Herbert R. Lottman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Herbert R. Lottman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Evan A. Lottman (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Herbet R. Lottman (né le [1],[2] et mort le à Paris[3]) est un journaliste américain, historien de formation spécialisé dans la vie intellectuelle française. Il est particulièrement célèbre pour son travail de biographe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Longtemps correspondant international de la revue Publishers Weekly, Herbert Lottman vit à Paris[4].

Spécialisé dans l'écriture de biographies[5], ses livres sur Albert Camus et Gustave Flaubert sont des ouvrages de référence. Il s’est également intéressé à d’autres personnalités du monde politique ou culturel comme Philippe Pétain, Jules Verne, Modigliani, Oscar Wilde ou encore la dynastie Rothschild[6].

On compte aussi parmi ses œuvres des travaux sur la vie intellectuelle française (La Rive gauche, histoire de l'engagement intellectuel à Paris) ou sur des périodes plus sombres de l’histoire de France (L'épuration 1943-1953, La chute de Paris : 14 juin 1940).

Il meurt le 27 août 2014, à l'âge de 87 ans, à son domicile parisien[7].

Critiques[modifier | modifier le code]

  • Julian Barnes a critiqué sa biographie de Flaubert (Flaubert: a biography) dans la London Review of Books du 4 mai 1989[8], texte repris dans Something to Declare (2002) (traduit en français par Jean-Pierre Aoustin, Quelque chose à déclarer, Mercure de France, 2004).
  • Albert Camus : Cette biographie, qui se veut exhaustive, n'est pas toujours fiable selon Catherine Camus, la fille d'Albert Camus[9],[10],[11].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Pétain, Paris, Le Seuil, 1984.
  • La Rive gauche : du Front Populaire à la guerre froide, histoire de l'engagement intellectuel à Paris, Paris, Le Seuil, 1984.
  • Albert Camus, Paris, Le Seuil, 1985, réédition sous le titre Camus, Paris, Le Cherche midi, 2013.
  • Flaubert: a biography, London, Methuen, 1989 ; Gustave Flaubert, trad. de l'anglais (États-Unis) par Marianne Véron, Fayard, 1989
  • Colette, Paris, Gallimard, 1992.
  • L'épuration 1943-1953, Paris, Fayard, 1996.
  • Jules Verne, Paris, Flammarion, 1997, coll. "Grandes biographies".
  • La dynastie Rothschild, Paris, Le Seuil, 1998.
  • Michelin : 100 ans d'aventures, Paris, Flammarion, 1999, coll. "Grandes biographies".
  • L'écrivain engagé et ses ambivalences : de Chateaubriand à Malraux, Paris, Odile Jacob, 2003.
  • Amedeo Modigliani, prince de Montparnasse, Paris, Calmann-Lévy, 2005.
  • Oscar Wilde à Paris, Paris, Fayard, 2007.
  • De Gaulle/Pétain : règlements de comptes, Paris, Le Seuil, 2008.
  • La chute de Paris : 14 juin 1940, Paris, La Fabrique, 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. name="nytimes">« Herbert Lottman, American Biographer of French Figures, Dies at 87 »
  2. https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/09/03/herbert-r-lottman-1927-2014-historien-journaliste-biographe_4480805_3382.html
  3. News Briefs: Week of September 1, 2014, Publishers Weekly, 29 août 2014.
  4. name="babelio"
  5. « Herbert Lottman », sur fayard.fr
  6. ref name="babelio"
  7. Faire-part de la famille d'Herbert Lottman, Le Monde daté du 31 août 2014, page 13.
  8. http://www.lrb.co.uk/v11/n09/julian-barnes/flauberts-bottle
  9. Arnaud Corbic, Camus: l'absurde, la révolte, l'amour, Editions de l'Atelier, (ISBN 9782708237032, lire en ligne)
  10. « Herbert R. Lottman interviewd by Professor Gerald Early », sur ns.gingkopress.net (consulté le 13 avril 2017)
  11. (en) Herbert R. Lottman, Albert Camus: A Biography, Corte Madera, California, Gingko Press, , 848 p. (ISBN 978-3927258068)