Redikomi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant un manga image illustrant la pornographie
Cet article est une ébauche concernant un manga et la pornographie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Redikomi (レディコミ?), contraction du terme wasei-eigo Ladies Comic (レディースコミック, redīsu komikku?), est un genre de manga dédié à la pornographie féminine. Il se différencie de la pornographie masculine par la mise en accent sur l'aspect psychologique du sexe, sans toutefois en négliger l'aspect graphique. Le genre traite d'un large spectre de pratiques sexuelles ; allant du simple rapport sexuel dans un cadre romantique aux pratiques sexuelles extrêmes comme le viol ou le masochisme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Yoshiro Hatano et Tsuguo Shimazaki, « Significant Unconventional Sexual Behaviors : Pornography and Erotica », dans The Continuum Complete International Encyclopedia of Sexuality : Japan, New York : Continuum, (ISBN 0-8264-1488-5, OCLC 276305936, lire en ligne), p. 662-663.
  • (ja) Akiko Hori, 欲望のコード―マンガにみるセクシュアリティの男女差 [« Code du désir ― Différences entre la sexualité féminine et masculine dans les mangas »], Tōkyō, Rinsen Shoten,‎ , 242 p. (ISBN 978-4653040187).
  • (ja) Nyoko Mamoru, 女はポルノを読む―女性の性欲とフェミニズム [« Les femmes qui lisent la pornographie ― Libido féminine et féminisme »], Seikyūsha,‎ , 246 p. (ISBN 978-4787233103).
  • Bruno Pham, « Le manga au féminin : « shōjo/josei », la frontière floue », Manga 10 000 images, Versailles, Éditions H, no 3 « Le manga au féminin : Articles, chroniques, entretiens et mangas »,‎ , p. 81-92 (ISBN 978-2-9531781-4-2, OCLC 893733727).
  • (en) Frederik Schodt, « Comic Amour : Female sex fantasies unleashed », dans Dreamland Japan : Writings on Modern Manga, Stone Bridge Press, (ISBN 978-1880656235, OCLC 34597965, lire en ligne), p. 124-127.