Rountzenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rountzenheim
Rountzenheim
La mairie de Rountzenheim,
une maison à colombages.
Blason de Rountzenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Haguenau-Wissembourg
Canton Bischwiller
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Rhénan
Statut commune déléguée
Maire délégué Bénédicte Klöpper
2019-2020
Code postal 67480
Code commune 67418
Démographie
Gentilé Rountzenheimois, Rountzenheimoises
Population 1 033 hab. (2016 en diminution de 2,09 % par rapport à 2011)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 49′ 11″ nord, 8° 00′ 25″ est
Altitude Min. 116 m
Max. 121 m
Superficie 6,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 15.svg
Rountzenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 15.svg
Rountzenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Rountzenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Rountzenheim

Rountzenheim, anciennement Runzenheim, est une ancienne commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est. Depuis le , c'est une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Rountzenheim-Auenheim.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. Ses habitants sont les Rountzenheimois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennement Runtzenheim d'après la carte de Cassini.

D’après la carte de Cassini, « Rountzenheim » viendrait de « Runtzenheim »[1], il s’agit donc de l’association de « Rountz- » qui est l’écriture française du mot en moyen haut-allemand (Mittelhochdeutsch) « Runtz- » (aussi écrit « Runz » ou « Runs »), traduisible par « lit d’eau »[2][réf. non conforme]. Et de heim qui signifie hameau en français ou rassemblement de maisons et qui vient de l'alémanique « hüs », qui a donné « haus », la maison en allemand. Les terminaisons en « heim » désignent des fondations franques, donc postérieures aux premiers villages créés par les Alamans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Bénédicte Klöpper[3]    
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 juillet 2011 Jean-Jacques Heintz    
juillet 2011 mars 2014 Robert Mosser    
mars 2014 décembre 2018 Bernard Krauss    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 1 033 habitants[Note 1], en diminution de 2,09 % par rapport à 2011 (Bas-Rhin : +2,01 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
580579648809829762694759737
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
677742762764784809753749741
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
681653666668612610605562653
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
7337448077978459761 0131 0551 033
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Il est à noter que le découpage particulier de la frontière séparant Rountzenheim du village voisin d'Auenheim a donné naissance à une situation insolite : en effet, l'église Sainte-Croix se situe sur le ban communal de Rountzenheim, alors que le cimetière situé non loin est sur celui d'Auenheim.
Rountzenheim est l'une des quelque 50 localités d'Alsace dotées d'une église simultanée[8].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Le monument aux morts situé devant cette même église est une réalisation du sculpteur Alfred Marzolff, qui a notamment créé les sculptures de quatre figures monumentales en grès rose représentant deux pêcheurs, un haleur et un pelleteur (1906), sur le pont Kennedy de Strasbourg, en collaboration avec l'architecte Fritz Beblo.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Rountzenheim

Les armes de Rountzenheim se blasonnent ainsi :
« D'azur au sablier d'or, surmonté d'un croissant versé du même. »[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Runz sur google books
  3. « Conseil municipal - Première réunion et élection du maire. », sur auenheim.fr/ (consulté le 7 août 2019)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Bernard Vogler, « Liste de localités ayant de nos jours une église simultanée », in Antoine Pfeiffer (dir.), Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie, SAEP, Ingersheim ; Oberlin, Strasbourg, 2006, p. 298 (ISBN 2-7372-0812-2)
  9. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)