Parc national de Djebel Aissa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Djebel Aissa
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 72354
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Naâma
Coordonnées 32° 52′ 23″ nord, 0° 29′ 10″ ouest
Superficie 244 km2
Création 2003
Administration Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Parc national de Djebel Aissa

Le parc national de Djebel Aissa est un parc national de l’Atlas saharien située à l'ouest de l'Algérie, dans la wilaya de Naâma . Il a été créé en 2003 et s’étend sur 24 400 hectares.

Le Parc National de Djebel Aissa représente un majestueux sanctuaire. En effet, les monts des Ksours, particulièrement Tiout, renferment une cinquantaine de stations de gravures rupestres considérées comme les premières découvertes au monde.

Vie sauvage[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Sur le plan floristique, le Djebel Aissa présente une végétation de type tellienne dont l’installation remonterait au début du quaternaire et qui renferme une liste d’espèces endémiques menacées de disparition. La plus grande partie de cette région est occupée par des formations steppiques graminéennes, chaméphytiques ou mixtes. Ces steppes sont représentées par l’alfa, l’armoise blanche ou par des mélanges à alfa, sparte et armoise blanche.

Dans les dépressions s’installent les jujubiers et les pistachiers de l’Atlas. L’Atlas saharien est par contre forestier occupé par les genévriers de phénicie. En altitude apparaît le chêne vert, le genévrier oxycèdre et le pin d’Alep.

Faune[modifier | modifier le code]

Le Parc National de Djebel Aissa abrite des espèces de mammifères essentiellement : le lièvre, le sanglier, le chacal, le renard et une série d’espèces ayant existé en abondance auparavant telles l’outarde, le porc épic, le mouflon à manchettes, la gazelle dorcas, etc... L’avifaune est représentée par près de 25 espèces figurant toutes sur la liste des espèces d’oiseaux à protéger.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]