Robert Axelrod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Axelrod.
Robert Axelrod
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président du conseil d'administration
American Political Science Association
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Hayward Alker (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Prix MacArthur
Prix Johan Skytte
Médaille Wilbur Cross (en) ()
National Medal of Science ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
Evolution of cooperation (d), Conflict of Interest: A Theory of Divergent Goals with Applications to Politics (d), The Complexity of Cooperation (d), Harnessing Complexity: Organizational Implications of a Scientific Frontier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Robert Axelrod (né en 1943) est professeur de science politique, lauréat du prix MacArthur en 1987. Ses travaux sur l'évolution de la coopération, liée à la théorie des jeux, ont été cités dans plus de cinq mille articles scientifiques. Il est président de l’American Political Science Association (APSA) pour l'année 2006-2007.

La théorie de Robert Axelrod, fondée sur des interprétations de la théorie des jeux à somme non nulle (dilemme du prisonnier), est utilisée par Richard Dawkins dans son ouvrage "Le gène égoïste" pour expliquer la nécessaire coopération des gènes (égoïstes) dans l'individu. Le donnant-donnant (tit for tat) trouve une confirmation dans la théorie de l'évolution ("nice guys finish first"). Ses travaux ont aussi été utilisés par le philosophe Peter Singer dans son ouvrage Une gauche darwinienne[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Axelrod, The Evolution of Cooperation (Paperback) "Under what conditions will cooperation emerge in a world of egoists without central authority ?
  • Robert Axelrod, Comment réussir dans un monde d'égoïstes : Théorie du comportement coopératif ., Éditions Odile Jacob, 1996, 2006, (ISBN 978-2-7381-0433-5), (ISBN 978-2-7381-1682-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Peter Singer, Une gauche darwinienne : évolution, coopération et politique, Cassini,