Phil Housley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phillip Francis Housley (né le à Saint Paul dans l'État du Minnesota aux États-Unis) est un joueur de hockey sur glace[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il a joué dans la Ligue nationale de hockey pour les Sabres de Buffalo, les Jets de Winnipeg, les Blues de Saint-Louis, les Flames de Calgary, les Devils du New Jersey, les Capitals de Washington, les Blackhawks de Chicago et pour finir sa carrière avec les Maple Leafs de Toronto.

Il était considéré par plusieurs, comme étant un des meilleurs défenseurs de l'histoire des États-Unis, au même niveau que Brian Leetch et Chris Chelios. Avec ses 338 buts, ses 894 passes et ses 1 232 points en carrière il est en 2008 le second meilleur pointeur derrière Mike Modano, qui l'a devancé le 7 novembre 2007. Ayant une rapidité et un talent naturel à la défense, il a sélectionné par les Sabres de Buffalo au premier tour, en 6e position lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1982. Surtout reconnu comme étant un défenseur-offensif, ce défenseur n'a jamais remporté le trophée James Norris remis au meilleur défenseur de la ligue ni la Coupe Stanley. Il manque de remporter la coupe avec les Capitals en 1998, mais ils perdent en finale en 4 matchs face aux Red Wings de Détroit. Le 21 janvier 2000, il dépasse la marque pour le plus de matchs joués par un américain, dépassant le record de Craig Ludwig avec 1 257 matchs. Mais sept ans plus tard, Chris Chelios dépasse la marque de 1 495 matchs joués par Phil Housley.

Après carrière[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, son nom a été introduit au Temple de la renommée des États-Unis et aussi à celui des Sabres de Buffalo. Il est désormais entraineur des Ponies de Stillwater, à un collège de Stillwater dans le Minnesota[2].

À la suite de la saison 2007-2008, il reçoit le Trophée Lester Patrick en compagnie de Brian Burke, Ted Lindsay et Bob Naegele pour leur implication pour le hockey américain[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4],
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1980-1981 Vulcans de Saint-Paul USHL 16 13 13 26 6 - - - - -
1982-1983 Sabres de Buffalo LNH 77 19 47 66 39 10 3 4 7 2
1983-1984 Sabres de Buffalo LNH 75 31 46 77 33 3 0 0 0 6
1984-1985 Sabres de Buffalo LNH 73 16 53 69 28 5 3 2 5 2
1985-1986 Sabres de Buffalo LNH 79 15 47 62 54 - - - - -
1986-1987 Sabres de Buffalo LNH 78 21 46 67 57 - - - - -
1987-1988 Sabres de Buffalo LNH 74 29 37 66 96 6 2 4 6 6
1988-1989 Sabres de Buffalo LNH 72 26 44 70 47 5 1 3 4 2
1989-1990 Sabres de Buffalo LNH 80 21 60 81 32 6 1 4 5 4
1990-1991 Jets de Winnipeg LNH 78 23 53 76 24 - - - - -
1991-1992 Jets de Winnipeg LNH 74 23 63 86 92 7 1 4 5 0
1992-1993 Jets de Winnipeg LNH 80 18 79 97 52 6 0 7 7 2
1993-1994 Blues de Saint-Louis LNH 26 7 15 22 12 4 2 1 3 4
1994-1995 Flames de Calgary LNH 43 8 35 43 18 7 0 9 9 0
1995-1996 Flames de Calgary LNH 59 16 36 52 22 - - - - -
1995-1996 Devils du New Jersey LNH 22 1 15 16 8 - - - - -
1996-1997 Capitals de Washington LNH 77 11 29 40 24 - - - - -
1997-1998 Capitals de Washington LNH 64 6 25 31 24 18 0 4 4 4
1998-1999 Flames de Calgary LNH 79 11 43 54 52 - - - - -
1999-2000 Flames de Calgary LNH 78 11 44 55 24 - - - - -
2000-2001 Flames de Calgary LNH 69 4 30 34 24 - - - - -
2001-2002 Blackhawks de Chicago LNH 80 15 24 39 34 5 0 1 1 4
2002-2003 Blackhawks de Chicago LNH 57 6 23 29 24 - - - - -
2002-2003 Maple Leafs de Toronto LNH 1 0 0 0 2 3 0 0 0 0
Totaux LNH 1 495 338 894 1 232 822 85 13 43 56 36

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Phil Housley profile », sur Eurohockey.com.
  2. (en) http://mshsl.org.
  3. (en) Sélection 2008 du trophée Patrick sur http://www.nhl.com.
  4. (en) « Phil Housley hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 12 août 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]