Wasei-eigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le wasei-eigo (和製英語?, littéralement « anglais fabriqué au Japon ») désigne un ensemble de locutions japonaises dont l'étymologie est entièrement ou partiellement anglaise et qui sont utilisées au Japon, sans exister telles quelles dans l'anglosphère.

Le plus couramment, il s'agit de contractions de deux mots anglais, d'après leur transcription syllabaire en katakanas, pour faciliter essentiellement leur emploi, tout en conservant le sens ou l'idée exprimés, que l'on peut rencontrer aussi bien dans la langue populaire, que dans l'industrie, sous forme de marques ou de labels. Certains termes de wasei-eigo se sont répandus au-delà du Japon. A ne pas confondre avec le gairaigo, qui désigne un mot emprunté tel quel, à une langue étrangère.

Exemples[modifier | modifier le code]

Exemples de wasei-eigo :

  • Salaryman (サラリーマン, sararīman?) : de l'anglais salary et man, désignant un salarié de bureau japonais.
  • Karaoké (カラオケ?) : du japonais kara (signifiant vide) et de l'anglais orchestra.
  • Capcom (カプコン, kapukon?) : nom d'une marque de jeux vidéo formé à partir de capsule et de computer.
  • Famicom (ファミコン, famikon?) : une console de jeux vidéo tirant son nom de l'anglais family computer.
  • Sega (セガ?) : une autre marque de jeux vidéo dont le nom provient de l'anglais service games.
  • Dorikore (ドリコレ?) : un label de jeux de type platinum (réédition) provenant la la contraction de dreamcast et de collection.
  • Pokémon (ポケモン?) : nom d'une franchise formé à partir de pocket et de monster.
  • Lolicon (ロリコン?) : la contraction de lolita et de complex, désignant un syndrome souvent associé aux mangas.
  • Cosplay (コスプレ?) : pour costume playing, l'art du déguisement en personnages de fictions.