Arnaldo Momigliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un historien image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un historien italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Arnaldo Momigliano
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Arnaldo Dante Aronne Momigliano (né le à Caraglio, dans la province de Coni, au Piémont et mort le à Londres) est un historien italien, spécialiste de la Grèce antique, de l'Époque hellénistique, du judaïsme antique et des problèmes relatifs à l'historiographie ancienne et moderne. Il est connu en France pour ses Problèmes d'historiographie ancienne et moderne et pour son ouvrage Sagesses barbares, qui s'attache à montrer les relations des Grecs et des Romains aux cultures barbares, et en particulier les limites de l'hellénisation.

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Né dans une famille juive rurale du Piémont italien[1], près de Turin, Momigliano entreprend des études d'histoire et devient professeur d'histoire romaine à l'Université de Turin en 1936. Il doit quitter l'Italie en 1938, à la suite de la promulgation des lois raciales édictées par le régime de Mussolini et occupe un poste à Oxford, avant de s'installer à University College à Londres, de 1951 à 1975. Il est invité à plusieurs reprises à l'université de Chicago, où il rencontre Leo Strauss.

Il a été fait chevalier honoraire de l'Empire britannique en 1974 et élu associé étranger de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1978.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Filippo il Macedone. Saggio sulla storia greca del IV secolo, Florence, 1934. Traduction française : Philippe de Macédoine. Essai sur l'histoire grecque au IVe siècle, éditions de l'Éclat, Nîmes, 1991
  • Studies in Historiography (1966)
  • The Development of Greek Biography : Four Lectures (1971)
  • Alien Wisdom : The Limits of Hellenization (1976). Publié en français aux éditions Maspéro sous le titre de Sagesses barbares, les limites de l’hellénisation, trad. Marie-Claude Roussel, 1979[2].
  • Essays in Ancient and Modern Historiography (1977). Traduction française : Problèmes d'historiographie ancienne et moderne, Gallimard, Paris, 1983
  • How to Reconcile Greeks and Trojans (1983)
  • On Pagans, Jews and Christians (1987)
  • Pagine ebraiche, Turin, 1987. Traduction française : Contributions à l'histoire du judaïsme, Éditions de l'Éclat, Nîmes, 2002
  • The Classical Foundations of Modern Historiography (1991). Traduction française : Les fondations du savoir historique, Les belles lettres, Paris, 1991
  • Studies on Modern Scholarship, édité par G.W. Bowersock and T.J. Cornell, 1994
  • Quarto contributo alla storia degli studi classici e del mondo antico, éditions Storia e Litteratura, Rome 1969.En ligne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bowersock G.W., The Later Momigliano, dans From Gibbon to Auden, Oxford, 2009, p. 175-185.
  • Brown P., Arnaldo Dante Momigliano 1908-1987, dans Proceedings of the British Academy, 74, 1988, p. 405-442.
  • Christ K., Arnaldo Momigliano (1908-1987), dans Neue Profile der alten Geschichte, Darmstadt, 1990, p. 248-294.
  • Cracco Ruggini L. (éd.), Omaggio ad Arnaldo Momigliano. Storia e storiografia sul mondo antico. Convegno di studio (Cuneo-Caraglio, 22-23 ottobre 1988), Côme, 1989 (Biblioteca di Athenæum, 11).
  • Di Donato R., Materiali per una biografia intellettuale di Arnaldo Momigliano, I. Libertà e pace nel mondo antico ; II. Tra Napoli e Bristol, dans Athenæum, 83, 1995, p. 213-244; 86, 1998, p. 231-244.
  • Grafton, A., Arnaldo Momigliano e la storia degli studi classici, dans Rivista storica italiana, 107, 1955, p. 91-109.
  • Granata G., L'archivio Arnaldo Momigliano. Inventario analitico, Rome, 2006.Cf. BMCR
  • Patlagean E., Les Contributi d'Arnaldo Momigliano : portrait d'un historien dans ses paysages, dans Annales ESC, 37, 1982, p. 1004-1013.
  • Steinberg M.P. (éd.), The Presence of the Historian : Essays in Memory of Arnaldo Momigliano, History and Theory. Beiheft 30, 1991.
  • Rivista storica italiana, 100, 198 : Arnaldo Momigliano e la sua opera : articles de C. Ampolo, S. Berti, K. Christ...
  • Storia della storiografia, 16, 1989 : articles de E. Gabba, M.A. Levi, L.Sichirollo...[réf. incomplète]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans Pagine ebraiche, il indique que sa famille paternelle est sans doute originaire de Montmélian, en Savoie française. Cf. Le volume traduit de l'italien en français sous le titre "Contributions à l'Histoire du Judaïsme". Éditions de l'Éclat, 2002.
  2. Compte-rendu de François Hartog dans les Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, 1980, volume 35, no 5, p. 932-934 sur le portail Persée

Liens externes[modifier | modifier le code]