'en 1834, elle fut essentiellement composée de pièces françaises échangeables contre des livres sterling à un taux de 26 pour 1. En réaction au remplacement, en 1795, de la livre par le franc français, qui avait réduit l'approvisionnement de Jersey en pièces de monnaie et conduit à des difficultés en matière de commerce et de paiement, un décret du Conseil de 1834, a adopté la livre sterling comme seule monnaie ayant cours légal officiel à Jersey. Des pièces de cuivre françaises continuèrent néanmoins à circuler conjointement avec les pièces d'argent britanniques, à un taux de 26 sous par shilling. Les sous étant restés la petite monnaie principale de Jersey, une monnaie de cuivre basée sur un penny pour 1/13e de shilling, soit l'équivalent de 2 sous, fut émise pour Jersey en 1841. Ce système a perduré jusqu'à l'introduction d'un penny d'1/12e de shilling en 1877.

Histoire de la monnaie à Jersey[modifier | modifier le code]

La livre jersiaise était entièrement composée de pièces de monnaie françaises jusqu'en 1834. Jusqu'aux années 1720, la monnaie utilisée est la livre française, subdivisée en 20 sous, chacun valant 12 deniers.

Pendant la Révolution française, la livre française fut remplacée en France par le franc. Néanmoins Jersey reconnaissait toujours comme ayant cours légal la livre française dont les pièces de monnaie en circulation à Jersey devenaient de plus en plus usées ou rares.

En 1834, les États de Jersey ont voté une loi, le 18 septembre 1834, faisant de la livre sterling serait la seule monnaie ayant cours légal à partir du 1er octobre 1834 (cette loi a été confirmée par un décret du Conseil le 24 juin 1835). Cependant, bien que la livre sterling soit désormais le seul monnaie ayant cours légal, la monnaie française a continué à circuler à Jersey. En 1840, une nouvelle monnaie de cuivre a été introduit à Jersey, basée sur un penny valant 1/13 d'un shilling, soit l'équivalent de 2 sous.

Néanmoins, les pièces de monnaie française ont continué à circuler (essentiellement le franc français). Le 7 février 1923, les États de Jersey ont adopté une loi visant à interdire l'importation des pièces de cuivre étrangères dont la valeur est supérieure à 20 sous. Cette loi a été confirmée par un décret en Conseil du 12 mars 1923 et enregistrée à la Cour Royale le 7 avril 1923. Les États de Jersey ont ensuite pris des mesures pour éliminer les pièces de cuivre françaises de la circulation. Le 2 août 1923, les États de Jersey ont autorisé l'échange des pièces de cuivre françaises contre des pièces de cuivre jersiaises. Entre le 27 août et le 8 septembre, le Trésor a récupéré dans leurs bureaux de change un grand nombre de petites pièces de monnaie de 1 et 2 sous français contre des pièces de Jersey. Le service des finances de Jersey a placé des annonces dans la presse à cet effet avec un rappel supplémentaire indiquant que la monnaie française n'aura plus de cours légal.

La livre jersiaise (billets de banque et pièces de monnaie émis par les États de Jersey) circule librement aux côtés de billets de banque anglais, guernesiais, écossais mais aussi de pièces de monnaie de Guernesey et du Royaume-Uni. Des banques proposent un choix de distributeurs de billets afin que les clients puissent retirer des billets de banque jersiais ou anglais, selon leurs besoins.

Les pièces de monnaies jersiaises[modifier | modifier le code]

La première série d'Elizabeth II[modifier | modifier le code]

La deuxième série d'Elizabeth II[modifier | modifier le code]

La mention ISLAND OF JERSEY est remplacée par BAILIWICK OF JERSEY

  • La pièce (1957-1964) de 1/12 chelin en bronze
  • La pièce (1957-1960) de 1/4 chelin en nickel-brass
  • La pièce (1964) de 1/4 chelin en nickel-brass

La première série décimale d'Elizabeth II[modifier | modifier le code]

  • La pièce (1971) de 1/2 nouveau penny en bronze
  • La pièce (1971) de 1 nouveau penny en bronze
  • La pièce (1971) de 2 nouveaux pence en bronze
  • La pièce (1968) de 5 nouveaux pence en cupro-nickel
  • La pièce (1968) de 10 nouveaux pence en cupro-nickel
  • La pièce (1969) de 50 nouveaux pence en cupro-nickel

Les billets de banque jersiais[modifier | modifier le code]

Chacun des billets jersiais porte un portrait de la reine, avec la tête d'une vache jersiaise en filigrane.

Série 2010[modifier | modifier le code]

Les billets 2010 portent du texte en anglais et en français, avec les valeurs en jersiais.

valeur couleur recto verso
1 livre vert Elizabeth II ; Sculpture de la Libération, Saint-Hélier tour du Hocq ; La Hougue Bie
5 livres bleu clair Elizabeth II ; Le Rât (chaumière, Saint-Laurent) tour de l'Archirondel ; manoir des Augrès, La Trinité
10 livres sienne Elizabeth II ; Hermitage de saint Helier tour de l'Avarison ; sculpture Lalique, Saint-Laurent
20 livres violet Elizabeth II ; la Cohue, Saint-Hélier tour de la Rocque-Ho ; Chambre des États
50 livres rouge Elizabeth II ; Mont Orgueil tour du Ouaisné ; La Marmotière, Les Écréhous

Série 1989[modifier | modifier le code]

Les pièces de monnaies jersiaises[modifier | modifier le code]

  • 1 penny : la tour du Hocq (Saint-Clément)
  • 5 pence : la tour de l'Avarison, (Grouville)
  • 10 pence : la Pouquelaye de Faldouet (Saint-Martin)
  • 20 pence : le phare de la Corbière (Saint-Brélade)
  • 50 pence : le château de Grosnez (Saint-Ouën)
  • 1 livre : des séries de navires construit à Jersey et des armoiries des paroisses
  • 2 livres : les armoiries des paroisses

Change[modifier | modifier le code]

Les livres jersiaises ne sont pas échangées partout dans le Royaume-Uni, quelques endroits les acceptent comme la Banque Nationale à Londres (Liverpool St) et dans certains bureaux de change des aéroports du Royaume-Uni.