Annales. Histoire, Sciences sociales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Annales. Histoire, Sciences sociales est une revue d'histoire fondée en 1929 par Marc Bloch et Lucien Febvre, deux historiens alors en poste à l'Université de Strasbourg, sous le nom d’Annales d’histoire économique et sociale. Elle est aujourd’hui éditée par l’École des hautes études en sciences sociales.

Elle est à l’origine de l’École des Annales, l’une des principales écoles historiques françaises du XXe siècle.

Évolution du titre[modifier | modifier le code]

La revue a changé plusieurs fois de titre[1] :

  • 19291938 : Annales d’histoire économique et sociale
  • 19391941 : Annales d’histoire sociale
  • 19421944 : Mélanges d’histoire sociale
  • 1945 : Annales d’histoire sociale
  • 19461993 : Annales. Économies, Sociétés, Civilisations (ou Annales ESC)
  • depuis 1994 : Annales. Histoire, Sciences sociales (ou Annales HSS)

La revue hier[modifier | modifier le code]

La revue aujourd’hui[modifier | modifier le code]

  • Secrétariat de la revue
    • Aurianne Cox
    • Séverine Guiton
    • Chloe Morgan

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Burguière, « Les Annales, 1929-1979 », Annales. Économies, sociétés, civilisations, Paris, Armand Colin, no  6 (34e année), novembre-, p.  1344-1346 (lire en ligne).
  • André Burguière, « Histoire d'une histoire : la naissance des Annales », Annales. Économies, sociétés, civilisations, Paris, Armand Colin, no  6 (34e année), novembre-, p.  1347-1359 (lire en ligne).
  • André Burguière, L'École des Annales : une histoire intellectuelle, Paris, Odile Jacob, 2006
  • Peter Burke, The French Historical Revolution. The Annales School 1929-89, Polity Press, Key Contemporary Thinkers, Stanford University Press, March 1991.
  • Charles-Olivier Carbonell et Georges Livet (éds.), Au berceau des Annales : le milieu strasbourgeois. L'histoire en France au début du XXe siècle, Actes du Colloque de Strasbourg, (11-), Toulouse, Presses de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 1983.
  • François Dosse, L'Histoire en miettes. Des "Annales" à la "nouvelle histoire", Paris, La Découverte, 1987
  • George Huppert, « Lucien Febvre and Marc Bloch: The Creation of the Annales », The French Review 55#4 (1982), pp. 510–513 (lire en ligne)
  • Bryce Lyon and Mary Lyon (eds.), The Birth of Annales History : The Letters of Lucien Febvre and Marc Bloch to Henri Pirenne (1921-1935), Bruxelles, Commission Royale d'Histoire, 1991
  • Bertrand Müller, « "Problèmes contemporains" et "hommes d'action" à l'origine des Annales. Une correspondance entre Lucien Febvre et Albert Thomas (1928-1930) », Vingtième Siècle, revue d'histoire, no 35, juillet-. p. 78-91 (lire en ligne)
  • Bertrand Müller, « Introduction », in Marc Bloch et Lucien Febvre, Correspondance, tome 1, La naissance des Annales 1928-1933, Paris, Fayard, 1994
  • Lutz Raphaël, « Une espèce de petite révolution culturelle – Marc Bloch et les Annales d'histoire économie et sociale et l'actualité », Marc Bloch, l'historien et la cité, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 1997, p. 89-94.
  • Bertrand Müller, « "Une espèce de petite révolution intellectuelle" : la correspondance Bloch-Febvre », Espaces Temps, 59-61, 1995, p. 123-129 (lire en ligne)
  • Le campagne du Ruvo in età romana. Archeologia dello spazio rurale e del popolamento.., Jean-Pierre Vallat, Annales. Histoire, Sciences Sociales. 50ᵉ année, N. 5, 1995. pp. 1095-1097.
  • Carole Reynaud Paligot, « Les Annales de Lucien Febvre à Fernand Braudel : entre épopée coloniale et opposition Orient/Occident », French Historical Studies, vol. 32, no 1,‎ , p. 121-144 (DOI 10.1215/00161071-2008-015).
  • Peter Schöttler, Lucie Varga: les autorités invisibles. Une historienne autrichienne aux Annales dans les années trente, Paris, Le Cerf, 1991, 252 p.
  • Peter Schöttler, « Marc Bloch et Lucien Febvre face à l'Allemagne nazie », Genèses, 21, 1995, p. 75-95. (lire en ligne)
  • Traian Stoianovich (en), French historical method. The Annales paradigm, Ithaca-New York, Cornell University Press, 1976

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chronologie de la revue, annales.ehess.fr