Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railroad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railroad
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Prédécesseur Jeffersonville, Madison and Indianapolis Railroad (en)
Vandalia Railroad (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Successeur Philadelphia, Baltimore and Washington RailroadVoir et modifier les données sur Wikidata

Localisation IllinoisVoir et modifier les données sur Wikidata
Écartement des rails Voie normaleVoir et modifier les données sur Wikidata
Action de la Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railroad Company en date du 13 février 1917.

Le Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railroad (PCC&StL), usuellement appelé le Pan Handle Route (puis Panhandle Route à la fin de son existence), était un chemin de fer américain de classe I qui faisait partie du réseau du Pennsylvania Railroad. Son nom usuel provenait de sa ligne principale située à l'ouest de Pittsburgh, Pennsylvanie, qui traversait le Northern Panhandle de la Virginie-Occidentale. La ligne continuait vers l'ouest jusqu'à Bradford, Ohio, où elle se séparait en 2, l'une allant vers Chicago et l'autre vers East St. Louis via Indianapolis, Indiana.

De Pittsburgh à Columbus: 1848-1869[modifier | modifier le code]

Le Steubenville and Indiana Railroad (S&I) fut enregistré le dans l'Ohio pour construire vers l'ouest à partir de Steubenville sur la rivière Ohio jusqu'à la frontière de l'Indiana entre Willshire et Fort Recovery, via Mt Vernon. Le , il fut autorisé à bâtir un pont à Steubenville et un embranchement vers Columbus.

La première section ouvrit le entre Steubenville et Unionport. La ligne entre Unionport et Cadiz Junction fut ouverte le , et l'embranchement vers Cadiz, le . Cadiz Junction fut relié à Masterville le , à Bowersville le , et à Newark le . Mais il n'avait pour le moment aucune connexion avec d'autres compagnies à Newark.

Le , le Steubenville & Indiana passa un accord avec le Central Ohio Railroad pour utiliser ses voies de Newark à Columbus. La connexion à Newark ouvrit le grâce à des fonts versés par le Columbus and Xenia Railroad qui souhaitait la réalisation d'une route directe entre le S&I et Cincinnati. En 1864, le S&I prit 50 % des parts de la ligne Newark-Columbus.

Le Pittsburgh and Steubenville Railroad (P&S) fut enregistré le en Pennsylvanie pour construire à l'ouest de la rivière Monongahela (près de Pittsburgh), en direction de la frontière avec la Virginie (actuellement la Virginie-Occidentale) pour y retrouver le Steubenville and Indiana. Il fut autorisé à traverser la Monongahela River pour atteindre Pittsburgh le . Le Pennsylvania Railroad créa le en Pennsylvanie la Western Transportation Company pour construire et exploiter le P&S.

Le , le président de la Steubenville & Indiana céda au Pittsburgh & Steubenville les droits de passages qu'il avait acquis auprès de 36 propriétaires fonciers installés dans le Northern Panhandle. Cela permit à la compagnie de poser ses rails sans faire d'expropriations. La puissante ville de Wheeling était opposée au Pittsburgh & Steubenville car elle n'était pas desservie par ce chemin de fer.

La Western Transportation Company fut autorisée à créer le Holliday's Cove Rail Road le en Virginie (actuellement la Virginie Occidentale) pour construire le Steubenville Railroad Bridge sur l'Ohio River, en échange de la création le lendemain même de la Wheeling Railroad Bridge Company afin de franchir l'Ohio quelques kilomètres plus au sud au niveau de Wheeling.

La totalité de la ligne du Pittsburgh & Steubenville, reliant Pittsburgh (Smithfield Street) à Wheeling Junction, fut ouverte le . À l'extrémité est, Pittsburgh était relié au Pennsylvania Railroad via le Monongahela River Bridge (alias le Panhandle Bridge) et le Grant's Hill Tunnel; à l'extrémité ouest, Wheeling Junction était relié au Steubenville & Indiana (à Steubenville) via le Steubenville Railroad Bridge. La Western Transportation Company exploita la ligne sous le nom de Pittsburgh, Columbus and Cincinnati Railroad jusqu'en 1868.

Le Pittsburgh & Steubenville fut vendu sous saisie le au Pan Handle Railway, qui avait été créé le . Le , le Pan Handle Railway, le Steubenville & Indiana Railroad et le Holliday's Cove Rail Road fusionnèrent pour former le Pittsburgh, Cincinnati and St. Louis Railway; la Western Transportation Company fut dissoute rapidement après.

De Columbus à Indianapolis: 1847-1867[modifier | modifier le code]

Le Terre Haute and Richmond Rail Road fut créé en 1847 pour traverser l'Indiana jusqu'à Indianapolis. Le sur la partie située à l'est d'Indianapolis, les actionnaires organisèrent le Terre Haute and Richmond Railroad (East of Indianapolis). Cette portion entre Indianapolis et la frontière avec l'Ohio à l'est fut rebaptisée Indiana Central Railway le . Le , une loi de l'Ohio autorisa le Dayton and Western Railroad de se connecter avec l'Indiana Central. La ligne entre Indianapolis et Greenfield à l'est ouvrit en , et le elle atteignit la frontière de l'Ohio où elle se connecta avec le Dayton and Western. L'exploitation conjointe des 2 lignes entre Indianapolis et Dayton, Ohio débuta le . En 1859 la voie à écartement standard fut légèrement élargie pour adopter l'écartement un peu plus large de l'Ohio (4 ft 10 in soit 1,473 m) pour permettre une connexion directe à Dayton avec le Little Miami Railroad et le Columbus and Xenia Railroad.

Le Columbus, Piqua and Indiana Railroad fut créé le dans l'Ohio pour construire une ligne entre Columbus et la frontière de l'Indiana à l'ouest, via Urbana, Piqua et Greenville. Le , la compagnie fut autorisée à modifier sa route à l'ouest de Covington, pour atteindre Union City où elle pouvait se connecter avec l'Indianapolis and Bellefontaine Railroad qui desservait Indianapolis. La première portion, entre Columbus et Plain City à l'ouest, fut ouverte le . L'extension vers Urbana ouvrit le , et celle vers Piqua le . En cette fin d'année, il changea d'écartement pour adopter l'Ohio gauge afin de se connecter avec l'Indianapolis and Bellefontaine, qui venait lui aussi d'élargir son écartement. Après quelques problèmes financiers, le reste de la ligne vers Union City ouvrit le . Après la forclusion, le Columbus, Piqua and Indiana Railroad fut vendu sous saisie le et fut réorganisé le sous le nom de Columbus and Indianapolis Railroad.

Le Richmond and Covington Railroad fut créé le dans l'Ohio par l'Indiana Central Railway et le Columbus, Piqua and Indiana Railroad pour construire un embranchement entre New Paris, Ohio (près de la frontière de l'Indiana) sur la ligne du premier, et Bradford (près de Covington) sur la ligne du second. Il ouvrit au début de l'année 1863, et l'exploitation conjointe entre l'Indiana Central et le Dayton and Western Railroad fut dissoute le . Le , l'Indiana Central, le Columbus and Indianapolis et le Richmond and Covington signèrent un accord pour une exploitation commune sous le nom de Great Central Line entre Columbus et Indianapolis; ce Great Central Line était placé sous la direction de l'Indiana Central. Le Columbus & Indiana racheta le Richmond & Covington le . L'Indiana Central Railway et le Columbus and Indianapolis Railroad fusionnèrent le pour forme le Columbus and Indianapolis Central Railway, dont la ligne principale reliait Columbus, Ohio à Indianapolis, Indiana, tandis que son embranchement réunissait Bradford, Ohio à Union City, Indiana.

De Richmond à Chicago: 1848-1865[modifier | modifier le code]

Le New Castle and Richmond Railroad fut créé le dans l'Indiana pour construire une ligne entre New Castle, Indiana et Richmond via Hagerstown (IN) et Washington (IN). Le , il fut rebaptisé Cincinnati, Logansport and Chicago Railway pour mieux refléter son nouveau rôle. La ligne reliant New Castle à Richmond ouvrit en , et fut exploitée conjointement avec le Richmond & Miami Railroad et l'Easton & Hamilton Railroad, lesquels prolongeaient la ligne jusqu'à Hamilton (OH). Le Cincinnati, Hamilton and Dayton Railroad, qui reliait Hamilton à Cincinnati (OH), rejoignit le groupement le .

Le Cincinnati, Cambridge and Chicago Short Line Railway fut créé le dans l'Indiana pour relier New Castle à la frontière avec l'Ohio (dans le sud-est) via Cambridge, Indiana. Le Cincinnati, New Castle and Michigan Railroad fut créé le de la même année pour relier New Castle à St. Joseph, Michigan. Les 2 compagnies fusionnèrent le pour créer le Cincinnati and Chicago Railroad. Cette nouvelle compagnie fusionna le Cincinnati, Logansport and Chicago Railway le . La ligne inachevée entre Richmond et Logansport fut louée à la John W. Wright and Company le . Cette compagnie commença ses opérations le 1er décembre, et l'exploitation commune vers Cincinnati prit fin. La totalité de la ligne Richmond-Logansport ouvrit le . Après la forclusion, cette ligne fut vendue le , et fut réorganisée le sous le nom de Cincinnati and Chicago Air–Line Railroad. Le terrassement avait été réalisé entre Wabash et la frontière avec l'Ohio au sud-est; des tronçons furent ensuite vendus au Fort Wayne and Southern Railroad et au Connersville and New Castle Junction Railroad.

Le Chicago and Cincinnati Railroad fut créé le dans l'Indiana pour construire une ligne entre Logansport (IN) et Valparaiso (IN) au nord-ouest. La ligne ouvrit en 1861, et à Valparaiso une connexion avec le Pittsburgh, Fort Wayne and Chicago Railway permettait de relier Chicago. Le Cincinnati and Chicago Air–Line ouvrit un pont sur la rivière Wabash à Logansport le , lui permettant de se connecter au Chicago & Cincinnati. Une exploitation commune entre Richmond et Chicago débuta le et se termina le .

Les réalignements vers Chicago et les fusions: 1857-1869[modifier | modifier le code]

Le Galena and Illinois River Railroad fut créé le [1] dans l'Illinois pour construire une ligne entre Galena (IL) et Lansing (MI) via Chicago et l'état de l'Indiana. Le Chicago and Great Eastern Railway fut créé le dans l'Indiana pour relier Logansport à Chicago. Le Chicago & Great Eastern commença par récupérer la charte du Galena & Illinois River le , puis finit par l'absorber le . La ligne entre Chicago ( 12e rue) et La Crosse, Indiana, où avait lieu une connexion avec le Chicago & Cincinnati, ouvrit le , tandis que l'ancienne ligne La Crosse-Valparaiso fut abandonnée. Le , le Chicago & Great Eastern absorba le Cincinnati & Chicago Air–Line Railroad et le Chicago & Cincinnati Railroad.

Le Marion and Mississinewa Valley Railroad fut créé le dans l'Indiana pour construire une ligne entre Union City et Marion. Le Marion and Logansport Railroad fut créé le pour prolonger la ligne de Marion à Logansport. Ce dernier transféra sa propriété au Marion and Mississinewa Valley Railroad le . L'Union and Logansport Railroad fut créé le , et racheta l'inachevé Marion & Mississinewa Valley le . À la même époque, le Logansport and Pacific Railroad fut créé en 1853 pour construire une ligne entre Logansport et la frontière avec l'Illinois à l'ouest. Après plusieurs réorganisations, le Toledo, Logansport and Burlington Railroad finit par ouvrir sa ligne jusqu'à Effner près de la frontière avec l'Illinois en 1859. Le Logansport, Peoria and Burlington Railroad poursuivit sa progression vers l'ouest des États-Unis en contournant Chicago.

Le , le Columbus and Indianapolis Central Railway, l'Union and Logansport Railroad et le Toledo, Logansport and Burlington Railroad fusionnèrent pour constituer le Columbus and Indiana Central Railway. La ligne principale, initialement construite par l'Union and Logansport, ouvrit entre Union City et Marion en .

Le , le Columbus and Indiana Central Railway et le Chicago and Great Eastern Railway fusionnèrent pour constituer le Columbus, Chicago and Indiana Central Railway (CC&IC). Le reste de la nouvelle ligne principale entre Marion et Anoka, situé sur l'ancienne ligne principale au sud-est de Logansport, fut achevé le , faisant de l'ancienne route via New Castle et Richmond un embranchement. Le Columbus, Chicago & Indiana Central avait maintenant un réseau principale en Y, reliant Chicago à Logansport, puis Columbus ou Indianapolis; ses embranchements reliaient Logansport à Effner (sur la frontière avec l'Illinois), et Kokomo (sur la ligne Logansport-Indianapolis) à Richmond. À la fin 1868, l'Erie Railway proposa de louer le CC&IC, mais le Pittsburgh, Cincinnati and St. Louis Railway, filiale du Pennsylvania Railroad, fit une meilleure offre le , et commença la location le 1er février.

L'expansion: 1869-1921[modifier | modifier le code]

Le , avec effet rétroactif depuis le , le Pittsburgh, Cincinnati and St. Louis Railway loua le Little Miami Railroad. Cette location incluait le Columbus and Xenia Railroad, le Dayton and Western Railroad, et le Dayton, Xenia and Belpre Railroad, ainsi que l'embranchement situé à l'ouest de Richmond, Indiana du Richmond and Miami Railway. Avec cette location, le Pennsylvania Railroad avait accès à Cincinnati. En 1870 avec l'achèvement du St. Louis, Vandalia and Terre Haute Railroad et du Terre Haute and Indianapolis Rail Road, le PRR avait désormais une route de East St. Louis à Indianapolis via le Pittsburgh, Cincinnati & St. Louis.

Le Columbus, Chicago and Indiana Central Railway fit banqueroute et après la forclusion, il fut vendu le . Le Chicago, St. Louis and Pittsburgh Railroad fut créé dans l'Indiana le , et dans l'Illinois le lendemain; le le Columbus, Chicago & Indiana Central fut transféré à ces 2 nouvelles compagnies. Le Pittsburgh, Cincinnati & St. Louis continua l'exploitation de l'ex CC&IC jusqu'au . Le , les 2 Chicago, St. Louis and Pittsburgh Railroad fusionnèrent. Le , le Chicago, St. Louis and Pittsburgh Railroad, le Pittsburgh, Cincinnati and St. Louis Railway, le Cincinnati and Richmond Railroad et le Jeffersonville, Madison and Indianapolis Railroad fusionnèrent pour constituer le Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railway (PCC&StL).

En 1891 le PCC&StL fit l'acquisition du Little Miami Railroad.

Le (prenant effet le ), le Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railway fusionna avec le Vandalia Railroad, le Pittsburgh, Wheeling and Kentucky Railroad, l'Anderson Belt Railway et le Chicago, Indiana and Eastern Railway pour former le Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railroad.

Le PCC&StL fut loué par le PRR le . Il fusionna ensuite dans le Philadelphia, Baltimore and Washington Railroad le .

Les embranchements[modifier | modifier le code]

  • Chartiers
  • Dunkirk
  • New Cumberland
  • Wheeling
  • Muncie
  • Effner
  • Shelbyville
  • Madison

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pittsburgh, Cincinnati, Chicago and St. Louis Railroad » (voir la liste des auteurs).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]