Riedheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Riedheim
Image illustrative de l'article Riedheim
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Bouxwiller (Bas-Rhin)
Statut Commune associée
Code postal 67330
Code commune 67399
Démographie
Gentilé Riedheimois
Population 153 hab. (1999)
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 33″ nord, 7° 28′ 41″ est
Historique
Date de fusion 1973
Commune(s) d’intégration Bouxwiller
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 15.svg
Riedheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 15.svg
Riedheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Riedheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Riedheim

Riedheim [ʁiːtaɪm] est une ancienne commune du Bas-Rhin. Depuis le 1er mars 1973[1], ce village est une commune associée de Bouxwiller (Bas-Rhin).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cité en 784 sous Creodheim et signifiant l'habitation (Heim) près du marécage (Ried)[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires de Bouxwiller
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Danielle Buchi   Maire de Bouxwiller
    Marc Riehl   Maire délégué de Griesbach-le-Bastberg
    Patrick Michel   Maire délégué d'Imbsheim
    Georges Richert   Maire délégué de Riedheim
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[1]
1896 1906 1911 1926 1936 1946 1954 1962 1968
237 250 238 216 230 199 195 185 171

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Riedheim Blason De gueules au mouton d'argent sur une terrasse de sable[3].
Détails

Sobriquets en langue alsacienne[modifier | modifier le code]

  • Eiersieder (les cuiseurs d'œufs).
  • Les habitants des alentours chantaient en alsacien sur Riedheim :
    • Ze Riede wohnt der Schinder,
    • Der Schinder wohnt ze Riede,
    • M'r kann's 'm nit verbiede.

(À Riedheim habite le bourreau, le bourreau habite à Riedheim, on ne peut pas le lui interdire). Avant la Révolution, la justice seigneuriale pouvait prononcer des peines de mort par pendaison. D'après la carte des géographes royaux Cassini, une potence se dressait sur la colline du Galgenberg (Mont de la Potence)[4]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Riedheim est l'une des quelque 50 localités d'Alsace dotées d'une église simultanée[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=29124
  2. Michel Paul Urban, Lieux dits, Dictionnaire étymologique et historique des noms de lieux en Alsace., Strasbourg, Éditions du Rhin, , 363 p. (ISBN 2716506159)
  3. « Archives départementales du Bas-Rhin, L'Armorial des communes du Bas-Rhin, Imprimerie VALBLOR, , 246 p.
  4. Hans Lienhart, Surnoms et sobriquets des villes et villages d'Alsace, Steinbrunn-le-Haut, Éditions du Rhin, , 238 p. (ISBN 2863390333)
  5. Bernard Vogler, « Liste de localités ayant de nos jours une église simultanée », in Antoine Pfeiffer (dir.), Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie, SAEP, Ingersheim ; Oberlin, Strasbourg, 2006, p. 298 (ISBN 2-7372-0812-2)