Jeu du dictateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le jeu du dictateur est une expérience en psychologie et en économie. Il s'agit d'une variante du jeu de l'ultimatum.

Principe du jeu[modifier | modifier le code]

Une somme d'argent fixée, X, est à distribuer entre deux participants A et B. A doit proposer une répartition à B qui se doit de l'accepter. A a donc tous les pouvoirs sur la répartition et devrait chercher à maximiser la somme d'argent qu'il va recevoir[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

De manière contre-intuitive, on observe que la moitié seulement des participants n'offre rien à l'autre joueur, et qu'un quart partage la somme équitablement[2]. Cette proportion augmente encore lorsque la condition d'anonymat est rompue ou affaiblie. Cette expérience montre donc qu'il y a une propension de l'homme à agir contre ses intérêts économiques de manière naturelle, et qu'elle est renforcée par la proximité, réelle ou théorique, de l'autre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif Sarka-SPIP, « Le jeu du dictateur - Eco Psycho », sur ecopsycho.gretha.cnrs.fr (consulté le 12 mars 2017)
  2. Petit et Rouillon, « La négociation : les enseignements du jeu du dictateur », sur ecopsycho.gretha.cnrs.fr, (consulté le 12 novembre 2017)