Orbite d'attente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le domaine de l'astronautique, une orbite d'attente est une orbite généralement utilisée lors du lancement d'un véhicule spatial et sur laquelle il est placé de manière temporaire. Ainsi positionné, le véhicule peut ensuite être relancé dans sa trajectoire finale.

L'orbite d'attente est parfois désignée incorrectement par le terme orbite de parking, qui est issu de la dénomination anglaise parking orbit.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Schéma explicatif de la NASA utilisé lors de la présentation du programme Ranger, utilisant un lanceur Atlas-Agena. Remarquez que l'angle de tir varie en fonction du moment du tir.

L'orbite d'attente permet d'augmenter la fenêtre de lancement d'un véhicule spatial, pouvant faire passer celle-ci de quelques secondes ou minutes à quelques heures[1]. Lors du programme Apollo, qui a utilisé à maintes reprises des orbites d'attente[2],[3], elle permet à l'équipage d'effectuer ses préparations et ses listes de vérifications en étant encore près de la Terre avant de se propulser vers sa trajectoire jusqu'à la Lune[1].

L'orbite d'attente est également utilisée pour atteindre des orbites géostationnaires, l'endroit de la propulsion finale est au-dessus de l'équateur[style à revoir]. Le cas échéant, le véhicule spatial est lancé, se met en orbite sur une orbite d'attente jusqu'à ce qu'il soit au-dessus de l'équateur pour ensuite être propulsé jusqu'à son orbite géostationnaire[4].

Une alternative à l'orbite d'attente est l'injection directe où le véhicule spatial est propulsé continuellement jusqu'à sa trajectoire finale.

Puisque le propulseur principal doit être arrêté en vol et ensuite redémarré, certains éléments sont requis pour ce redémarrage, notamment le transport d'un surplus d'éléments d'ignition et de combustion ainsi que de batteries plus robustes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article(en) Charles D. Brown, Spacecraft Mission Design,‎ 1er août 1998, 183 p. (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]