Ralph Krueger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ralph Krueger
Photographie couleur d’un homme, de face, en tenue sportive, parlant à une autre de dos
Ralph Krueger lors de son temps comme entraîneur en chef des Oilers d'Edmonton.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance ,
Winnipeg (Canada)
Entraîneur chef
Équipe LNH Sabres de Buffalo
A entraîné ÖEL
VEU Feldkirch
Alpenliga
VEU Feldkirch
International
Suisse
LNH
Oilers d'Edmonton
Activité Depuis 1992
Joueur retraité
Position Ailier droit
ou Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour Bundesliga
Düsseldorfer EG
Schwenninger ERC
SC Riessersee
ECD Iserlohn
Sportbund Rosenheim
2. Bundesliga
EV Duisbourg
Bundesliga
Sportbund Rosenheim
Carrière pro. 1979-1991

Ralph Krueger (né le à Winnipeg, dans la province du Manitoba au Canada) est un entraîneur germano-canado-suisse de hockey sur glace. Il est le père de l'international allemand Justin Krueger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Krueger a commencé sa carrière d'entraîneur comme adjoint avec EV Duisburg de la deuxième ligue allemande. Il a ensuite, entre 1992 et 1998, dirigé VEU Feldkirch durant cinq championnats consécutifs. Le point culminant de son passage à Feldkirch est sans aucun doute le fait de devenir champions, en 1998, de la Ligue européenne de hockey sur glace. Après ces succès, il a repris le poste d'entraîneur-chef de l'équipe de Suisse de hockey sur glace à temps plein. Ceci après avoir partagé son temps entre Feldkirch et la Suisse durant l'année 1998. Chef-entraîneur de l'équipe de Suisse depuis 1998, son mandat a pris fin au terme du tournoi olympique de 2010 à Vancouver, après avoir dirigé l'équipe nationale suisse durant 298 matches. Il devient ensuite l'entraîneur-assistant des Oilers d'Edmonton, club évoluant en LNH. Il est, lors de la saison 2012-2013, l’entraîneurs principal des Oilers, mais il est viré après une saison, après avoir mené son équipe au douzième rang de l’association de l’Ouest[1].

Après 20 ans passés en Suisse, il en acquiert la nationalité en 2019[2]. Quelques semaines plus tard, il est nommé à la tête des Sabres de Buffalo, après cinq ans à la présidence du club de football de Southampton, en Premier League anglaise[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur par saison[4],[5],[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1978-1979 Bruins de New Westminster LHOu 3 2 0 2 10 - - - - -
Wranglers de Calgary LHOu 76 35 60 95 83 14 7 5 12 4
1979-1980 Düsseldorfer EG Bundesliga 42 17 16 33 34 - - - - -
1980-1981 Düsseldorfer EG Bundesliga 36 42 39 81 35 11 10 12 22 6
1981-1982 Düsseldorfer EG Bundesliga 38 26 40 66 57 2 1 1 2 0
1982-1983 Schwenninger ERC Bundesliga 36 20 20 40 50 - - - - -
1983-1984 Schwenninger ERC Bundesliga 36 18 19 37 18 - - - - -
1984-1985 SC Riessersee Bundesliga 35 16 13 29 28 18 25 14 39 24[Note 1]
1984-1985 ECD Iserlohn Bundesliga 45 36 29 65 44 - - - - -
1986-1987 Düsseldorfer EG Bundesliga 44 26 24 50 50 - - - - -
1987-1988 Düsseldorfer EG Bundesliga 43 14 22 36 32 - - - - -
1988-1989 EV Duisbourg 2. Bundesliga 43 14 22 36 32 - - - - -
1989-1990 Sportbund Rosenheim Bundesliga 11 0 0 0 0 - - - - -
1990-1991 Sportbund Rosenheim Bundesliga 37 1 4 5 8 - - - - -
Totaux Bundesliga 403 216 226 442 356 31 36 27 63 30

Statistiques de joueur par compétition[4],[6]
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1981 Drapeau : Allemagne RFA Championnat du monde 8 0 1 1 4 7e place
1986 Drapeau : Allemagne RFA Championnat du monde 8 0 1 1 0 7e place
Statistiques d'entraîneur par saison[7],[6]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D  N  Séries éliminatoires
1992-1993 VEU Feldkirch ÖEL 20 2 15 3 Non qualifié
1992-1993 VEU Feldkirch Alpenliga 30 16 10 4 Non qualifié
1993-1994 VEU Feldkirch ÖEL 18 7 8 3 Champion
1993-1994 VEU Feldkirch Alpenliga 28 17 8 3 Non qualifié
1994-1995 VEU Feldkirch ÖEL 41 28 12 1 Champion
1995-1996 VEU Feldkirch ÖEL 37 31 3 3 Champion
1995-1996 VEU Feldkirch Alpenliga 10 8 2 0 Champion
1996-1997 VEU Feldkirch ÖEL 11 8 3 0 Champion
1996-1997 VEU Feldkirch Alpenliga 45 36 6 3 Champion
1997-1998 VEU Feldkirch ÖEL 28 18 7 3 Champion
1997-1998 VEU Feldkirch Alpenliga 21 14 3 4 Champion
1997-1998 VEU Feldkirch EHL 10 8 1 1 Champion
2012-2013 Oilers d'Edmonton LNH 48 19 22 - Non qualifié
Statistiques d'entraîneur par compétition[7],[6]
Année Équipe Compétition PJ  V   D  N  Résultat
1998 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 8 2 5 1 4e place
1999 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 6 2 4 0 8e place
2000 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 7 2 3 2 5e place
2001 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 6 2 4 0 9e place
2002 Drapeau : Suisse Suisse Jeux olympiques 5 2 1 1 11e place
2002 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 6 2 4 0 10e place
2003 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 7 3 4 0 8e place
2004 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 7 2 3 2 8e place
2005 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 7 3 3 1 8e place
2006 Drapeau : Suisse Suisse Jeux olympiques 6 2 2 2 6e place
2006 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 6 2 2 2 9e place
2007 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 7 3 4 - 8e place
2008 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 7 4 3 - 7e place
2009 Drapeau : Suisse Suisse Championnat du monde 6 2 4 - 9e place
2010 Drapeau : Suisse Suisse Jeux olympiques 5 2 3 - 8e place

Football[modifier | modifier le code]

Le 12 mars 2014, il devient le président du Southampton Football Club.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les statistiques de ces séries éliminatoires concernent la lutte contre la relégation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Canadian Press, « Ralph Krueger perd son poste d'entraîneur-chef des Oilers après une seule saison », sur nhl.com, (consulté le 9 juin 2013)
  2. QPT, « Ralph Krueger est suisse! », sur lematin.ch, (consulté le 15 mai 2019).
  3. EMF, « Ralph Krueger entraîneur en chef des Buffalo Sabres », sur lematin.ch, (consulté le 15 mai 2019).
  4. a et b (en) « Ralph Krueger », sur Eliteprospects.com (consulté le 17 avril 2013)
  5. (en) « Ralph Krueger hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  6. a b c et d (en) « Ralph Krueger profile », sur Eurohockey.com (consulté le 17 avril 2013).
  7. a et b (en) « Ralph Krueger », sur Eliteprospects.com (consulté le 17 avril 2013)