Yonkoma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un manga
Cet article est une ébauche concernant un manga.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un yonkoma (4コマ漫画?, litt. « quatre cases ») est un type de manga en quatre cases[1], à tendance le plus souvent humoristique. Il s’apparente au comic strip de la bande-dessinée américaine. Il prend ses origines dans la presse quotidienne japonaise[2]. Les mangaka s'en servent beaucoup dans leurs parutions reliées car ils servent à combler les pages blanches en fin de chapitre qui correspondaient à des pages de publicité dans les magazines de prépublication[réf. souhaitée].

Structure[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, un yonkoma suit une structure connue sous le nom de Kishōtenketsu[réf. souhaitée]. Ce mot est composé des caractères chinois suivants :

  • Ki, la première case est la base de l'histoire, elle plante le décor.
  • Shő, la deuxième case découle de la première et développe l'histoire.
  • Ten, la troisième case est le point culminant, c'est dans celle-ci qu'un événement imprévu se produit.
  • Ketsu, la quatrième case est la conclusion, prenant en compte le bouleversement de la troisième case.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive de yonkoma célèbres :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voire 6 à 8 cases
  2. DicoManga, 2008, p. 610