Otium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villa Getty, illustration du mode de vie pendant l'otium dans une villa de la Rome antique.

L'otium est un terme latin qui recouvre une variété de formes et de significations dans le champ du temps libre. C'est le temps durant lequel une personne profite du repos pour s'adonner à la méditation, au loisir studieux. C'est aussi le temps de la retraite à l'issue d'une carrière publique ou privée, par opposition à la vie active, à la vie publique. C'est un temps, sporadique ou prolongé, de loisir personnel aux implications intellectuelles, vertueuses ou immorales avec l'idée d'éloignement du quotidien, des affaires (negotium), et d'engagement dans des activités valorisant le développement artistique ou intellectuel (éloquence, écriture, philosophie). L'otium revêt une valeur particulière pour les hommes d'affaires, les diplomates, les philosophes ou les poètes[1],[2].

Sénèque loue les mérites de l'otium et le considère comme la caractéristique de l’homme vraiment libre, mais en ajoutant qu’il est bon de le consacrer à un rôle social ou politique dans la cité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julia Conaway Bondanella, « Petrarch's Rereading of Otium in De vita solitaria », Comparative Literature, American Comparative Literature Association (en), vol. 60, no 1,‎ , p. 14–28 (lire en ligne)
  2. Garrison, p. 282

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :