Peter Brown (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un historien
Cet article est une ébauche concernant un historien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peter Brown.
Peter Brown

Peter Robert Lamont Brown, né en 1935 à Dublin (Irlande), est un historien spécialiste de l'Antiquité tardive, période de transition entre l'Antiquité et le Moyen Âge :

Il passe son enfance en Irlande, puis rejoint Oxford pour compléter ses études universitaires. Il reste à Oxford comme professeur d'histoire jusqu'en 1975, enseigne ensuite à Londres (1975-1978) et aux États-Unis (Berkeley, puis Princeton).

En 2011, il reçoit le Prix Balzan.

Ouvrages de Peter Brown[modifier | modifier le code]

  • Le prix du Salut, Belin, Paris, 2016
  • Le monde de l’Antiquité tardive, de Marc Aurèle à Mahomet (2011), Bruxelles, Éditions de l'Université de Bruxelles (traduction de Christine Monnatte).
  • La vie de saint Augustin (1967, 2000), Le Seuil, 2001 (traduction de Jeanne Marrou).
  • Genèse de l'Antiquité tardive, Gallimard, 1983.
  • Le culte des saints. Son essor et sa fonction dans la chrétienté latine, Le Cerf, 1984.
  • La société et le sacré dans l'Antiquité, Le Seuil, 1985.
  • La toge et la mitre. Le monde de l'Antiquité tardive, Thames & Hudson, 1995.
  • Le renoncement de la chair. Virginité, célibat et continence dans le christianisme primitif, Gallimard, 1995.
  • L'essor du christianisme occidental (200-1000), Paris, Le Seuil, 1997
  • L'autorité et le sacré, Noesis, 1998.
  • Pouvoir et persuasion dans l'Antiquité tardive. Vers un empire chrétien, Le Seuil, 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]