Parc national du Djurdjura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national du Djurdjura
Tikjda 015.jpg

Aux environs de Tikjda

Type
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
185 km2
Création
Statut patrimonial
Site web
Localisation sur la carte d’Algérie
voir sur la carte d’Algérie
Green pog.svg

Le parc national du Djurdjura (en arabe : الحديقة الوطنية جرجرة) se situe au Nord de l'Algérie dans la wilaya de Bouira , dans une région très accidentée avec de vastes forêts, des gorges et des gouffres, abritant une faune très riche.

Le parc est également une réserve de biosphère reconnue par l'UNESCO depuis 1997[1].

Vie sauvage[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Les arbres les plus représentés sont: le Cèdre de l'Atlas, le Chêne vert, le Chêne liège, le houx, l'Érable à feuilles obtus, l'Érable de Montpellier, l'Érable champêtre, le Prunus avium, le Chêne zéen, le Pin noir, le Pin d'Alep, l’if.

Faune[modifier | modifier le code]

Le parc abrite les espèces de mammifères suivantes: le Magot, l'Hyène rayée, la Mangouste, le Chacal doré de qulque que léopard, le Serval, la Genette, le Porc épic et la Belette.

Le parc abrite les espèces d'oiseaux suivantes: l'Aigle royal, le Vautour fauve, le Gypaète barbu, le Percnoptère d'Égypte, l'Aigle de bonelli, le Faucon crécerelle, la Buse féroce, la Chouette hulotte, le Hibou grand duc, la Grive musicienne, le Rossignol philomèle, le Bec-croisé des sapins, la Grive draine, le Pic vert , l'Huppe fasciée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Djurdjura biosphere reserve », sur UNESCO (consulté le 19 février 2015)