Otto Strandman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Otto Strandman
Illustration.
Otto Strandman
Fonctions
Chef du gouvernement estonien
Prédécesseur Konstantin Päts
Successeur Jaan Tõnisson
Prédécesseur August Rei
Successeur Konstantin Päts
Biographie
Nom de naissance Otto August Strandman
Date de naissance
Lieu de naissance Vandu
Date de décès (à 65 ans)
Lieu de décès Kadrina
Nationalité estonienne
Parti politique Parti travailliste estonien

Otto Strandman
Chefs du gouvernement estonien

Otto August Strandman, est un diplomate et homme d'État estonien, né le à Vandu et mort le à Kadrina.

Biographie[modifier | modifier le code]

Otto Strandman est le fils de Hans Strandman, un enseignant. Il a fait des études de droit et a été diplômé en 1903. Il a alors commencé une carrière d'avocat à Tallinn. Il a été élu au conseil municipal de Tallinn en 1904 et 1905. Il a protesté contre les abus des propriétaires terriens allemands et le régime militaire russe. Connu pour ses positions favorables à l'indépendance estonienne, il a été contraint à l'exil au moment de la révolution russe de 1905. Il a pu revenir en Russie en 1906 mais avec interdiction de revenir en Estonie pendant trois ans. Il est retourné en Estonie en 1909 où il a exercé son métier d'avocat en défendant les participants estoniens à la révolution de 1905. Il a défendu le droit à une presse libre et à la liberté d'expression. Il a été nommé procureur au tribunal de Tallinn en 1917. En , il a soutenu avec d'autres hommes politiques l'autonomie de l'Estonie. Une assemblée provinciale estonienne (Maapäev (en)) du gouvernorat autonome d'Estonie est mise en place à l'été 1917. Il y est élu sur la liste du parti social radical de Jüri Wilms. Il est président de cette assemblée entre le et le , avec des interruptions dues à la révolution de 1917 et une brève occupation allemande à partir d' jusqu'à une clause additionnelle du traité de Brest-Litovsk et la création par les Germano-Baltes d'un Duché balte uni inféodé à l'Empire allemand. Il est président du Maapäev quand cette assemblée proclame, le , qu'elle est le pouvoir suprême de l’Estonie. Elle proclame l'indépendance de l'Estonie le . Il a été arrêté par les Allemands au cours de l'été 1918. Après le , les Soviétiques entreprennent alors de reprendre le contrôle de l'Estonie entraînant la guerre d'indépendance de l'Estonie. Strandman commence alors une carrière diplomatique en Suède pour obtenir un appui des Suédois. L'indépendance de l'Estonie est reconnue par la République socialiste fédérative soviétique de Russie à la signature du traité de Tartu.

Social-démocrate, qui a été l'équivalent de Président de la République (Riigivanem, litt. « l'Ancien ») de ce pays du au et auparavant Premier ministre du au .

Il a été élu membre du parlement d'Estonie (Riigikogu) et différents gouvernements estoniens jusqu'en 1926.

En 1927, il entame une nouvelle carrière diplomatique comme ambassadeur d'Estonie en Pologne, en Tchécoslovaquie et en Roumanie. Il donne sa démission en 1929 pour revenir à la politique et dirige un gouvernement de coalition jusqu'en .

Il est ambassadeur d'Estonie en France entre 1933 et 1939. Pour des raisons d'âge, il a donné sa démission est est rentré en Estonie. L'Estonie est envahie par l'Union soviétique en 1940 à la suite du Pacte germano-soviétique et du début de la Seconde Guerre mondiale.

Convoqué pour comparaître devant la NKVD, il choisit de se suicider en 1941.

Liens externes[modifier | modifier le code]