Willie O'Ree

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Willie O'Ree, C.M. (né le à Fredericton) est un ancien joueur canadien de hockey sur glace. Il fut le premier joueur professionnel noir à jouer dans la Ligue nationale de hockey[1].

O'Ree est surnommé « le Jackie Robinson du hockey sur glace » puisqu'il a réussi à briser la barrière raciale dans ce sport. Il a d’ailleurs publiquement déclaré avoir rencontré deux fois le joueur de baseball dans sa jeunesse[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Au cours de sa seconde saison en ligue mineure avec Les As de Québecs, O'Ree est appelé en LNH par les Bruins de Boston afin de remplacer un joueur blessé. A l'époque, O'Ree est déjà à 95% borgne de l’œil droit à cause d'une rondelle qui l'a touché deux ans auparavant[3], ce qui aurait normalement du l'empêcher de jouer en ligue nationale. Il a cependant réussi à garder le secret et fait ses débuts avec les Bruins le 18 Janvier 1958 contre les Canadiens de Montréal, devenant ainsi le premier joueur noir de l'histoire de la ligue. Il apparaît dans deux matchs cette année là et revient en 1961 pour 43 matchs, jouant sur la même ligne que Don McKenney, au centre, et Jerry Toppazzini, en ailier droit. Il a marqué 4 buts et 10 assistances dans sa carrière en LNH, le tout en 1961[4].

O'Ree a par la suite expliqué que «les remarques racistes étaient bien pires dans les villes américaines qu'à Toronto ou Montréal» - (les deux seules villes canadiennes avec des équipes de LNH à l'époque) - «Les fans criaient : «Retourne dans le Sud» ou bien : «Pourquoi tu n'es pas en train de ramasser du coton ?», des trucs comme ça. Mais ça ne me dérangeait pas. Je voulais juste être un joueur de hockey professionnel, et s'ils ne pouvaient pas l'accepter, c'était leur problème, pas le mien»[5].

Durant sa carrière en ligue mineure, O'Ree a gagné deux titres dans la Ligue de l'Ouest entre 1961 et 1974, marquant quatre fois au moins trente buts, avec un pic à 38 buts pour les saisons 1964-1965 et 1968-1969. O'Ree a joué 50 matchs pour l'équipe de Ligue Américaine de Hockey, les Nighthawks de New Haven en 1972-1973.

La majeure partie de la carrière de Willie O'Ree s'est déroulée en Ligue de l'Ouest, avec les Blades de Los Angeles et Les Gulls de San Diego. Cette dernière a retiré son maillot, maintenant suspendu au San Diego Sports Arena. Il a continué à jouer jusqu'à l'âge de 43 ans.

Après le passage de Willie O'Ree en LNH, il n'y a pas eu d'autres joueurs de hockey noirs avant Mike Marson, qui a été appelé par les Capitals de Washington en 1974.

Distinctions et impacts pour le hockey sur glace[modifier | modifier le code]

O'Ree a été intégré au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick dès 1984. En 1998, soit 14 ans plus tard, O'Ree travaille à l'Hotel del Coronado à San Diego quand la LNH l'approche afin de lui proposer le poste de directeur du développement jeunesse pour son action pour la diversité (diversity task force)[6]. La «LNH/USA Diversity task force» est un programme caritatif pour les jeunes appartenant à des minorités, qui a pour objectif de les soutenir dans l'apprentissage du hockey sur glace.

Le 19 janvier 2008, l'équipe des Bruins et le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly honorent O'Ree au TD Garden de Boston pour marquer le 50e anniversaire de ses débuts en LNH. Pour l'occasion, le Musée des Sports de Nouvelle-Angleterre, situé au TD Garden, a réalisé une exposition spéciale sur la carrière de Willie O'Ree, comprenant de nombreux objets prêtés de sa collection personnelle[7]. De nombreux amis issus de Fredericton, sa ville d'origine, font le déplacement. Deux jours auparavant, la ville l'avait honoré en baptisant un nouveau complexe sportif à son nom.

Le 27 janvier 2008, la LNH a également honoré O'Ree durant le 56e Match des étoiles qui a lieu à Atlanta, en Géorgie. Le 5 février 2008, ESPN réalise un épisode spécial en son honneur à l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs.

Le 29 octobre 2008, l'Université d'État de San Diego remet à O'Ree une récompense pour son « engagement exceptionnel envers la diversité et la compréhension interculturelle ». La même année, il est également introduit au Temple de la renommée de Breitbard, honorant les plus grands athlètes de San Diego, à la fois sur le terrain et en dehors.

Toujours en 2008, O'Ree a reçu l'Ordre du Canada, la plus haute distinction pour un citoyen canadien. Il est honoré en tant que pionnier du hockey sur glace et mentor dévoué pour la jeunesse canadienne et américaine[8].

Le 28 juin 2011, le Musée des Sports au TD Garden de Boston remet à O'Ree la récompense « Héritage du Hockey» au 10e événement annuel intitulé «The Tradition»[9].

En 2016, alors que la finale de la Coupe Stanley allait démarrer contre les Penguins de Pittsburgh, Joel Ward, ailier droit pour les Sharks de San José déclare à ESPN que O'Ree est une des personnes l'ayant inspiré pour devenir un joueur de hockey professionnel et que son numéro 22 devrait être retiré sur l’ensemble de la ligue par la LNH, tout comme cela a été fait pour Jackie Robinson dans la Ligue majeure de baseball[10].

Le 26 juin 2018, il est annoncé que O'Ree est admis au Temple de la renommée du hockey dans la catégorie des bâtisseurs[11],[12].

Récompenses et Honneurs[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[14]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1955-1956 Canucks de Kitchener AHO 41 30 28 58 0 - - - - -
1956-1957 As de Québec LHQ 68 22 12 34 80 - - - - -
1957-1958 As de Québec LHQ 57 13 19 32 43 - - - - -
1957-1958 Indians de Springfield LAH 6 0 0 0 0 - - - - -
1957-1958 Bruins de Boston LNH 2 0 0 0 0 - - - - -
1958-1959 As de Québec LHQ 56 9 21 30 74 - - - - -
1959-1960 Frontenacs de Kingston EPHL 50 21 25 46 41 - - - - -
1960-1961 Canadiens de Hull-Ottawa EPHL 16 10 9 19 21 - - - - -
1960-1961 Bruins de Boston LNH 43 4 10 14 26 - - - - -
1961-1962 Canadiens de Hull-Ottawa EPHL 12 1 2 3 18 - - - - -
1961-1962 Blades de Los Angeles WHL 54 28 26 54 57 - - - - -
1962-1963 Blades de Los Angeles WHL 64 25 26 51 41 3 2 3 5 2
1963-1964 Blades de Los Angeles WHL 60 17 18 35 45 12 4 8 12 10
1964-1965 Blades de Los Angeles WHL 70 38 21 59 75 - - - - -
1965-1966 Blades de Los Angeles WHL 62 33 33 66 30 - - - - -
1966-1967 Blades de Los Angeles WHL 68 34 26 60 58 - - - - -
1967-1968 Gulls de San Diego WHL 66 21 33 54 54 7 2 2 4 6
1968-1969 Gulls de San Diego WHL 70 38 41 79 63 7 3 3 6 12
1969-1970 Gulls de San Diego WHL 66 24 22 46 50 6 6 3 9 4
1970-1971 Gulls de San Diego WHL 66 18 15 33 47 6 4 1 5 14
1971-1972 Gulls de San Diego WHL 48 16 17 33 42 4 0 1 1 2
1972-1973 Gulls de San Diego WHL 18 6 5 11 18 6 1 4 5 2
1972-1973 Nighthawks de New Haven LAH 50 21 24 45 41 - - - - -
1973-1974 Gulls de San Diego WHL 73 30 28 58 89 4 3 3 6 0
1974-1975 Sharks de San Diego PSHL
1975-1976 Sharks de San Diego PSHL
1976-1977 Sharks de San Diego PSHL
1977-1978 Sharks de San Diego PSHL
1978-1979 Hawks de San Diego PHL 53 21 25 46 37 - - - - -
Totaux WHL 785 328 311 639 669 55 25 28 53 52
Totaux LHQ 181 44 52 96 197 - - - - -
Totaux EPHL 78 32 36 68 80 - - - - -
Totaux LAH 56 21 24 45 41 - - - - -
Totaux LNH 45 4 10 14 26 - - - - -

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dan Rosen, « NHL pioneer O'Ree honored by Bruins », sur nhl.com, (consulté le 20 septembre 2014).
  2. (en) « O'Ree A Vital Part of Hockey History », sur nhl.com, (consulté le 30 janvier 2018)
  3. (en) « Willie O'Ree: The first black NHL player », sur Sun Media, (consulté le 30 janvier 2008)
  4. « Willie O'Ree hockey statistics and profile at hockeydb.com », sur Hockeydb.com (consulté le 29 janvier 2018)
  5. « O'Ree a hockey pioneer », sur nhl.com (consulté le 29 janvier 2018)
  6. (en) Sports Illustrated, #2 Time Inc., , p. 78, vol 109,
  7. (en) « New England sports museum unveils O'Ree exhibit », sur ESPN, associated press (january 19, 2008)
  8. (en) « Willie O'Ree named to the Order of Canada », sur cbc.ca, (consulté le 2 février 2018)
  9. (en) « Willie O’Ree scores in NHL’s effort to diversify hockey », sur The Boston Globe.com, (consulté le 2 février 2018)
  10. (en) « Joel Ward thinks the NHL should honor Willie O’Ree by retiring his number », sur colorofhockey.com, (consulté le 2 février 2018)
  11. « Bettman brodeur st louis et oree admis au temple de la renommee », sur latribune.ca, (consulté le 27 juin 18)
  12. « Brodeur Martin St Louis Gary Bettman et Willie Oree temple de la renomée », sur quebec.huffingtonpost.ca (consulté le 27 juin 2018)
  13. (en) « Willie O'Ree », sur legendsofhockey.net (consulté le 2 février 2018)
  14. (en) « Willie O'Ree hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.