Burlington-Rock Island Railroad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Burlington-Rock Island Railroad (sigle de l'AAR: BRI) était un chemin de fer américain de classe I qui opérait dans le Texas. Il fit faillite en 1964. Son réseau fut repris par le Burlington Northern Railroad en 1982.

Les origines[modifier | modifier le code]

L'ancètre du BRI fut le Trinity and Brazos Valley Railway (T&BV)[1], créé le . Sa première ligne longue de 141 km, reliait Cleburne à Mexia, Texas et fut achevée en . Due à un manque de capitaux pour achever le projet, il fut acquis par le Colorado and Southern Railway en aout 1905, lequel finit par vendre 50 % des parts du BRI au Chicago, Burlington and Quincy Railroad CB&Q. Puis le Colorado and Southern Railway fut lui-même racheté par le Chicago, Rock Island and Pacific Railroad (alias Rock Island, ou RI) en 1908.

Grâce à l'apport de fond procuré par ces riches partenaires financiers, la ligne du T&BV fut prolongée en 1907 de Mexia à Huston, avec un ajout de voie entre Waxahachie et Teague. Des droits de passages furent accordés à d'autres chemins de fer se connectant au T&BV sur les sections: Waxahachie/Dallas, Cleburne/Fort Worth et Houston/Galveston.

Avec la survenue de problèmes financiers résultant de revenus insuffisants, le T&BV fut placé en redressement judiciaire en 1914. Plusieurs administrateurs judiciaires se succédèrent jusqu'à l'arrivée en 1919 de Gen. John A. Hulen qui commença à améliorer les comptes.

Un nouveau départ[modifier | modifier le code]

Le T&BV fut réorganisé le en Burlington-Rock Island Railroad. Comme son prédécesseur, le BRI était contrôlé conjointement par le Chicago, Burlington and Quincy Railroad (CB&Q) et le Chicago, Rock Island and Pacific Railroad (Rock Island). Son nom fut inspiré par ceux de ses propriétaires, et il exploitait un réseau de 485 km en 1930[2]. Le management du BRI était assuré alternativement tous les 5 ans par ses compagnies parentes, et ce fut le RI qui commença. Hulen devint le premier président du BRI. Rapidement la ligne d'origine Cleburne/Mexia fut abandonnée.

Le CB&Q en partenariat avec le BRI, inaugura le , le Sam Houston Zephyr, premier train de voyageurs du Texas, reliant Dallas-Fort Worth à Houston. En 1937 ce fut le RI qui fit de même avec son Texas Rocket sur le même trajet; puis il le remplaça en par le Twin Star Rocket reliant Houston à Minneapolis, Minnesota-Saint Paul, Minnesota.

En 1950, le BRI s'associa au Fort Worth and Denver Railway pour louer la section Teague/Houston. Le BRI finit par faire faillite en et fut racheté par ses compagnies parentes. Mais en 1965, le CB&Q se retira, laissant ses actifs aux Rock Island et au Fort Worth and Denver Railway.

Après la dissolution du Rock Island le , le Fort Worth and Denver Railway reprit le contrôle, avant de se faire racheté par le Burlington Northern le .

Les trains de voyageurs: Zephyrs et Rockets[modifier | modifier le code]

  • Sam Houston Zephyr (Dallas-Fort Worth–Houston) (avec le CB&Q)
  • Texas Rocket (Dallas-Fort Worth–Houston) (avec le Rock Island)
  • Twin Star Rocket (Houston–Minneapolis-St. Paul) (avec le Rock Island)

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. George C. Werner: « Burlington-Rock Island Railroad » from the Handbook of Texas Online. Retrieved December 23, 2008.