Pierre Boncompain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Boncompain
Image dans Infobox.
Pierre Boncompain en 2014.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Pierre Boncompain, né le à Valence dans la Drôme, est un artiste peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Son père Claude Boncompain a publié une biographie de Stendhal saluée par Paul Morand, Léonardo Sciascia et Jean Giono, une vie de Joseph de Maistre et une dizaine de romans dont Le cavalier de Riouclare porté à l'écran sous le titre Sortilège dans une adaptation de Jacques Prévert et une réalisation de Christian-Jaque[1].

Son frère Jacques Boncompain, agent littéraire est l'auteur de plusieurs ouvrages dont une histoire de la condition des auteurs de l'antiquité à nos jours (éditions Fayard et Champion).

Sa sœur, Mariette Grelier, née Boncompain, professeur d'espagnol elle est l'auteure de plusieurs ouvrages d'espagnol, ou de portugais comme la Grammaire espagnole contemporaine ou encore l'essentiel de la grammaire ou encore la mini-grammaire.

Après des études classiques au collège Saint Joseph d'Avignon où son premier acte d'artiste est de peindre à fresque le local des scouts, il s'installe à Paris, suit les cours de l'Académie Charpentier et entre major de sa promotion à l'école nationale des arts décoratifs (1958 - promotion de Jean-Paul Goude et Jérome Savary).

Il rejoint l'atelier de Raymond Legueult à l'école nationale des Beaux-Arts. Il est pensionnaire invité de la Fondation de Lourmarin Laurent-Vibert (1963).

Il reçoit le prix de Collioure décerné à une toile du salon d'Automne. Il réalise les décors et costumes du Songe d'une nuit d'été de Shakespeare et d'un spectacle Tchekov pour la compagnie Alain Ollivier.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le critique d'art Georges Besson des Lettres françaises, ami de Bonnard et Matisse le remarque au salon de la jeune peinture du Musée d'Art Moderne et lui ouvre les portes de la galerie Guiot qui présente ses premières expositions.

En 1970, il est lauréat du prix de la critique et sélectionné pour le prix Charles Pacquement des amis du Musée d'Art Moderne. En 1977, il est envoyé en mission culturelle en Inde par le Ministère des Affaires Étrangères en compagnie de Michel Tournier et Robert Sabatier. De ce séjour il rapporte les batiks qui figureront dans ses natures-mortes.

Épris de littérature et de poésie, il fréquente les écrivains Ernst Jünger, Michel Déon, Roger Caillois, Daniel Boulanger, Pierre Guyotat, Francis Ponge, René Char et le cinéaste Robert Bresson. Il expose régulièrement en France et à l'étranger : Japon, Chine, États-Unis.

En 1989, il épouse Colette Malet qui deviendra son modèle titre. En 1990, il expose pendant cinq mois au château de Chenonceau.

En 2000, il réalise une peinture murale à la Fondation Johnson and Johnson, Ground's for Sculpture à Hamilton, New Jersey.

En 2002, le Musée des beaux-arts de Shanghai lui consacre une rétrospective. Il pratique indifféremment la peinture à l'huile et le pastel, illustre des ouvrages de bibliophilie, réalise un œuvre gravé d'environ trois cents lithographies, une trentaine de tapisseries tissées par l'Atelier 3 et une œuvre de céramiste à l'Atelier Sassi-Milici à Vallauris.

Il est citoyen d'honneur de la ville de Kobe (Japon), membre de l'Académie de l'Art de Vivre créée par Pierre Benoit, Paul Morand et Jean Cocteau, et membre de l'Académie Drômoise.

En 2014, il met en œuvre le Catalogue raisonné des pastels et peintures à l'huile sous la direction de Dominique Vergnon, historien d'art .

Expositions[modifier | modifier le code]

Principales expositions[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Galerie Marshall, Chicago
  • 1965 : Galerie Guiot, Paris
  • 1967 : Galerie Madden, Londres
  • 1967 : Galerie Marcos Castillo, Caracas (Venezuela)
  • 1973 : Galerie de Paris
  • 1976 : Galerie David Findlay, New York
  • 1978 : Galerie David Findlay, New York
  • 1977 : Musée de Valence, France
  • 1979 : Galerie Artfrance, Paris
  • 1980 : Exposition au siège de la British Petroleum, Anvers
  • 1981 : Galerie Artfrance, Paris
  • 1982 : Galerie Bellefontaine, Lausanne
  • 1985 : Galerie Artfrance, Paris
  • 1986 : Galerie Bellefontaine, Lausanne
  • 1988 : Art Center, Tokyo
  • 1988 : Galerie Artfrance, Paris
  • 1989 : Rétrospective Château de Chenonceau
  • 1992 : Galerie Wattis, Hong Kong
  • 1993 : Galerie Artfrance, Paris
  • 1995 : Musée de Valence, France
  • 1996 : Fondation Kajikawa, Kyoto
  • 1996 : Exposition itinérante Kyoto Tokyo Sendai Kobe Ashiya Takamatsu
  • 1997 : Singer Foundation Laren, Pays-Bas
  • 1997 : Bruton St. Gallery, Londres
  • 1998 : Musée des beaux arts Palais Carnolès, Menton
  • 1998 : Galerie Artfrance, Paris
  • 1999 : Bruton St. Gallery, Londres
  • 1999 : Hammer Gallery, New York
  • 2000 : Réalisation d'une grande peinture murale à la Fondation Johnson and Johnson à Hamilton, New Jersey
  • 2001 : Singer Foundation Laren, Pays-Bas
  • 2001 : Galerie Gion Sanjyo, Kyoto (Japon)
  • 2001 : Expositions dans les îles de Fukuoka et Shikoku
  • 2001 : Elliott Yeary Gallery, Aspen (États-Unis)
  • 2002 : Hammer Gallery, New York
  • 2002 : Exposition itinérante à Yokoama Kobe Nagoya
  • 2002 : Exposition Musée Navio, Osaka
  • 2002 : Rétrospective au Shanghai Art Museum
  • 2005 : Galerie Artfrance, Paris
  • 2005 : Galerie Kwai, Hong Kong
  • 2005 : Musée de Valence, France
  • 2006 : Hammer Gallery, New York
  • 2006 : Galerie Mark Peet Visser, Bois-le-Duc, Pays-Bas
  • 2007 : Galerie Mark Peet Visser, Bois-le-Duc, Pays-Bas
  • 2008 : Hammer Gallery, New York
  • 2008 : Château de Vascœuil
  • 2008 : Musée d'Angers (tapisseries)
  • 2008 : Musée de Saragosse, Espagne (céramiques)
  • 2009 : Hammer Gallery, New York
  • 2009 : Galerie Mark Peet Visser, Bois-le-Duc, Pays-Bas
  • 2009 : Musée Ludwig, Sarrelouis, Allemagne
  • 2009 : Galeries Franklin Bowles, New-York et San Francisco
  • 2009 : Odon Wagner Gallery, Toronto
  • 2011 : Galeries Franklin Bowles, New-York et San Francisco
  • 2012 : Odon Wagner Gallery, Toronto
  • 2013 : Galeries Franklin Bowles, New-York et San Francisco
  • 2013 : Musée d'art contemporain Saint Martin, Montélimar[2]
  • 2013 : L’œuf dans tous ses états, Ambassade de Pologne,  Paris
  • 2013 : Un été au cœur de l'hiver, Hôtel de Montmorency, Paris
  • 2014 : Galerie Mark Peet Visser, Bois-le-Duc, Pays-Bas
  • 2014 : Galeries Franklin Bowles, New-York et San Francisco
  • 2015 : Château la Nerthe, Châteauneuf-du-Pape, France
  • 2015 : Exposition Collection d’artiste, Musée de Valence
  • 2015 : Galerie Franklin Bowles, New York
  • 2015 : Galerie Franklin Bowles, San Francisco
  • 2016 : Galerie Franklin Bowles, New York
  • 2016 : Galerie Franklin Bowles, San Francisco
  • 2017 : Galerie d’Etraz, Lausanne, Suisse
  • 2017 : Galerie Franklin Bowles, Exposition sur le thème du Cantique des Cantiques, New York
  • 2017 : Centre d’art Yvon Morin, Dessins Pöet, Laval, France
  • 2018 : de Renoir à Picasso - Regard sur une donation, Musée d'art contemporain Saint-Martin, Château des Adhémar, Montélimar, France
  • 2018 : Exposition consacrée au thème du "Cantique des cantiques" : Galerie Franklin Bowles, New York
  • 2019 : Exposition à la galerie Emiliani, Dieulefit, Drôme, France
  • 2019 : Exposition galerie Franklin Bowles, New York, USA
  • 2020 : Exposition galerie Mark Peet Visser, Bois-le-Duc, Pays-Bas
  • 2021 : Exposition Shanghai, Chine
  • 2021 : Exposition galerie Franklin Bowles, New York, USA

Distinctions[modifier | modifier le code]

Collections et musées[modifier | modifier le code]

  • Achat du musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
  • Centre Pompidou
  • Bibliothèque Nationale
  • Musée de Valence
  • Musée d'art contemporain Saint-Martin, Montélimar
  • Musée Magnelli de Vallauris
  • Collection Laure et Jean Louis Ménier, Château de Chenonceau
  • Collection Papillard, Château de Vascœuil
  • Collection Mellon, New York USA
  • Collection Seward Johnson, New Jersey
  • Collection Dumesnil, Dallas
  • Collection Sam Villy, Dallas
  • Collection Kelly Elliott, Aspen USA
  • Collection Michael Hammer, USA
  • Collection Boston
  • Musée Navio, Japon
  • Fondation Kajikawa, Kyoto Japon
  • Fondation Saïto, Kyoto  Japon
  • Collection Jonathan Wattis, Hong Kong
  • Collection  Monsieur Li, Hong Kong
  • Collection Kwaï, Hong Kong
  • Collection Princesse Rania de Jordanie
  • Collection Daulte, Lausanne  Suisse
  • Collection Mekahli/Voglino, Cannes France

Donation Pierre Boncompain[modifier | modifier le code]

En 2018 Pierre Boncompain fait donation à Montélimar-agglomération d'une centaine d'œuvres issues de son travail et de sa collection personnelle de dessins et de gravures. Cette donation fait l'objet d'une exposition de Renoir à Picasso, du au au Musée d'art contemporain Saint-Martin et au Château des Adhémar, à Montélimar[3].

En remerciement la Ville de Montélimar nomme esplanade Pierre Boncompain le parvis de la Maison des Services Publics abritant, entre autres, le Musée d'art contemporain Saint-Martin[4].

Illustrations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Catalogue, Galerie de Paris
  • 1977 : Catalogues, Musée de Valence
  • 1979 : 100 dessins de Boncompain, Préface de Michel Déon - Editions Artfrance
  • 1982 : Catalogue Galerie Bellefontaine, Lausanne (Suisse)
  • 1986 : Boncompain – monographie, texte de Georges Borgeaud - Éditions Bellefontaine La bibliothèque des Arts
  • 1989 : Boncompain Couleurs de France, catalogue Galerie Kajikawa, Tokyo (Japon)
  • 1990 : Spiral Ryoko - Museum Catalogue, Tokyo (Japon)
  • 1992 : Catalogue Fondation Kajikawa, Kyoto (Japon)
  • 1993 : Catalogue, Château de Chenonceau
  • 1993 : Boncompain - vision à Paris - Editions Kyoto - Shoin (Japon)
  • 1994 : Catalogue, Galerie Artfrance, Paris
  • 1995 : Catalogues, Musée de Valence
  • 1996 : Catalogues, préfaces Richard Lynch, Hammer Galeries, New York
  • 1997 : Catalogues, préfaces Simon Corbin, Bruton St Gallery, Londres
  • 1997 : Boncompain les lieux d'origine, texte de Georges Borgeaud - Fragments éditions
  • 1998 : Catalogue, Musée des Beaux-Arts Palais Carnoles, Menton
  • 1998 : Catalogue raisonné des lithographies 1965 1977 - Editions Kajikawa (Japon)
  • 1999 : Catalogues, préfaces Richard Lynch, Hammer Galleries, New York
  • 1999 : Catalogues, préfaces Simon Corbin, Bruton St Gallery, Londres
  • 1999 : Boncompain et le Cantique des Cantiques - Fragments éditions
  • 2000 : Catalogue céramiques, Galerie Etienne Sassi, Paris
  • 2002 : Catalogue rétrospective au Shangai Art Museum, préface Fang Zengxian
  • 2002 : Boncompain Céramique, texte Dominique Sassi - Éditions Fragments
  • 2002 : Catalogue Ground's for sculpture, préface J. Seward Johnson, Hamilton (New Jersey)
  • 2002 : Catalogues, préfaces Richard Lynch, Hammer Galleries, New York
  • 2004 : Catalogues, préfaces Richard Lynch, Hammer Galleries, New York
  • 2005 : Boncompain La conquête d'un monde immobile, textes de Michel Déon, Jean Gilibert et Gérard Mourgue - Fragments éditions
  • 2005 : Catalogues, Musée de Valence
  • 2006 : Catalogues, préfaces Richard Lynch, Hammer Galleries, New York
  • 2006 : Boncompain Céramiques, texte de Dominique Sassi - Fragments éditions
  • 2008 : Catalogue, Château de Vascœuil
  • 2009 : Catalogues, préfaces Richard Lynch, Hammer Galleries, New York
  • 2009 : Catalogues, textes de Franklin Bowles, Franklin Bowles Galleries (USA)
  • 2011 : Catalogues, textes de Franklin Bowles, Franklin Bowles Galleries (USA)
  • 2012 : Boncompain Un certain silence, texte Dominique Vergnon - Éditions Michel de Maule
  • 2013 : Catalogues, textes de Franklin Bowles, Franklin Bowles Galleries (USA)
  • 2013 : Catalogue de la rétrospective au musée d'Art Contemporain Saint Martin à Montélimar, texte de Dominique Dumas
  • « Boncompain, Pierre », dans Dictionnaire Bénézit, (lire en ligne)
  • Georges Borgeaud, Pierre Boncompain,, Lausanne, Belle fontaine,
  • 2015 : Boncompain Fabric of dreams - texte de Larissa Baillif (Art historian Museum of Modern Art)
  • 2016 : Boncompain Floating Worlds - texte de Paule Burleigh (Art Historian Whitney Museum)
  • 2019  " The difference and the similar - The paintings of Pierre Boncompain ", texte de Maibritt Borgen, art historian ; New York.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Claude Boncompain », sur academiedromoise.fr (consulté le ).
  2. « Pierre Boncompain ou l'insoutenable légèreté de la beauté. Boncompain est aussi un mystique qui voit à travers le tableau, déclenche des rapports entre les objets peints pour désorienter le regardeur et l'inviter à basculer dans un autre monde ».  François-Xavier in Le Huffington-Post [1]
  3. « Musée d'art contemporain », sur Montelimar Agglomération (consulté le )
  4. « Une esplanade Pierre Boncompain », sur Ville de montélimar (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]