50e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50e Match des étoiles de la LNH

Description de l'image  NHL-ASG 2000.gif.
Équipes 1 2 3 Total
Amérique du Nord 2 2 0 6
Reste du monde 3 2 4 9
Date
Lieu Centre Air Canada
Ville Toronto
Meilleur joueur Pavel Bure (Floride)
Affluence 19 300

Le 50e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey fut tenu le dans le domicile des Maple Leafs de Toronto, le Centre Air Canada. L'équipe représentant le reste du monde l'emporta par la marque de 9 à 4 aux dépens de l'Amérique du Nord. L'étoile de la rencontre fut Pavel Bure qui y amassa trois buts en plus de récolter une mention d'assistance.

Effectif[modifier | modifier le code]

Reste du monde[modifier | modifier le code]

Gardiens de buts 
Défenseurs :
Attaquants :

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

  • Entraîneur-chef : Pat Quinn; Maple Leafs de Toronto.
Gardiens de buts 
Défenseurs :
Attaquants :

Feuille de match[modifier | modifier le code]

No  Score Équipe Buteur (Passeur(s)) Temps
Première période
1 1-0 Monde Demitra (Yushkevich - Elias) 3:12
2 2-0 Monde Jágr (Ručinský) 10:50
3 2-1 Amérique Sakic (Whitney - Recchi) 13:56
4 3-1 Monde Iouchkevitch (Kozlov - P. Boure) 14:35
5 3-2 Amérique Roenick (Modano) 19:30
Deuxième période
6 4-2 Monde P. Boure (V. Boure) 0:33
7 5-2 Monde P. Boure (V. Boure - Kozlov) 8:38
8 5-3 Amérique Amonte (Modano - Bourque) 12:14
9 5-4 Amérique Whitney (Desjardins - Messier) 17:08
Troisième période
10 6-4 Monde Demitra (Hejduk - Patrik Eliáš) 8:52
11 7-4 Monde P. Boure (Lidström - Kozlov) 9:31
12 8-4 Monde Šatan (Czerkawski - Bonk) 10:51
13 9-4 Monde Bonk (Jágr - Ručinský) 19:28

Gardiens :

  • Reste du monde : Turek (1re période), Salo (2e période), Kölzig (3e période).
  • Amérique du Nord : Joseph (1re période), Brodeur (2e période), Richter (3e période).

Tir au buts :

  • Monde (48) 20 - 13 - 15
  • Amérique (32) 13 - 11 - 08

Arbitres : Kerry Fraser, Don Koharski

Juges de ligne : Gérard Gauthier, Ray Scapinello

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]